anipassion.com

Le train fou de la concurrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le train fou de la concurrence

Message par Invité le Mer 7 Mai - 19:41

Le 26 avril dernier on a frolé la catastrophe en gare de Montauban
Les faits sont relatés par " La dépèche du Midi et par La LVDR "de cette semaine
Un train de fret de Véolia traverse la gare de Montauban sans s'arrêter , malgré le frénage d'urgence ne s'immobilise qu'au bout de de 3 Kms,
Un aiguilleur de la SNCF a évité la collision avec un Ter (chapeau, ce cheminot mérite une décoration)
L'établissement public de sécurité ferroviaire mène l'enquète, et tente de calmer le jeu !
C'est bien beau la libéralisation, mais jusqu'ou va t'on aller ?
Il va s'en dire (et je les comprends) que les principaux syndicats de la maison historique sont montés au créneau !
Au fait étiez vous au courant de ce fait divers ?, moi je viens seulement de l'apprendre aujourd'hui par le jounal !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par cilaos le Mer 7 Mai - 19:46

Ah non, pas entendu ni à la radio, ni à la tv !

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par cilaos le Mer 7 Mai - 19:49

30/04/2008
La privatisation du rail déraille en gare de Montauban
TRANSPORTS. «Pourquoi le frein n’a-t-il pas fonctionné ?» Les syndicats Sud-Rail et CGT-Sncf ne se contentent pas de regarder passer les trains. Ils veulent comprendre comment le convoi de Fret MA100 467473 a pu traverser, ce samedi 26 avril, la gare de Montauban à plus de 60 km/h au moment où devait s’y trouver un train express régional.

«Sans le professionnalisme des agents de circulation et de conduite, une catastrophe majeure aurait eu lieu», expliquent-ils. Ce professionnalisme salvateur, c’est celui des agents SNCF. Les syndicats l’opposent à l’opérateur privé Veolia auquel appartient le convoi.

La privatisation n’aurait pas que les avantages que les tenants d’une libéralisation du rail lui prêtent. La Cgt en particulier dit rester «mobilisée» car, précise-t-elle, «les orientations de la direction nationale SNCF prévoient toujours un abaissement de la réglementation».


Une délégation de syndicalistes a interpellé la Préfecture sur ce «grave problème de sécurité», l’organisme mis en place pour chapeauter la sécurité ferroviaire depuis la décision d’ouverture à la concurrence étant sous la responsabilité directe du ministère des transports.

Le président du Conseil régional Martin Malvy a lui-même demandé que le rapport d’enquête lui soit communiqué pour information :
«Si le train fou de marchandises avait percuté un train régional, que ce soit à Montauban ou ailleurs, ce défaut de freinage se serait transformé en catastrophe, explique-t-il dans un communiqué. Il est légitime que la Région, autorité organisatrice de transport, soit tenue au courant et puisse dire son mot sur le respect des règles de sécurité».

Les faits sont établis : le mécanicien de VEOLIA a actionné le frein d’urgence 30 mètres après avoir franchi l’avertissement précédent le carré d’entrée de la gare qu’il a traversée à 62 km/h. Il ne s’est immobilisé qu’après avoir parcouru 3114 mètres. «Le frein n’a donc pas fonctionné correctement», relève Sud-Rail. Normal, indique encore le syndicat, le bulletin de freinage indiquait «18 wagons quand le train en comportait 19»

La suspicion est grande : «Nous ne pouvons laisser en l’état un tel dossier. C’est la sécurité des voyageurs et des travailleurs du rail qui est gravement mise en cause», reprend Sud-Rail. De nombreuses questions subsistent, explique ce syndicat, qui accuse : «les informations sont cachées par les directions». «Sans notre intervention, précise la Cgt, la catastrophe évitée en gare de Montauban n’aurait jamais était connue».

Les syndicats peuvent être taxés d’archaïsme quand ils expliquent être les seuls garants de la sécurité des cheminots et des usagers de la Sncf. Un opérateur privé du rail vient tout d’un coup de justifier leur discours.

Usant de leur droit de retrait, les cheminots CGT de Toulouse, se disant «inquiets pour la sécurité» des circulations, des usagers et la leur propre ont refusé de travailler hier mardi.

GLv.

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Invité le Mer 7 Mai - 19:50

Y auratil un intéret à étoufer l'affaire ?
Pourtant quand les trains de la SNCF sont en retard, là on passe en boucle sur toutes les chaines de télé, on s'en gaverait même !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Invité le Mer 7 Mai - 19:52

Merci Cilaos pour ces précisions !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Piboule le Mer 7 Mai - 20:10

Ben oui tout est là prévu pour dix-huit wagons, il y en avait dix-neuf, travailler plus pour gagner plus ça se rejoint et je pense qu'on n'a pas fini d'en voir !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8165
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par A verdade do privato le Mer 7 Mai - 20:41

3114 mètres pour arrêter pareil convoi, c'est un peu long, il me semble ?

Ce sont des convois de combien de tonnes, 1800 T, plus, moins ?

A verdade do privato
Membre
Membre

Nombre de messages : 687
Age : 26
Points : 3425
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Invité le Mer 7 Mai - 21:30

Renée a écrit:Ben oui tout est là prévu pour dix-huit wagons, il y en avait dix-neuf, travailler plus pour gagner plus ça se rejoint et je pense qu'on n'a pas fini d'en voir !

Non ce n'est pas par ce qu'il y avait un wagon de plus dans la compo du train, que le convoi n'as pu s'arrêter, il y a autre chose de plus grâve à mon avis, manque de formation des agents, ou matériel défectueux, c'est ça pour emporter des marchés, on le fait au détriment de la sécurité, et là ça devient grâve !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Piboule le Mer 7 Mai - 21:50

Il me semble que la sncf devrait garder la maitrise de la sécurité, formation des agents, contrôle du matériel, respect des procédures il en va de la sécurité de tous et ce serait bien normal que l'état continue à nous protéger. D'autant plus, peut-être je me trompe tu vas me le dire, il me semble que les voies sncf passent beaucoup plus dans les villes et villages que les grands axes routiers ?

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8165
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Invité le Jeu 8 Mai - 8:29

dans les années 1977 1 train de marchandise au départ de Séverac a deraillé au dessus de la gare de Campagnac. pour cause essai de frein mal fait.
pour ce qui est de ce train véolia j'ai bien peur qu'il ne s'agisse d'1 cas similaire heureusement il devait etre sur 1 ligne a freinage forfaitaire.j'ai entendu dire que chez véolia c'etait le conducteur lui mm qui faisait son bulletin de freinage et les essais de freins info ou intox?
gabatch es tu au courant?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par La colag le Jeu 15 Mai - 18:46

La concurrence du rail ce n'est pas le fret privé qui récupère les marchés que la sncf ne veut plus mais le CAMION...
Ferroviairement parlant il faut que le maximum de marchandises restent sur les rails privé ou public...

La colag
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Invité le Jeu 15 Mai - 19:37

La colag a écrit:La concurrence du rail ce n'est pas le fret privé qui récupère les marchés que la sncf ne veut plus mais le CAMION...
Ferroviairement parlant il faut que le maximum de marchandises restent sur les rails privé ou public...

Là concurrence est un autre débat, là on parle avant tout de la sécurité !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'écologie sur le rail

Message par Invité le Ven 16 Mai - 5:20

Et si c'était vrai, le rail comme transport de demain, écoutons aujourd'hui ce reportage : http://www.terre.tv/
L'écologie sur le rail, reportage du 28/4/08 rubrique Festival sciences frontières

Qui espère, qui ment?
A qui, pourquoi?

D'autres belles initiatives dont celles des haies

Espoir ou vérité?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une idée de rail

Message par A verdade do privato le Ven 16 Mai - 6:01

Allez, montez donc, ne vous disputez point, 3000 Km c'est long, les paysages seront magnifiques, pensez aux livres aussi & à la gourde.

http://voyages.liberation.fr/grandes-destinations/un-train-nomme-desert

Chapeau bas à tous ces anonymes qui réalisèrent les travaux de pareilles lignes, j'imagine quelque peu les conditions humaines pour un tel projet...

Belle visualisation
@+

A verdade do privato
Membre
Membre

Nombre de messages : 687
Age : 26
Points : 3425
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

video la terre

Message par invité le Ven 16 Mai - 11:42

Moi la vidéo c'est ouverte sur polluons moins,isolons mieux

Pas vu le train lol!

invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par cilaos le Dim 27 Fév - 17:53

A défaut de surprendre les voleurs de câble en cuivre le long des voies ferrées, deux agents de la police ferroviaire mettent la main sur un ramasseur d'asperge qu'ils aspergent d'une belle amende


Publié par Midi-Libre:

Jeudi matin, alors qu’il rentrait tranquillement de ramasser des asperges le long de la voie ferrée, Basile Julien, arrivant à sa voiture, s’est vu interpellé par deux agents de la police ferroviaire.

Lui demandant ses papiers, ils lui ont dit qu’il avait traversé la voie ferrée, alors que c’est formellement interdit.

Il pouvait être suspecté de vol, dégradation ou de tentative de suicide et c’est pour cela que le procès-verbal fut dressé pour une somme de 90 € qui après de longues palabres fut ramené à 45 € plus les frais ce qui portait la note à 75 €.


On peut dire que ces asperges lui ont coûté une fortune !

Rolling Eyes

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train fou de la concurrence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum