Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par cilaos le Mar 29 Juil - 11:34

Et ben non ce n'est pas un éniéme sujet sur la chasse tongue

Le 22 octobre 1933, la dépouille du Sanglier enveloppée dans une paire de draps neufs, tirée par le cheval Pompon, traversait Le Cailar pour être ensevelie à son entrée. Sur un passage de grande affluence, comme le voulait Fernand Granon, le manadier. Pour que Le Sanglier soit honoré du plus grand nombre. Tant sa carrière et sa vie avaient suscité transports de foule et inspiré les chroniqueurs. Car Le Sanglier n'était pas qu'un taureau... Non ! Il fut – il est encore – LE taureau, le Dieu taureau. Quelle est la part de légende et de réalité ? Qu'importe ! S'il fut sacré roi en ces années entre deux guerres, c'est qu'il touchait les coeurs, forçait l'admiration et engendrait fierté et joie.

http://www.midilibre.com/articles/2008/07/29/20080729-EVENEMENT-SPECIAL-Pour-Le-Sanglier-le-premier-Carmen-fut-joue.php5



Donc plutôt un sujet sur les bious, la course camargaise qui devrait etre plus médiatisé que les corridas Surprised

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10652
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par cilaos le Mar 29 Juil - 11:54

Programme fête d'Aigues-Vives 1931 :


cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10652
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par salazie le Mar 29 Juil - 12:49

tu parles des courses de vachettes avec des razzeteurs qui arrachent des cocardes???

salazie
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1129
Age : 66
Points : 4158
Date d'inscription : 13/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par Raoul le Mar 29 Juil - 13:31

Vachettes, vachettes, faut le dire vite. Smile
C'est à interville qu'on voit des vachettes. Les bestiaux des courses camarguaises sont peut être moins monstrueux que les tauraux de combat espagnols mais du coup bien plus rapides et pas moins dangereux.
Et comme ils ne meurent pas dans l'arêne à chaque fois, ils prennent la mesure de l'homme. Alors que le taureau de corrida meurt avant d'avoir compris comment se débarasser du type devant lui.
Certains deviennent de véritables stars.



Dernière édition par Raoul le Mar 29 Juil - 14:56, édité 1 fois

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4428
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par cilaos le Mar 29 Juil - 14:49

En effet car à la fin de la saison, il existe deux classements, celui des razeteurs & celui des bious sunny

http://www.ffcc.info/

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10652
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par kaïou le Mar 29 Juil - 20:40

cilaos a écrit:En effet car à la fin de la saison, il existe deux classements, celui des razeteurs & celui des bious sunny

http://www.ffcc.info/

les foules se déplacent avant tout pour le biou,les raseteurs malgrés le risque encouru n'ateindront jamais chez les amateurs de bouvine la gloire et l'amour que le peuple du midi portent à la bète.sunny

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafY4wJ.html

kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 6911
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par cilaos le Mar 29 Juil - 21:55

Surtout que depuis presque une décennie , celui qui domine le "trophée des as" a des origines qui ne
plaisent peut etre pas à un certain public Suspect Suspect

http://www.ffcc.info/championnat.php3

Plus sérieusement, je connais des "fans" féminines qui suivent leurs jolis razeteurs d'arénes en arénes et
cela depuis toujours Razz
Mais il est vrai que le plus fêté est quand même le Biou sunny


Dernière édition par cilaos le Mar 29 Juil - 22:10, édité 1 fois

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10652
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par A verdade do privato le Mar 29 Juil - 22:02

Son "Benjamin" si je peux me permettre le talonne, à moins qu'un détail important m'échappe ?

En tout les cas, merci de vos liens précieux.
Personnellement je n'ai jamais assisté à pareilles courses... Ah ces gars des grandes villes... Dérision quand tu nous tiens.

A verdade do privato
Membre
Membre

Nombre de messages : 687
Age : 26
Points : 3429
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par cilaos le Mar 29 Juil - 22:07

http://www.nemausus.com/gard/courses.htm

http://sabriallouani.skyrock.com/

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10652
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par kaïou le Jeu 14 Aoû - 15:00

Aglaé é li sannyi
Ieu (oua) me souna Black , ieu (oua) séï én tche blian é dzône , ma
ganètà l’Antoinètà parlan dji inglé é kite mati aé seuva la vidà de ma
copinà l’Aglaé . Ila ( youa ) couéi na cayà é vétïe notrà istoérà .
Ou nio du z an néssiguèteu (néssiguètin)ran Margerie par na dzantïà
matinadà pèr l’ion couma pèr l’aotrà . Lou Glaudius vingu atsèta én
cayou nou a pri tou lu du paske la Florà ,sa tchenà se faziao vièyà .
Té Glaudius prin don kela tchessounà oub ton lïetin, se tïindroun companià ! Fayi ou me .
Dié oui ! Kela cayounà sera pè soulà pèr fare kele voyadze. Soudis lou Glôdius.
Lou voyadze pèr la garnè ayao én sèn d’avintiurà , ieu (oua) in menèvao maï én belou (babè).
Me bèlon ina nitchètà ran lou vé serézè ( cherèjé , sardié) é l’Aglaé
redjuniguè lou Bébér dïin l'assou . Nou (noua ) aveu (avin) plieura
inchimble notriyè mari , péï lou chagrin se dissipè . Ila (youa)
passèvao son tin a s’impifrè de trufi é de blo de turkia , ichublian
dzamé de litcha eub sa yingà rozà l’ôge de beu, tandi ke ieu ( oua)
adjudève la vièyà Florà a parè li douaé tchuori é li siéè vètchi de la
borià. Nou retrèpèveu (retrèpèvin) lou si dïin l’eutsô ( lou pradou )
ran la borià.
Lou tin passè , lu bouki blu ( kournèïi) k’ayon poussâ éïtour de lu
rèsti de na bouèfo ( baloufa ) de chevadà é de kuraïi ( broutse ,
krouchayé ) éra avoura dïin lou vintre bojorlou (couma én tonè ) é
couflou de lou Béber, é l’Aglaé euche pringuè de poé é lou Bébèr bian
k’adoubè ( abilla ) lïe tenio toudzour n’agradèblïà companià pask’éra
ple d’umour . Na matinadà yassadà éna itrandza animachu se faguè dïin
la borià . Lou tsarnié fuguè netoyô . É fuguète expulsa can veuguète i
intrè . Priparon én bayar é én pouya de payà . Én itrandze persounadze
, Dzouan la lampà , sanaïre de soun éta aribè an lou peti mati. Couéra
lou prépozô pèr la tiuyâa (tiuadà)
Dzouan la lampà ayao trèpa én prénu pèr son garsou, én prénu pèr sa
fiyà mé ramèvao pèr trèpa ïn prénu pèr sa fenà, couma se dïeze dïin la
tsansou , eutremin dïéra chélibatare é sin z ifan, vieuvan de petiô
boulô.
Ayon beta lu du cayu a la diètà du dzouri. Faguèton sortre kele paobre
Bébér cao fuguè adiuvô é atatsô soubre lou bayar . Le Dzouan la lampà
ou séniè préstamin d’én couo de coutè dëin lou coué. Rekeuyiguè son
san. Cramèguèton su poèli é lou Bébèr devinguè nèr , péï ou buclèton
pèr retrapè én Bébér roze . Ou sabe mao de vire aco.
Bian vite lou vèntre fuguè bada, li feni anèton lava la boïfià, la
pansà lou fedze, la courà é lu budè dïin la ribaérà , lu dzambu é li z
ipanli dicoupadè fuguèton sala; la matsinà a cheussesou transformaguè
lou paobre Bébèr in cheussessu é cheussisè , gogâ , graton é sabardin é
aotri fréchun k’ invahissèvon la cujinà pèr parandjir .
Dïin lou saloér , la clèdà éra atapa par la tsar é la souméïrà.
Lou sanaïre (sannère) fatiguô de son diur labeur moudayè ( partiguè )
tar dïin la séradà, arrivè davan tsé se , icalè é se cassè én pounïe.
Lou tin de la convalèssansà péï d’aotri farmi passèton in priorito dïin
l’anploi dao tin dao Dzouan la lampà. Lu èrbri fliouriguèton a nouvé ,
l’ Aglaé éra seuvadà.
L’itu é l’indaré difiléton tra léu.
Flora anétè kèje pru an li tsan , lou si tournète trèpa l’Aglaé é lou
Guste , lou nouvé cayou . Lou Guste suneyouso chïntïena pèrtou, mé
chiclïa dzamé ;survanjia d’ina indijéstchunètà de migodi.
É péï én dzour de dicimbre alora ke tournète venir de mon vé caro (
tsène ) de la chavèchà ( civètà, machotà) vonte icalèva mu os dïin son
corniolou , ina ayassà k’icalèva son butin dïin lou carabotchi in
dessoubre de mon moure , me faguète leva lu z eu é vedzètu dïin lou
luintun.... lou Glaudius ke tournèva abada li puortè dao tsarnié; ar
ayao ichubla de béla a mïndza an lu cayu , pè dïin su abitiudè .
Glaudius parti inchuëtïe vida sa chevar (barouètà) plenà de riban (
frejiyà )in fiuletan.
Tou par én cou couma n’iliusadà : chur demo ou apré demo lou Dzouan la lampà tournarao venir.
Peudrya pè seuva Guste , mé l’Aglaé , poudiao pè ou léssa tombè.
Lou si can eujiguève la mejicà d’avan la météo de la téléviju , la
Marinètà apré avir passô l'ikoubè ( ékouba ) é panô la taolà clavetèvao
soubre la téïlà , ére sédyur ke degu tournarao sortir de la néï .
A pa de lou , m’aprotse de l'assou, poussu lou vérou oub li paoti,
expulsou l’ Aglaé ke vola pè sortir, resare lou vorje de la puortà ,
péï rebare oub lou vérou .
Insuita ieu (oua) intrenè l’ Aglaé vé Combe Bèssa onte ou nio én groupe
de cayu seuvèdzi , chinnyia coupa oub de cayu, tan prolifiki .
Éjitanta an lou dibu é malgré lou fri, l’Aglaé redjunia su nouviô
companion. Ieu (oua ) tourne a la nitchà , demo mati durmiraé a puin
(ou pâti ) ferma can lou Glaudius , apré avir constata la disparichu,
seutara dïin sa véïtiurà pourta plintà pèr reube vé la dzèndarmerià de
San Dzouan .

kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 6911
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par cilaos le Jeu 31 Déc - 17:54


cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10652
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Le Sanglier le premier "Carmen" fut joué

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum