L'heureux tour de Lozérix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'heureux tour de Lozérix

Message par Invité le Lun 6 Avr - 13:39

Leurre…euh…tour ne serait-ce qu'une alchimie de plus pour nous éblouir de ce plomb qu'il transformera en or (dur) sous nos yeux ?

Que sait-on réellement de lui ?
De ses origines philosophiques, religieuses, historiques ou géographiques, on connait finalement très peu de choses.

Fut-ce de ses convictions zoroastriques qu’il ne débanda pas, du temps où, jeune chaldéen, il habite Ur, en Chaldée donc (pas en Roussillon bien sûr, bien qu’un village y porte ce nom), partagé entre son attrait biblique pour la pomme et pour les fruits de la treille ?
Embrasé par ce feu occulte, depuis l’érection des pyrées, il fut néanmoins travaillé par le doute, un doute tel que le fameux philosophe (fameux, enfin, pas pour tout le monde!) Giasmab qui, après avoir présenté la première apparition de la confession du feu 1300 ans après le déluge et décrit la seconde conjonction appelée très-grande, le qualifiât de Maître de la Verge (c’était en réalité Moïse).
Comment ? Vous n'y comprenez rien ?
C'est pour cela qu'il faut être aussi intelligent que Lozérix pour appréhender, sans se brûler, la religion zoroastre!!!
Hum…hum…

On situe quelquefois aussi ses prémices du côté de la Bretagne près d’un village gaulois (il ne faudrait toutefois pas qu’il prenne ses désirs pour des dessins animés).
On retrace son voyage tortueux depuis cette région vers le centre, où il se désaltère, après un chemin si fatigant, à la dégustation de crus locaux.
Il lui faut alors offrir à sa biture gîte (dans le Berry notamment).

Qu’advient-il de cet homme dès qu’arverne il hésite entre poursuivre sa route vers le sud (c’est que Sète tente Riom) et pourfendre, sa crinière de chabal au vent, les ennemis aubracois que sont lézards, sauterelles, vaches et bousiers ou bien alors se diriger vers le nord ?
C’est cette dernière solution qu’il choisit et il repart, s’arrêtant tout d’abord dans les Côtes d’Auvergne, précisément à Chateaugay (un moment d’égarement en référence peut-être au Duc de Joyeuse), puis à St Pourçain sur Sioule (inspirée de saoûle ?). Il remonte vers la Bourgogne, non sans s’arrêter, pour une dégustation de Bourgogne aligoté (Lozérix nous fournira vraisemblablement l’explication de l’origine de ce nom, l’hypothèse d'audacieux linguistes gardois liant cet adjectif à l’expression sarrazino-germaine bien connue « Ali Gott » ayant été écartée).
Il reprend la route vers le nord, puis, quelques semaines plus tard, arrive, assoiffé, dans cette région bénie où il va approcher l’outre (quiévrain, bien sûr).
C’est dans cette brasserie, que les vieilles nonnes hantent, qu’il va retrouver son vieil ami trappiste avec qui, au moyen de force Duvel, Orval et autres Rochefort, ils vont célébrer la grande famille en chantant « avec tes sept tantes, rions ».

Le voilà qui redescend vers le sud.
Il pose ses valises en Gévaudan.
C’est là que commence sa légende.

C’est qu’il est beau, notre Lozérix, quand il revêt l’habit turgescent de la gabalité provocatrice (sans doute pour faire contrepoids à la trop influente Faction Lozérienne des Laiderons).

Du moindre tas de pierres, il fait évocation historique, avec lui, le moindre insecte se retrouve descendance de protozoaire, la moindre piquette y devient grand cru classé, la moindre anecdote gabale se transforme en exploit gévaudanais…

Bref, on l’attend et on lui souhaite à nouveau la bienvenue.
Comment l’accueillir toutefois et faire honneur à son retour sans un petit fabliau lozérien ?

Voici donc pour lui « le loup, la pucelle et le pompier ».
A chaque homme, sa pucelle, voilà qui devrait en réjouir plus d'un. Il n'en est rien.
L'énigmatique équation liant ces trois éléments pourrait-elle se comprendre dès lors de l'obligation pour une pucelle de passer par un pompier pour rencontrer le loup ?...pfff…
Il y aurait beaucoup à dire sur le pompier, à commencer par l'odeur acre de cette fumée qui se dégagerait d'un frottement trop intense entre le piston et la lance lors de l'aspersion de la zone en cours de combustion.
Y aurait-il également dans le même ordre d'idée une saveur pompier ?
Le pompier ne serait-il, à cet égard, qu'un shadock maniant sans relâche de haut en bas, puis de bas en haut, la pompe à bras pour faire venir le précieux liquide?
Est-il nécessaire de grimper sur la grande échelle de pompier pour atteindre la zone embrasée du septième ciel ?
L'uniforme du pompier n'est-il utilisé que pour attirer la pucelle ?
Autant de questions sans réponse…
La pucelle, quant à elle, se regarde le corps en bas et la longue fente en haut à la manière d'un 6/9.
Voilà qui, je suppose, éclaire votre lanterne!

Ah oui…les filles, j'avais omis de préciser, la pucelle, c'est cet insigne dont la partie basse reçoit l'écusson régional, le loup pour le Gévaudan et la partie haute constituée d'une longue fente dont les bords s'écartent largement pour laisser la place au gros bouton doré de l'uniforme du pompier (d'où son nom)…

Bon retour Lozérix!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Fraissinet le Mar 7 Avr - 8:41

Eh bien, moi, Foxy, je ne fais pas que te lire avec plaisir, je te rejoins dans ton invitation au retour de Lozérix, surtout quand il sera rentré de vacances! Cool
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6397
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Surcouf le Mar 7 Avr - 8:54

Foxy Lady a écrit: ... Qu’advient-il de cet homme dès qu’arverne ...
Très bon !

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5566
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Surcouf le Mar 7 Avr - 8:56

Fraissinet a écrit:Eh bien, moi, Foxy, je ne fais pas que te lire avec plaisir, je te rejoins dans ton invitation au retour de Lozérix, surtout quand il sera rentré de vacances! Cool
Il doit être en stage de formation FLL ? Ce long silence annonce peut être un printemps agité ?

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5566
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Fraissinet le Mar 7 Avr - 15:07

En stage au Forum de Lactation des Libellules dans l'Aubrakistan ?
Faut pas s'étonner après que les opérations coups de poing foirent...

Il y a un risque de printemps agité, certes, mais peut-on éternellement vivre sans une certaine part de risque ?
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6397
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Invité le Mer 8 Avr - 7:20

Bravo Foxy Lady, voici un bel hommage au grand Lozérix. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Cool le Mer 8 Avr - 16:13

Eh dites donc les gars! les messages de soutien, ça s'bouscule pas!

Finalement, Lozérix, tout le mode s'en fout!!! Cool
avatar
Cool
Membre
Membre

Nombre de messages : 151
Age : 29
Points : 3928
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par cilaos le Mer 8 Avr - 16:16

A commencer par l'intéréssé lui même !

http://terredelozere.com/lozerix.htm
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10940
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Loère X, on lit on se tait on se signe :)

Message par Piboule le Mer 8 Avr - 18:15

Je me revoie débutante sur l'ancien forum... Il y avait déjà ce monument Gévaudannais pure source... Je constatais que personne n'osait lui répondre, j'ai osé oui, je confuse mais j'ai osé.
Parfois le monument me répondait, à moi ! A moi, toute seule... Et j'étais fière, mais si fière Smile
Mais faut bien reconnaitre qu'il nous est, à peu près à tous, impossible de tenir la réplique ! Alors je le dis une bonne fois pour toute, mon silence n'est pas de l'indifférence mais plutôt de la "vénération" sinon comment expliquer que j'adore même son chauvinisme au point de ne même pas songer à le pourfendre ?
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8457
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Invité le Mer 8 Avr - 19:14

Tu parles de Lozérix Renée ??? Un monument Gévaudannais ?

Ouahhhhhhhhhhhh

Quelle chance Lozérix t'as vu comme ils parlent de toi. Very Happy Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Piboule le Mer 8 Avr - 19:46

Pardon j'ai dis par erreur "un" ? Il fallait lire "Le" Smile
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8457
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Surcouf le Jeu 9 Avr - 7:54



La statue de Lozérix, au sommet du Truc de Fortunio, dominant le village de Vittroles, Vitrolhas en patois, vocable issu de la tribu gauloise des Bituriges. Connus pour leur propension à s’adonner à la boisson, les Bituriges nous ont laissé le mot biture, ainsi que le douloureux concept matinal de casque en plomb, devenu avec l’avènement du prolétariat et des estaminets, la casquette de même métal.

Je vous rappelle aussi que depuis 2008, il est avéré que le loup est revenu en Lozère, et que Lozérix avait déjà prédit vers 2001 :
" Le sang de la Bête coule toujours dans nos veines, il se réchauffe. Bientôt, nous ne nous contenterons pas de parrainer un escorteur d'escadre comme le conseil général depuis 1965*. L'usine de St Chély nous coulera de l’acier pour un cuirassé furtif, notre Potemkine, qui remontera le Lot jusqu'à Mende. Une compagnie de fusilliers-marins de la Marine Gabale hissera sur le foirail, au son des canons rédempteurs notre pavillon bleu blanc vert frappé de quatre hermines. Non, la Bête n'est pas morte. Elle sommeille. Son réveil sera l'aube de notre Grand Soir et le crépuscule des odieux.
* le Du Chayla
"

Et le 22/06/2005, sur son blog de LOL :
" Le retour de la Bête, c’est comme le réveil de Merlin l’Enchanteur, c’est inéluctable. Il suffit d’y croire et d’être patient. Cela arrivera avant la reprise d’activités éruptives de nos volcans d’Auvergne dont le plus méridional est le Roc de Peyre."

Ca sent les meutes ! Laughing




Photo prise à l'aube du lendemain du 31 mars dernier. C'est le passage de la Goelette "Orchidée de Margeride" (30 canons !) sous le Pont-notre-Dame à Mende. Vers quel destin de reconquète vogue t-elle ? Mystère et moules de baume !

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5566
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Fraissinet le Jeu 9 Avr - 13:13

On n'en attendait pas moins de lui!
On en a eu plus!
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6397
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Invité le Jeu 9 Avr - 13:57

Passionnant ce bonhomme, dites, vous me prévenez quand l'aube du grand soir et le crépuscule des odieux aura lieu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heureux tour de Lozérix

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum