Paysans sans terre, terres sans paysans...

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Piboule le Mar 29 Juil - 22:08

(fr) Expulsion musclee au Prat del Ronc - Cevennes
Date Mon, 28 Jul 2008 11:20:07 +0200 (CEST)


Avril 2007, nous, paysan-nes sans terre, reprenons l'activité du Prat del
Ronc à St- Germain-de-Calberte, en Cévennes lozériennes ... Lieu abandonné
depuis 10 ans. Les terres sont défrichées et cultivées. Petit à petit le
lieu reprend vie : four à pain, poules, poteries, maraîchage, plantation
d'arbres fruitiers ..., mais aussi projections de films, soirées débats,
chantiers collectifs, journées d'échanges ... Multitudes de projets
fleurissent. Dès lors, la préfecture pousse le propriétaire anglais à
porter plainte et à traîner les habitant-es devant la machine judiciaire
dont ils savent trop bien qu'ils ne sortiront pas gagnants. Après 2 procès
riches en agitation, l'avis d'expulsion est signifié à partir du 20 juin.

Mardi 22 juillet 2008, le jour se lève, le Prat del Ronc repart pour une
joyeuse journée de surveillance des alentours.
6h du matin, les guets voient arriver sur le sentier qui mène au Prat, les
chiens de garde de l'ordre établi. L'alerte est lancée et réveille les
habitant-e-s qui se regroupent devant la maison. Pas de temps à perdre, le
chantier barricade est lancé, fermeture de la maison, blocage du chemin
avec du tout venant.
6 h15 : Une cinquantaine de gendarmes (y compris les locaux) dont une
quarantaine de gardes mobiles, plusieurs RG, une brigade canine et
l'huissier, se retrouvent bloqués devant la barricade, à côté de la
maison. Nous sommes une vingtaine à leur faire face. Leur intervention et
le rapport de force sont inévitables. Cette fois, il n'est pas en notre
faveur, vu les forces déployées (bombe lacrymo, tazer, fidèle matraque),
mais notre détermination ne fléchira pas. En attendant l'arrivée des
camarades, nous décidons de gagner du temps en regroupant nos affaires au
ralenti (sans oublier les pauses café !). Au bout de 2h grattées,
l'huissier demande de rentrer dans la maison. Essuyant notre refus, la
flicaille déclare la dernière sommation. Aussitôt dit, aussitôt fait :
entre 9h et 9h45, les chiens à 4 pattes mordent, et leurs homologues à 2
pattes frappent, étranglent et matraquent. Ils nous traînent jusqu'à la
sortie de la piste du Prat. A ce moment, étant un peu plus nombreux, des
petits groupes se forment, tentant de harceler les flics - qui quadrillent
la maison - au moyen de diverses interventions sur la zone surprotégée et
de cris de révolte exprimant rage et dégout.
11 h : Les uniformes rentrent dans la maison. Nous continuons de
crapahuter dans la montagne et récupérons le plus d'affaires possible et
nos poules ; les flics autorisant l'accès à la zone qu'ils tiennent à
deux filles uniquement. Regroupés non loin de là, nous assistons au
saccage en règle des jardins. Chargement des affaires, insulte aux flics,
vaine tentative d'accéder à l'intérieur de la maison, nous plions bagage
dans le tumulte pour aller nous organiser ailleurs. Il est 15 h00. Pendant
ce temps-là, à Florac, on contrôle tous les profils qui ne correspondent
pas à la carte postale famille nombreuse, marchands, touristes.
Aujourd'hui, l'ordre règne à la sous-préfecture, et par la force on
l'applique jusqu'au fond des montagnes.

Le Prat del Ronc est à nouveau voué à devenir un lieu mort. Mais nous,
nous restons vivants et combattifs, résolus à développer des pratiques
autonomes visant la réappropriation de nos vies. Il nous appartient à
tous d'agir pour montrer notre désaccord face aux aberrations de la
propriété privée ; d'affirmer, en paroles et en actes, la liberté de vivre
comme il nous plaît, et de lutter avec force et courage contre cet ordre
inique.
Rester silencieux c'est les soutenir!

pratdelronc(a)no-log.org

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8166
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 7:56

Est ce que c'est vrai qu'un bull a détruit ensuite le four à pain et les bancels proches ?

Y a pas non plus un petit commentaire sur les gens qui ont été séquestrés à Florac ?

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Piboule le Mer 30 Juil - 8:07

Je vous ai livré l'intégralité du message que j'ai reçu, étonnant non que personne n'en parle ? Peux-tu nous raconter ce qu'il s'est passé à Florac ?

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8166
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Invité le Mer 30 Juil - 9:48

Perso, j'en ai vaguement entendu parler. On m'a simplement dit, que quand l'anglais à voulu aller chez lui, il ne l'a pas pu parce que sa propriété était squattée et que la bataille judiciaire vient de là... Je n'en sais pas plus, et c'est des rumeurs...
La seule chose que je vois c'est que les habitants du lieu reconnaissent qu'ils n'étaient pas propriétaire... La prochaine fois ce serai bien qu'ils se cotisent et qu'ils achètent la les batiments qu'ils convoitent...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 10:15

Renée a écrit:Je vous ai livré l'intégralité du message que j'ai reçu, étonnant non que personne n'en parle ? Peux-tu nous raconter ce qu'il s'est passé à Florac ?

C'est ce dont j'essayais de parler dans Question fondamentale mais sans doute pas assez clairement.

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 11:45

J'ai pleuré à chaudes larmes sur cette histoire

Les chiens policiers ont bouffé combien de gosse???? la bete du gévaudan est enfin arrivée dans les Cevennes???

Beau scénario pour le prochain film

Sérieusement, taxez moi de tous les mots, je m'en fou, mais on les à viré???

Ouf tant mieux voila l'exemple flagrant de mecs que les lozeriens ne veulent pas de parasite de la société....

Pourquoi??? Ils se croient tout permis et prennent les autochtones pour des ignares

Les Anglais, ils étaient propriétaire?

Donc rien à dire et jusqu'à preuve du contraire, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent de leur propriété

Et à tous ceux qui se révoltent, les défenseurs des droits de l'homme et autre, je leur dit:

" MÉDITEZ L'ARTICLE DIX SEPTIÈME DE LA DÉCLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN"

Si vous ne le connaissez pas, je vous le mettrai en ligne

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par millou le Mer 30 Juil - 11:54

sunny

Moi je trouve qu'il faut être bête pour entretenir un bien dont on n'est pas le propriétaire.

Le plus logique aurait été d'essayer d'acheter la propriété quant-elle était encore à l'état d'abandon.

En tout cas de trouver un arrangement avec le propriétaire pour pouvoir l'exploiter.

millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 4963
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 12:04

Millou tu es en droit d'acheter un bien aujourd'hui, le retaper dans 10 ans si tu veux en envisageant de venir écouler tes vieux jours, ou lorsque tes économies te le permettront

Mais dans la mentalité de ses squatteurs depuis 68, cela leur appartient. tout dessuite sans acheter et en venant quémander des œuvres sociales

Là est la clef des divergences et je ne pourrai jamais etre de leur coté.
Ce que j'ai, en lozere comme tant d'autre, je l'ai et nous l'avons sué au travers de bien de sacrifice

Ces Anglais aussi l'on sué......

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 12:11

En lisant l'article du ML la semaine dernière, je me disais que même si l'expulsion pouvait se justifier, la destruction du four et des bancels (si elle est avérée) était une belle connerie.
Des générations de cévenols se sont pétés le dos dessus et les détruire parce qu'ils ont été rebatis pas des squatteurs me parait complètement aberrant.

Ils ont dit quoi les lozériens quand un propriétaire a voulu cloturer l'intégralité de son terrain (au Moure de la Gardille je crois) ?
Ils disent quoi quand des propriétaires veulent interdire la chasse sur leur terrain ?

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Invité le Mer 30 Juil - 12:12

Baboulaa, Millou, je suis bien d'accord avec vous...

Avec toi aussi Raoul en ce qui concerne le four et les bancels, si c'est vrai en tout cas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 12:20

Raoul a écrit:

Ils ont dit quoi les lozériens quand un propriétaire a voulu cloturer l'intégralité de son terrain (au Moure de la Gardille je crois) ?
Ils disent quoi quand des propriétaires veulent interdire la chasse sur leur terrain ?

Arrêtes tes conneries. Ta provoc ne m'atteint pas, même si tu le ramène chaque fois sur la chasse
(comme hier, j'ai répondu sur le cite du midi libre)

Les Lozeriens râlent mais sont respectueux de la loi
Et un propriétaire peut légalement interdire la chasse sur ses terres.

Tes pieguts ont retapaient des bancels???? et alors, les Anglais sont en droit de les démolir, eux ils sont chez eux, elles ne sont pas classées

Quand à cet article vous n'avaient que, une fois de plus, une seule vision des choses, un beau roman ou l'on voit dessuite les bons et les méchants

Merde, ceux sont les méchants qui ont gagné

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 12:51

J'essaie justement d'en avoir plusieurs visions des choses et de ne pas être radical. Je pense que j'ai été prudent dans mes propos.
Il est difficile, voire impossible, de soutenir des gens qui occupent un lieu qui ne leur appartient pas. Pour autant, ça n'empèche pas de réfléchir au fait que c'est gens veuillent vivre ici.
Quand à détruire des bancels, oui, c'est vrai, ça me pose un problème. Le fait d'être propriétaire ne confère pas le droit d'y faire n'importe quoi (autant légalement que moralement); mais c'est vrai qu'en tant que cévenol de pacotille je n'ai certainement plus depuis longtemps le droit de juger de ce qui est moral ou pas.
Ce qui me dérange au fond, ce sont les réactions des "vrais de vrais", le mépris qu'ils affichent systématiquement sans jamais essayer de dépasser leur premier réflexe. Un peu de nuance me paraitrait bienvenue.

Quant aux chasseurs, en étant issu moi même d'une longue lignée, pour laquelle j'ai beaucoup de respect, je me crois apte à parler de leur défaut et contradictions sans passion exacerbée.
Ose maitenant me dire que ça ne pose pas de problème aux chasseurs quand un proprio empèche la chasse !
Tiens au fait, qui a dénoncé le garde chasse et ses 450 kg de munitions ?

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 14:06

En ce qui me concerne, je l'ai dit et redit, je ne soutiendrai jamais une équipe de squatteur;
Que le proprio, anglais, démolisse une bancel, cela le regarde, qu'il démolisse son mas, cela le regarde et je ne vois pas pourquoi au nom de quoi j'aurai à la juger sauf s'il est hors la loi.

ce genre de personnage, les squatteurs, sont repoussaient par les autochtone car ils ne veulent pas s'intégrer, ils veulent faire leur petite loi et leurs petits commence.

Ce n'est pas du mépris que de leur dire allez le faire chez les savoyards ou autres "peuples" de montagne.
Non ils viennent en cevennes car ailleurs il y a longtemps que les autochtones leur ont chante le champs du départ

Je ne souhaite jamais l'un d'entre vous qui à une propriété de revenir un jour et de la voir squatter.
Je pense qu'il méditera l'article 17 de la déclaration des droit de l'homme.

Tu peux me taxer de tous les qualificatifs, je suis accueillant comme tout lozerien mais il faut pas me prendre pour un con

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 14:24

Alors s'il faut que je le précise je le fais :
- je ne pense pas avoir écrit que je soutienne les squatteurs, j'ai même pas mal pris de précaution, alors à moins que quelque chose m'ait échappé...
- je ne t'ai traité, ni toi, ni personne, d'aucun qualificatif injurieux. Je trouve étrange que tu me reproches ça pendant que je me fais traiter de peine à jouir, de frustré, de mendigo de la subvention européenne et autre plouc.

"Peine à jouir", faudra que je demande à une copine ou deux.
"Frustré", sans doute un peu, qui peut dire qu'il ne l'est pas.
"Mendigo de la subvention européenne", je ne me sens pas concerné, en règle générale j'ai droit à privilégié, feignant, profiteur etc etc
"Plouc", à la rigueur je le revendique et je pourrais même en tirer une certaine fierté.

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par cilaos le Mer 30 Juil - 14:29

raoul a écrit:Tiens au fait, qui a dénoncé le garde chasse et ses 450 kg de munitions ?

Si Bab ne sait pas ou ne veux pas répondre, quelqu'un a t'il la réponse ?

Au fait les squatteurs, ils venaient d'où ?
Ce serait marrant que de soutenir un rosbeef chassant ( à juste titre ) des lozériens confused

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10649
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 14:33

Raoul a écrit:Alors s'il faut que je le précise je le fais :

- je ne t'ai traité, ni toi, ni personne, d'aucun qualificatif injurieux. Je trouve étrange que tu me reproches ça pendant que je me fais traiter de peine à jouir, de frustré, de mendigo de la subvention européenne et autre plouc.

"Peine à jouir", faudra que je demande à une copine ou deux.
"Frustré", sans doute un peu, qui peut dire qu'il ne l'est pas.
"Mendigo de la subvention européenne", je ne me sens pas concerné, en règle générale j'ai droit à privilégié, feignant, profiteur etc etc
"Plouc", à la rigueur je le revendique et je pourrais même en tirer une certaine fierté.

La je ne comprends plus Raoul

je n'ai jamais dis que tu m'avais traité de mots injurieux

Pour ma part je ne t'ai pas traite des qualiticatifs que tu emplois.

Je ne fais que defendre ma position en démonçant ce qui me parrait etre insoutenable ou injuste à mes yeux

Tu vois lorque je parle des Anglais, je ne pense ni englobe "ma cousine". Very Happy Very Happy Very Happy

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 14:36

cilaos a écrit:
raoul a écrit:Tiens au fait, qui a dénoncé le garde chasse et ses 450 kg de munitions ?

Si Bab ne sait pas ou ne veux pas répondre, quelqu'un a t'il la réponse ?

Au fait les squatteurs, ils venaient d'où ?
Ce serait marrant que de soutenir un rosbeef chassant ( à juste titre ) des lozériens confused

aucune idée et cette affaire je ne la connait que par ce post...
Elle semble etre reelle puique Raoul l'a vu sur ML
Mais bon après le Pichareli, sont ce les même????

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Invité le Mer 30 Juil - 14:38

J'ignore si une fois de plus il faut sortir son certif de lozérienneté pour répondre ici, mais le droit de réponse existe pour tout le monde, que je sache.
Je ne suis pas d'accord avec l'attitude des squatters et des hippies : "Tout ce qui est à toi est à moi, et tout ce qui est à moi est à toi, mais comme je n'ai rien je ne te donne rien".
Par contre, détruire des bancels ou un four à pain c'est détruire le patrimoine historique, c'est le non respect du travail démesuré, épuisant des générations antérieures, et moralement et quoi qu'en disent les lois on n'a pas le droit de le faire, qu'on soit Rosbif ou Raïol.
Quant au droit de non chasse et à l'objection de conscience contre la chasse, ils n'existent que sur le papier. Dans la pratique, c'est quasi impossible, et coûteux et dangereux, car les chasseurs sont très puissants et peuvent vous faire un procès (et ne s'en privent pas) si le moindre cervidé va brouter une pomme dans un verger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 14:40

ils veulent faire leur petite loi et leurs petits commerce.
Peut etre que tu vas trouver que j'en fais trop mais est ce que les "autochtones", comme tu les appelle, ne veulent pas exactement la même chose et que c'est aussi pour ça qu'il y a conflit d'interêt ?
(à part faire pousser de l'herbe qui fait rire, evidemment)


Tiens, je vais pousser le bouchon un peu plus loin (quitte à faire un peu de provoc mais je sais que vous aimez ça). En dehors du fait que ce sont des squatteurs, ce que je ne défends pas, le refus de les voir là ne vient il pas du fait que, plus nombreux, ils pourraient avoir plus d'influence que les locaux ? Ca pourrait aller très vite de faire tomber une petite commune des Cévennes dans les mains des "néo" vu la faiblesse de la population et après qu'est ce qu'ils feraient ces "bourruts" ?
Et encore une autre couche : qu'est ce qu'ils en pensaient de "l'Anglais" les autochtones avant qu'il ait ces problème de squatt ? Que du bien je parie.
Je ne parle pas que de loin, sans connaitre, j'ai pas plus tard que la semaine dernière entendu dire à Florac, que l'origine de la fièvre catarrhale cet automne était un elevage tenu par un exploitant recemment installé (donc pas trop du pays), comme par hasard.

Alors, certes, j'en fais des tonnes et je charge la barque des cévenols mais c'est parce que c'est eux que je connais (pas les savoyards ou les basques) et surtout parce que je les aime beaucoup.

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 14:43

Raoul a écrit:
Ose maitenant me dire que ça ne pose pas de problème aux chasseurs quand un proprio empèche la chasse !
Tiens au fait, qui a dénoncé le garde chasse et ses 450 kg de munitions ?

Je ne dis pas que cela ne pose problème mais la loi c'est la loi et le proprio qui ne veut pas donner son droit de chasse est en droit de la faire?
après, si cela n'est pas respecté, la garderie intervient.

Sur le 2eme point
1) je ne réagit pas à chaud sur un article de merde fait par un journaleux ( j'ai écrit le pourquoi sur le site ML)
2) je connais la personne incriminée
3) il y a instruction et laissons faire les enquêteurs
3) je connais les problèmes de chasse dans se secteur (tous les cotes)

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par cilaos le Mer 30 Juil - 14:43

Expulsion des squatters de Prat del Ronc en Cévennes


Après la Picharlerie, un deuxième lieu de squat

...C'est à six heures du matin hier, que les squatters de Prat del Ronc sur la commune de Saint-Germain-de-Calberte ont été réveillés par un huissier de justice, accompagné de forces de l'ordre, venu faire appliquer la décision d'expulsion du tribunal d'instance de Florac du 20 juin dernier (lire aussi ci-dessous). Les deux accès routiers menant au mas ont été bloqués par les gendarmes, une trentaine du groupement départemental et une quinzaine de la mobile venus en renfort du Gard. Ils ont alors donné deux heures à la vingtaine de squatters présente sur place pour rassembler ses affaires et quitter les lieux. La maison ayant été aussitôt évacuée, bouclée et mise sous scellés, seuls les effets contenus dans les tentes et tipis dressés à proximité pouvaient être récupérés.
Vers huit heures, d'après le récit des squatters, les forces de l'ordre auraient crié « dernière sommation » et sans attendre auraient chargé, matraque en main. Des enfants étaient présents sur les lieux ce qui aurait un peu modéré les choses. Mais alors que les squatters résistaient, des coups auraient été donnés et un chien lâché sur les occupants.
« Nous les avons sortis manu militari, c'est vrai, confirme-t-on à la gendarmerie. Ils ne voulaient pas quitter les lieux. Ça a été laborieux, mais pas méchant. » Repoussés à une distance respectable de la maison, les squatters ont alors assisté à la destruction des terrasses qu'ils avaient remises en culture tandis que le four à pain construit durant l'hiver a été démoli à coup de masse.
L'expulsion s'est achevée en fin de matinée, un dispositif de sécurité étant maintenu sur le site alors que les propriétaires dépêchaient sur place une société de gardiennage privée qui, selon toute vraissemblance, devrait rester quelques temps.
Au village, le maire Jean-Louis Chapelle restait assez laconique : « J'ai été averti ce matin (hier, Ndlr) par la préfecture. C'est la libération d'un bien détenu par des gens qui n'en étaient pas propriétaires. Les squatters n'étaient pas appréciés par les habitants parce que leur occupation était considérée comme pas très normale. » En fin de matinée, un anonyme envoyait un mail groupé, racontant cet épisode, et appelant à venir soutenir les squatters sur le site ou à manifester à Florac. Effectivement, une cinquantaine de personnes, dont les squatters eux-mêmes, s'étaient rassemblés dans les parages dans l'après-midi.




Caroline GAILLARD ( MIDI LIBRE )

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10649
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Raoul le Mer 30 Juil - 14:52

http://www.midilibre.com/articles/2008/07/25/20080725-MENDE-Au-marche-de-Florac-violente-manif-des-squatters.php5

http://www.midilibre.com/articles/2008/07/29/20080729-FAIT-DU-JOUR-2-Le-mysterieux-arsenal-du-garde-chasse.php5

Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4425
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par cilaos le Mer 30 Juil - 14:55

raoul a écrit:qu'est ce qu'ils en pensaient de "l'Anglais" les autochtones avant qu'il ait ces problème de squatt ? Que du bien je parie.


Surtout, que si maintenant les anglais se mettent à acheter en Lozére, l'immobilier va grimper en
fléche et les autochtones qui voudront rester ici, ne pourront même plus se loger ....

*

bab a écrit:2) je connais la personne incriminée
tu ne devrais pas avouer ça, car la loi va s'imaginer que tu faisais tes courses chez lui


Dernière édition par cilaos le Mer 30 Juil - 14:56, édité 1 fois

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10649
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 14:56

Albanie a écrit:J'ignore si une fois de plus il faut sortir son certif de lozérienneté pour répondre ici, mais le droit de réponse existe pour tout le monde, que je sache.
Je ne suis pas d'accord avec l'attitude des squatters et des hippies : "Tout ce qui est à toi est à moi, et tout ce qui est à moi est à toi, mais comme je n'ai rien je ne te donne rien".
Par contre, détruire des bancels ou un four à pain c'est détruire le patrimoine historique, c'est le non respect du travail démesuré, épuisant des générations antérieures, et moralement et quoi qu'en disent les lois on n'a pas le droit de le faire, qu'on soit Rosbif ou Raïol.
Quant au droit de non chasse et à l'objection de conscience contre la chasse, ils n'existent que sur le papier. Dans la pratique, c'est quasi impossible, et coûteux et dangereux, car les chasseurs sont très puissants et peuvent vous faire un procès (et ne s'en privent pas) si le moindre cervidé va brouter une pomme dans un verger.

Ai je une seule fois critiqué quelqu'un de non lozerien?????
serte je ne pourrai le faire qu'avec mon certificat d'étude Very Happy

Albanie ton mépris à l'encontre des chasseurs ne te permet pas d'écrire n'importe quoi
je connais bien des proprio qui ne donnent pas leur droits de chasse, ça leur à rien couté,, ils n'ont pas pris de coup de fusil etc etc. Tu es sur le point d'écrire une nouvelle légende? Very Happy

Et racontes moi le coup des procès et de la biche qui bouffe la pomme car je ne la connait pas celle là

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par baboulaa le Mer 30 Juil - 15:01

cilaos a écrit: la destruction des terrasses qu'ils avaient remises en culture tandis que le four à pain construit durant l'hiver a été démoli à coup de masse.
La il t a nuance ce four ne datait pas des camisards......

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5823
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paysans sans terre, terres sans paysans...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum