Le dieu au maillet du Born

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dieu au maillet du Born

Message par Surcouf le Lun 25 Fév - 8:56

Fée Violine a écrit: c'est ça ?
Oui ! Dans mon souvenir elle était moins abimée, et prise dans le mur. L'histoire a du se savoir et manisfestement, elle a été mise en valeur ! Merci en tous cas.




_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5620
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par millou le Lun 25 Fév - 12:06

sunny

J'ai trouvé une autre photo de ce dieu au maillet du Born mais on dirait que c'est pas le même ?


avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5308
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Surcouf le Lun 25 Fév - 14:05

En effet, ce n'est pas le même.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5620
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Fée Violine le Lun 25 Fév - 16:21

oui, avec une croix, ce n'est pas un dieu gaulois !

c'est la croix qui est sur la place du village ? d'après l'inscription qui est sur le socle, ça date du 17ème ou 18ème, je ne sais plus.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4830
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Fée Violine le Mer 27 Fév - 15:44

j'ai dit une bêtise à propos de la croix, car si le socle est de 1775, la croix elle-même semble beaucoup plus ancienne.

Pour "la Tote",j'ai continué mon enquête et j'ai appris qu'effectivement elle était jadis incluse dans un mur. Mais vers 1974, le propriétaire a démoli le porche qui était à côté et qui tombait en ruines, il s'apprêtait à jeter la statue avec les gravats, mais mon informateur lui a dit qu'il ne fallait pas la jeter car elle intéressait beaucoup de gens, et c'est alors qu'elle a été mise sur le sommet du mur.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4830
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Surcouf le Jeu 28 Fév - 8:34

J'ai retrouvé mon bouquin ! Bientôt je vous mettrai le paragraphe consacré à la "Tote".

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5620
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Surcouf le Mar 18 Mar - 13:09

Chose promise ...

Le dieu de Born.
Nous le rencontrerons au Born, entre La Rouvière et Saint-Martin-du-Born, au nord de Mende non loin de l'église, sur un mur. C'est une statue de granit, très massive, mesurant 0,82 m. de hauteur. "La tête, très volumineuse (le quart de la hauteur totale), est ronde. Les yeux sont indiqués, mais pas le nez ni la bouche. Les bras sont courts et pliés en avant Les mains, d'un relief moins vigoureux, présentent, à hauteur de ce qui devrait être la bouche, un objet en forme de "boomerang" paraissant se terminer de chaque côté par une boule.
Il est difficile de savoir si le vêtement comporte une seule pièce, sorte de grand manteau talare avec ceinture, ou bien si la poitrine est recouverte d'une courte tunique s'arrêtant à la taille. Nous pensons qu'il s'agit plutôt d'un vêtement d'une seule pièce car certains plis se prolongent au-dessus d'un bourrelet médian et, d'autre part, l'objet cruciforme sculpté au-devant de l'abdomen ne peut être suspendu, faute de baudrier, qu'à une ceinture. Notons enfin que le bas du vêtement forme un bourrelet, ce qui est fréquent dans la sculpture protohistorique et gallo-romaine.
Quand à "l'objet', sa branche inférieure est bien longue pour être un crucifix 'qui, d'ailleurs, devrait être placé non pas sur le ventre mais au-devant de la poitrine.
Un spécialiste de l'art gaulois (M Raymond Lantier) estime qu'il s'agit probablement d'une œuvre gauloise ou de tradition gauloise représentant "un héros présentant une torque". Revue du Gévaudan - 1959.

Il y a une statue trés semblable à Canilhac

Le dieu de Canilhac.
Pendant longtemps, elle a orné le mur du cimetière de Canilhac. C'est une statue en calcaire de 66 cm de hauteur. Elle représente un personnage debout sous une cape ou manteau ouvert, avec capuchon, le "pénule" très en vogue chez les Gaulois, il porte une tunique descendant plus bas que les genoux. La tête, boule sans relief, est reliée au reste du corps par un cou épais. Les épaules sont carrées et saillantes. Les bras sont courts. Le bras droit semble montrer un gros collier; peut-être une torque.

Source : R. Lagrave, Nos ancêtres les Gabales, Les Gabales, gaulois de Lozère, éditions Gévaudan-Cévennes, 1989

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5620
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Surcouf le Jeu 17 Avr - 9:25

J'ai trouvé ça sur le site d'Audrey Roche (http://archeolozere.over-blog.com/article-4431560.html)

... " le second est à lier à une statue du dieu au maillet. Sur ces sites, la céramique, les monnaies et les statues de Vénus anadyomènes et de déesses-mères semblent avoir été déposées en offrandes aux divinités. En ce qui concerne les cultes officiels de Rome, nous n’en avons pas vraiment de traces, en dehors des inscriptions de Lanuéjols dédiées à Jupiter sous les formes Jovi Optimo Maximo et Divus Jovis. Le culte de Mars est attesté par d’autres inscriptions, comme celle de Recoulettes. Le dieu au maillet est connu par deux statues : l’une trouvée au Born, l’autre à Canilhac, où elle était honorée comme étant celle de saint Vincent"...


Fée Violine a écrit:Pour "la Tote",j'ai continué mon enquête et j'ai appris qu'effectivement elle était jadis incluse dans un mur. Mais vers 1974, le propriétaire a démoli le porche qui était à côté et qui tombait en ruines, il s'apprêtait à jeter la statue avec les gravats, mais mon informateur lui a dit qu'il ne fallait pas la jeter car elle intéressait beaucoup de gens, et c'est alors qu'elle a été mise sur le sommet du mur.
affraid Heureusement qu'il n'a rien jeté !
La statue est répertoriée à l'inventaire général du patrimoine culturel !

Technique : sculpture
Désignation : statue.
Localisation : Languedoc-Roussillon ; Lozère ; Le Born
Matériaux : granite : taillé
Dimensions : h = 82
Iconographie : personnage
Auteur(s) : auteur inconnu
Historique : Aucun renseignement sur cette statue dont l' identification reste incertaine. Elle est tantôt appelée dieu au maillet, tantôt vieille femme ou Toto en prières..
Statut juridique : propriété de la commune
Type d'étude : inventaire topographique
Nom rédacteur(s) : Palouzié Hélène
Copyright : © Inventaire général
Enquête : 1996
Date versement : 1998/12/01
Référence : IM48000593
(http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/)

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5620
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Invité le Lun 11 Aoû - 8:36

Merci Surcouf pour toutes ces précisions, tres intéréssant tout ça !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dieu au maillet du Born

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum