Mégalithes de Lozère

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Fée Violine le Sam 30 Mai - 17:56

Surcouf a écrit:Je pense à un artisan, Mr O. Bélix, un grand, un peu bas de poitrine, roux avec des tresses ?
évidemment ça je l'attendais. Mais c'est pas lui !
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Fée Violine le Sam 30 Mai - 17:58

Surcouf a écrit:
millou a écrit: Moi personnellement je me demande comment avec une maison pyramidale on peut faire de l'électricité gratuite ?

Gratuite ou payante, moi j'aimerai bien savoir comment on électrifie une maison pyramidale et comment on faisait il y donc 7000 ans av JC ? Rolling Eyes
On dit que dans une pyramide il ya une énergie particulière, que les choses se gardent mieux. Mais je ne sais pas si des expériences ont été vraiment été faites sur ce sujet. Et puis il ne s'agit pas de création d'électricité, mais simplement de conservation (des aliments, par exemple).
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par millou le Dim 31 Mai - 7:34

Fée Violine a écrit:
Surcouf a écrit:
millou a écrit: Moi personnellement je me demande comment avec une maison pyramidale on peut faire de l'électricité gratuite ?

Gratuite ou payante, moi j'aimerai bien savoir comment on électrifie une maison pyramidale et comment on faisait il y donc 7000 ans av JC ? Rolling Eyes
On dit que dans une pyramide il ya une énergie particulière, que les choses se gardent mieux. Mais je ne sais pas si des expériences ont été vraiment été faites sur ce sujet. Et puis il ne s'agit pas de création d'électricité, mais simplement de conservation (des aliments, par exemple).


On dit que dans une pyramide il ya une énergie particulière, que les choses se gardent mieux. Mais je ne sais pas si des expériences ont été vraiment été faites sur ce sujet. Et puis il ne s'agit pas de création d'électricité, mais simplement de conservation (des aliments, par exemple).

J'ai trouvé un site qui traite un peu ce sujet en parlant de pyramide tellurique;

http://www.esoterika.org/centel/
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5312
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Ven 5 Juin - 12:08

ghislainhammer a écrit: Notre thèse sur les pyramides est claire, ces dernières n'étaient pas des tombeaux, mais des récupérateurs d'énergie. Ces peuples maîtrisaient les forces telluriques, le magnétisme de la Terre, ce pourquoi les datations sont erronées volontairement.

Ma première réaction à la lecture de cette théorie a illuminé mon visage déjà radieux, d'un grand sourire. Et puis, et puis, à la lumière d'un évènement récent, je me demande si je ne dois pas reconsidérer mon ironie première ?
Vous savez tous qu'un avion, le vol AF447 Rio/Paris a disparu dans la zone dite pot-au-noir, zones de grandes turbulences électromagnétiques. Et, relisant Platon, je m'aperçois que ce dernier situe l'atlantide dans cette zone, et on sait déjà que les atlantes ont été les premiers à construire des pyramides. Ne peut-on donc pas envisager qu'une de ces pyramides englouties fonctionnent encore de temps en temps, créant une source d'intense activité électrostatique et magnétique, et que l'énergie dégagée ouvre un vortex entre la terre et le cosmos dans lequel l'avion aurait été aspiré, ceci expliquant qu'on ne retrouve rien en mer ?
C'est ce qui c'est passé le 5 décembre 1945 quand les 5 avions Avenger du vol 19 ont disparu dans le triangles des Bermudes, sachant que sur certaines photographies aériennes de cet endroit, on voit des traces de ce qui pourrait être reste de constructions, les Bermudes étant l'extrémité ouest du continent englouti.
C'est aussi la thèse présentée par le scientifique Luc Besson dans son documentaire Le 5eme élément : on le voit clairement à la fin de l'expérience. Du centre de la pyramide, un rayon d'énergie quitte le corps de Leeloo, passe par la pointe de la pyramide et détruit les forces du mal venues du comos, accumulées en un gigantesque amas stellaire au dessus de la Terre.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par millou le Ven 5 Juin - 16:04

Surcouf a écrit:
ghislainhammer a écrit: Notre thèse sur les pyramides est claire, ces dernières n'étaient pas des tombeaux, mais des récupérateurs d'énergie. Ces peuples maîtrisaient les forces telluriques, le magnétisme de la Terre, ce pourquoi les datations sont erronées volontairement.

Ma première réaction à la lecture de cette théorie a illuminé mon visage déjà radieux, d'un grand sourire. Et puis, et puis, à la lumière d'un évènement récent, je me demande si je ne dois pas reconsidérer mon ironie première ?
Vous savez tous qu'un avion, le vol AF447 Rio/Paris a disparu dans la zone dite pot-au-noir, zones de grandes turbulences électromagnétiques. Et, relisant Platon, je m'aperçois que ce dernier situe l'atlantide dans cette zone, et on sait déjà que les atlantes ont été les premiers à construire des pyramides. Ne peut-on donc pas envisager qu'une de ces pyramides englouties fonctionnent encore de temps en temps, créant une source d'intense activité électrostatique et magnétique, et que l'énergie dégagée ouvre un vortex entre la terre et le cosmos dans lequel l'avion aurait été aspiré, ceci expliquant qu'on ne retrouve rien en mer ?
C'est ce qui c'est passé le 5 décembre 1945 quand les 5 avions Avenger du vol 19 ont disparu dans le triangles des Bermudes, sachant que sur certaines photographies aériennes de cet endroit, on voit des traces de ce qui pourrait être reste de constructions, les Bermudes étant l'extrémité ouest du continent englouti.
C'est aussi la thèse présentée par le scientifique Luc Besson dans son documentaire Le 5eme élément : on le voit clairement à la fin de l'expérience. Du centre de la pyramide, un rayon d'énergie quitte le corps de Leeloo, passe par la pointe de la pyramide et détruit les forces du mal venues du comos, accumulées en un gigantesque amas stellaire au dessus de la Terre.

Je crois que lorsque AF447 c'est cracher il ne se trouvait pas dans le secteur du triangle des bermudes.
Juste une zone à forte turbulences et ou il ya souvant de gros orages.
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5312
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par kaïou le Ven 5 Juin - 17:04

millou a écrit:
Surcouf a écrit:
ghislainhammer a écrit: Notre thèse sur les pyramides est claire, ces dernières n'étaient pas des tombeaux, mais des récupérateurs d'énergie. Ces peuples maîtrisaient les forces telluriques, le magnétisme de la Terre, ce pourquoi les datations sont erronées volontairement.

Ma première réaction à la lecture de cette théorie a illuminé mon visage déjà radieux, d'un grand sourire. Et puis, et puis, à la lumière d'un évènement récent, je me demande si je ne dois pas reconsidérer mon ironie première ?
Vous savez tous qu'un avion, le vol AF447 Rio/Paris a disparu dans la zone dite pot-au-noir, zones de grandes turbulences électromagnétiques. Et, relisant Platon, je m'aperçois que ce dernier situe l'atlantide dans cette zone, et on sait déjà que les atlantes ont été les premiers à construire des pyramides. Ne peut-on donc pas envisager qu'une de ces pyramides englouties fonctionnent encore de temps en temps, créant une source d'intense activité électrostatique et magnétique, et que l'énergie dégagée ouvre un vortex entre la terre et le cosmos dans lequel l'avion aurait été aspiré, ceci expliquant qu'on ne retrouve rien en mer ?
C'est ce qui c'est passé le 5 décembre 1945 quand les 5 avions Avenger du vol 19 ont disparu dans le triangles des Bermudes, sachant que sur certaines photographies aériennes de cet endroit, on voit des traces de ce qui pourrait être reste de constructions, les Bermudes étant l'extrémité ouest du continent englouti.
C'est aussi la thèse présentée par le scientifique Luc Besson dans son documentaire Le 5eme élément : on le voit clairement à la fin de l'expérience. Du centre de la pyramide, un rayon d'énergie quitte le corps de Leeloo, passe par la pointe de la pyramide et détruit les forces du mal venues du comos, accumulées en un gigantesque amas stellaire au dessus de la Terre.

Je crois que lorsque AF447 c'est cracher il ne se trouvait pas dans le secteur du triangle des bermudes.
Juste une zone à forte turbulences et ou il ya souvant de gros orages.

l'avion est pour le moment porté disparu ,pas crashé.


Dernière édition par kaïou le Sam 6 Juin - 6:29, édité 1 fois
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7257
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par cilaos le Ven 5 Juin - 17:34

Il est ptet en position géostationnaire ?
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10998
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par millou le Ven 5 Juin - 18:33

cilaos a écrit:Il est ptet en position géostationnaire ?

De toute manière c'est son huile qu'il a larguer pas le gazole il peut tenir encore longtemps
comme ça avant d'amérir lol!
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5312
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par millou le Sam 6 Juin - 9:38

sunny


Pour en revenir aux mégalithes
Le plus haut menhir de la fage 6m20


avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5312
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Mar 8 Sep - 7:44

Retour au Freycinel, entre Mende et Molines. Le menhir :





A vue de nez, il doit faire dans les 1,90 de haut. On l'aperçoit de la route. Pour y aller, traverser le village du Freycinel jusqu'à la lavogne. Prendre le chemin sur 500m environ et entrer dans le champ à droite. A proximité on trouvera deux dolmens, un ciste et les restes à peine visibles d'un cromlech.


Dernière édition par Surcouf le Mar 8 Sep - 12:01, édité 1 fois

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Fée Violine le Mar 8 Sep - 8:52

en relisant Platon, je m'aperçois que ce dernier situe l'atlantide dans cette zone, et on sait déjà que les atlantes ont été les premiers à construire des pyramides
La légende de l'Atlantide citée par Platon fait écho à un phénomène réel, la terrible éruption volcanique de Santorin, qui vers 1500 avant JC a détruit l'île en question presque entièrement, anéanti la civilisation crétoise hautement évoluée, et aussi probablement causé les célèbres 10 plaies d'Egypte. Quant à "savoir" ce que les Atlantes construisaient !!!
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par millou le Mar 8 Sep - 19:41

sunny

Ben moi figurer vous quand j'ai vu la forme de la maison de fée violine et de son mari
j'ai tout de suite compris que c'était des atlans déguisés en terrien.

Pas de bol les atlans chez nous les maisons elle sont carrés et pas du tout comme ça: lol!
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5312
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Mer 9 Sep - 7:24

Le grand menhir de la forêt de Mercoire, entre l'abbaye de Mercoire et Belvezet. Il a été redressé il y a quelques années mais n'est pas répertorié partout comme monument mégalithique "authentique".




_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Jeu 10 Sep - 7:20

Toujours dans la forêt de Mercoire, un menhir visible sur la route qui relie Cheylard l'Evèque à la RN88.



Assez modeste par la taille, il ne doit pas faire plus d'1,30m. Les menhirs sont nombreux sur cette zone allant de Mercoire à Belvezet et la plaine de Montbel. Un dolmen est signalé à Laubert (dolmen du Chapel) mais je ne l'ai pas trouvé Crying or Very sad . Un autre est visible à La Prade, un autre à proximité de Belvezet (pas trouvé non plus) et un livre signale l'existence d'un dolmen/tumulus (dolmen de l'Auradou).

A noter de l'autre côté de la même route, face au menhir, une autre pierre récemment relevée, mais qui semble folklorique avec un petit panneau : menhir Stevenson !?


_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par millou le Jeu 10 Sep - 10:24

sunny

C'est dommage surcouf que tu n'as pas de gps pour donner en même temps la lattitude et la longitude de ses menhirs.

On peut les localiser facilement ensuite .
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5312
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Fraissinet le Lun 14 Sep - 11:32

On connaît finalement assez peu les menhirs ou bien mal.
Ainsi de cette réputation injustifiée d'alcoolisme qui tourne autour de l'existence de ces mégalithes qui ne sont pourtant ni Salamanazars, Jeroboams ni encore moins Mathusalems.
Une autre réputation s'avère encore moins justifiée avec le caractère sexuel qui se dégagerait de l'érection notamment des menhirs, qu'il s'agisse du mégalithe au trou rond (Cornouaille) ou bien du fameux grand menhir brisé d'Er Grah (dite Pierre de la Fée), 18 mètres de haut du temps de son existence.
En réalité il n'est rien de tout celà et il nous faudra nous contenter de cette modeste explication de sépulture...
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6455
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Mer 16 Sep - 8:00

Le dolmen du Thort





Ce monument mégalithique n’est probablement pas du néolithique mais d’une époque plus récente. L’architecture n’a rien à voir avec les constructions habituelles, et les fouilles n’ont révélé que des objets gallo-romains. Il est aussi connu comme « palet de Gargantua ».

Le village est situé sur la D906, à mi chemin entre La Bastide et Prévenchères, au village du Thort. Suivre le fléchage « fromagerie/chèvrerie du dolmen », le monument est à 100m de la ferme où vous pourrez acheter d’excellent pélardons et tomes (la tome n’est pas donnée ! ).

Coordonnées gps : 44°33’39,05 ‘’ N – 3°54’25.94’’ E

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Mer 30 Sep - 7:54

Michel a écrit:Obélix chez les doryphores

il y'a pas trés longtemps des amis spéléo on fait une découverte étonnante en trouvant l'entrée d'une cavitée :un menhir posé qui à creuvé le plafond de la grotte ...... voici le sommet ...un caillou parmis tant d'autres

et le voila ,vu de sous terre

actuellement en étude par des archéologues sur le causse de blandas , le lieu exact n'est pas divulgué ...
Il s'agit d'un cas unique au monde , à t'il creuvé le plafond au moment ou il à été posé , ou s'est il éffondré aprés ? Réponse quand j'en saurai plus Wink

5 000 ans d’humanité dévoilés au grand jour dans la grotte de Blandas
Ce sont des spéléologues qui sont à l’origine de la découverte. Alors qu’ils étudiaient les cavités naturelles du causse de Blandas, une commune gardoise en surplomb du cirque de Navacelle, ils ont eu leur attention attirée par ce qui ressemblait à un menhir. Il obstruait l’entrée d'une grotte. Une opération de fouille a été organisée le mois dernier. Elle a révélé que le monolithe était en fait une stèle gravée préhistorique. Elle a été prélevée et mise en sécurité.

Dans la galerie souterraine devenue accessible après avoir été close depuis la fin du néolithique, les archéologues sont allés de découverte en découverte. Ils sont tombés d’abord sur un important mobilier laissé à l’état d’abandon. Il y avait là un grand nombre de vases destinés à la récupération et au stockage des eaux souterraines. Mais il y avait aussi de nombreux ossements humains. Ils témoignent de l'utilisation de la grotte comme lieu de sépulture. Plusieurs aménagements comme un couloir de circulation, des murs de terrasses et de division de l'espace ont pu être observés. Enfin, les parois présentent de nombreuses traces charbonneuses dont une partie est liée à l'utilisation des éclairages préhistoriques, probablement des torches.

D'autres traces correspondent à plusieurs panneaux organisés qui regroupent des dessins schématiques linéaires situés entre 4 et 6 mètres de hauteur par rapport au sol. Ils ont donc été tracés en utilisant des échelles ou des échafaudages. Des mesures de mise en sécurité ont été prises dans l'attente de la mise en place d'un programme de recherche et de conservation. Celui-ci devra permettre de mieux comprendre l'utilisation de la cavité comme citerne et comme sépulture et d'analyser les dessins volontairement tracés sur les parois il y a 5000 ans pour tenter de préciser leur signification.

MIDI LIBRE du 30/09/2009
http://www.midilibre.com/articles/2009/09/29/A-LA-UNE-5-000-ans-d-humanite-dans-la-grotte-de-Blandas-938729.php5

Michel, tu n'as pas de nouvelles photos ?

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par cilaos le Mer 30 Sep - 11:23

Michel t'es ou ?
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10998
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Midi Libre ce jour :

Message par cilaos le Jeu 1 Oct - 6:54

Michel a écrit:Des nouvelles du menhir de Blandas , il doit être détérré , un chantier avec des fouilles autour , dans la mesure ou il n'a pas été altéré par les intempéries (pas comme certains Wink
il y'a des traces de gravures dessus ;des spécialistes doivent éssayer de les traduires ou du moins les interpréter ...Ensuite il sera déplacé ...à côté , musé ?
à suivre




L’exploration de la grotte du causse de Blandas a débouché sur ce que les spécialistes du néolithique considèrent comme une découverte majeure de l’archéologie (Midi Libre d’hier). Nous publions aujourd’hui un document. Il montre le menhir qui obstruait la cavité. Il empêchait d’accéder à un important réseau souterrain fréquenté par les hommes il y a 5 000 ans.

La stèle gravée apparaît au grand jour après les travaux de dégagement. A droite, la suite du réseau souterrain. Photo ministère de la Culture

C’est une histoire digne d’un épisode d’Indiana Jones. L’histoire de spéléologues spécialisés dans l’inventaire des grottes caussenardes. Ils viennent de pénétrer dans l’un de ces trous qui font du plateau de Blandas un véritable gruyère. Les spéléos progressent depuis quelques
minutes quand ils sont arrêtés par un bloc de grès qui obstrue le boyau, un obstacle qui n’a rien de naturel. Pour preuve : des inscriptions sont gravées dans la pierre.

Les spéléologues remontent à la surface et découvrent que le sommet de l’obstacle émerge du sol, au centre d’une sorte de dépression. Il fait penser à un menhir aux trois-quarts enterré dans des remblais. Ils ignorent alors qu’il leur empêche d’accéder à ce qui sera sans doute l’une des découvertes majeures de l’archéologie régionale.

Car des menhirs, il n’en manque pas sur ce causse situé au nord du grand cirque de Navacelle. On en a recensé une soixantaine. Il y a là aussi des dolmens ainsi que de bien mystérieux cercles de pierres dressées qu’on appelle des cromlechs. Ils témoignent d’une vie foisonnante au néolithique.

Pour l’archéologue Philippe Galant, qui travaille à Blandas depuis une vingtaine d’années, une telle concentration est simplement due aux conditions de conservation. « Jusqu’à nos jours, le maintien d’une agriculture raisonnée a permis de bien préserver les sites », explique-t-il.

Philippe Galant a bien sûr été l’un des premiers prévenus quand les spéléologues ont averti la Direction régionale des affaires culturelles de leur découverte. Il fut même l’un des premiers à pénétrer dans la cavité après que l’on eut dégagé la stèle.
Ce qu’on découvre alors va au-delà de toutes les espérances. Des grottes où les hommes du néolithique ont laissé leurs marques, soit parce qu’ils en extrayaient de l’eau, de l’argile, de la calcite pour leurs parures ou le dégraissage de leurs céramiques, soit parce qu’ils s’en servaient de lieu de sépulture, on en a recensé quelques-unes en France : une dizaine pas plus au cours des cent dernières années dont deux à Blandas. Mais ce qu’elles renfermaient n’a rien à voir avec ce que livre la caverne au menhir.
Une fois la stèle prudemment dégagée et transportée au musée Cévenol du Vigan, les archéologues tombent sur des couloirs aménagés, des vases pour la récupération de l’eau, des ossements humains et surtout des entrelacs de lignes à la géométrie complexe. Ils ont été dessinés entre 4 et 6 mètres de hauteur sur les parois, probablement à l’aide d’échelles ou d’échafaudages.
Cette expression symbolique qui déroute le chercheur, a-t-elle un lien avec les sépultures qu’abritent la cavité ? Que vont lui apprendre les dizaines d’objets retrouvés, leurs positions ? Pourquoi l’accès au réseau a-t-il été obstrué à l’aide d’un ingénieux stratagème ?

Philippe Galant en est sûr : la grotte au menhir devrait faire faire un grand pas à la connaissance de ces populations du néolithique qui ont développé, autour de l’arc méditerranéen l’une des premières économies agropastorales de l’humanité.
Retrouvé dans l’état où il a été laissé lors de l’abandon des lieux, le mobilier archéologique a déjà livré une première information : l’âge de la stèle gravée. Elle est vieille de plus de 5 000 ans.

Jean-Pierre LACAN




5 000 ans d’humanité dévoilés au grand jour dans la grotte de Blandas




Au néolithique (de 9 000 ans à 3 000 avant notre ère), les causses calcaires étaient un lieu d’habitat privilégié.

Ce sont des spéléologues qui sont à l’origine de la découverte. Alors qu’ils étudiaient les cavités naturelles du causse de Blandas, une commune gardoise en surplomb du cirque de Navacelle, ils ont eu leur attention attirée par ce qui ressemblait à un menhir. Il obstruait l’entrée d'une grotte. Une opération de fouille a été organisée le mois dernier. Elle a révélé que le monolithe était en fait une stèle gravée préhistorique. Elle a été prélevée et mise en sécurité.

Dans la galerie souterraine devenue accessible après avoir été close depuis la fin du néolithique, les archéologues sont allés de découverte en découverte. Ils sont tombés d’abord
sur un important mobilier laissé à l’état d’abandon. Il y avait là un grand nombre de vases destinés à la récupération et au stockage des eaux souterraines. Mais il y avait aussi de nombreux ossements humains. Ils témoignent de l'utilisation de la grotte comme lieu de sépulture. Plusieurs aménagements comme un couloir de circulation, des murs de terrasses et de division de l'espace ont pu être observés. Enfin, les parois présentent de nombreuses traces charbonneuses dont une partie est liée à l'utilisation des éclairages préhistoriques, probablement des torches.

D'autres traces correspondent à plusieurs panneaux organisés qui regroupent des dessins schématiques linéaires situés entre 4 et 6 mètres de hauteur par rapport au sol. Ils ont donc été tracés en utilisant des échelles ou des échafaudages. Des mesures de mise en sécurité ont été prises dans l'attente de la mise en place d'un programme de recherche et de conservation. Celui-ci devra permettre de mieux comprendre l'utilisation de la cavité comme citerne et comme sépulture et d'analyser les dessins volontairement tracés sur les parois il y a 5000 ans pour tenter de préciser leur signification.

http://www.midilibre.com/articles/2009/09/30/A-LA-UNE-Grotte-de-Blandas-comme-dans-Indiana-Jones-940020.php5
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10998
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Colline le Jeu 1 Oct - 12:14

Merci, Cilaos, ne prenant pas Midi Libre, sans tes informations, je n'aurais rien su de cette interessante découverte...c'est passionnant si on pense à tout ce qui reste à découvrir dans les réseaux souterrains extraordinaires sous les Causses.
avatar
Colline
Membre
Membre

Nombre de messages : 525
Age : 67
Points : 4025
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Ven 2 Oct - 7:40

Au dessus de Lodève (34), dans le parc du Prieuré de Grammont, le superbe dolmen de Coste-Rouge, avec sa dalle percée dite "en porte de four".




_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Fée Violine le Ven 2 Oct - 8:12

Au néolithique (de 9 000 ans à 3 000 avant notre ère), les causses calcaires étaient un lieu d’habitat privilégié.
Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils choisissaient d'habiter dans ces lieux dépourvus d'eau, alors qu'il y a tant de sources partout ailleurs que sur les causses. Comment faisaient-ils ?
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Surcouf le Sam 17 Oct - 15:29

J'ai eu un mot de Michel, privé d'accés internet. Il passe le bonjour à tout le monde. A l'occasion, il nous parlera du menhir de Blandas, dont des amis à lui sont à l'origine de la découverte. J'envisage aussi d'y faire un tour dans pas longtemps.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par cilaos le Sam 17 Oct - 15:43

Un trés bel article dans la Gazette de Nimes de cette semaine,
j'en scannerai une partie .
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10998
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mégalithes de Lozère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum