maison hantée

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: maison hantée

Message par salazie le Jeu 4 Fév - 17:45

il s'est peut être noyé dans la piscine de Roubaix
avatar
salazie
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1129
Age : 67
Points : 4413
Date d'inscription : 13/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par millou le Jeu 4 Fév - 20:40

Surcouf a écrit:On en sait un peu plus, mais guère ! Où est-elle cette maison ?
C'est vrai que ça fait longtemps qu'on a pas vu Millou ?


salazie il s'est peut être noyé dans la piscine de Roubaix

Je suis toujour avec vous mais j'ai des journée de travail surchargées en ce moment environ 12h00 par jour.
on fait la semaine de quatre jours et je n'ai plus beaucoup de temps pour aller sur internet mais je viens vous lire.

J'ai bien aimé le reportage de fraisinet sur les monuments anciens et la rubrique de fée violine sur les activités de retour a l'emploi avec la fabrication du cache poubelle en pierre sèche.
de même que pour cilaos le retour de sa rubrique sur les cp anciennes qui étaient devenu occasionnelles ainsi que les commentaire de notre ami surcouf qui c'était fait rare ces dernier temps . lol!

Zut j'allais oublié baboula toujour fidele au poste pour ses délires.
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5221
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par cilaos le Jeu 4 Fév - 21:44

Bon, ça va t'es pas prisonnier de la maison de Hem cheers
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10907
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Fée Violine le Ven 5 Fév - 10:52

Mais on ne sait pas... Il y a peut-être internet dans cette maison hantée...
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4743
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par cilaos le Ven 5 Fév - 14:40

Internet ? mais non les évangélistes sont reliés en direct avec Dieu !
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10907
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Lun 8 Fév - 15:35

Baboulaa a écrit: Celle gauche : des pendus, des feux follets vus qui foncent la nuit sur des passants
breu! breu! il fait pas bon de s'aventurer dans ce coin isolé la nuit. Mais est ce une légende ? Une médisance, ou la réalité ???

Premières réponses reçues d'autochtones : le hameau est construit à proximité d'un coffre mégalithique daté aux alentours du VIIIe - IXe siècle et portant le nom de tombeau du Maure ou du Sarazin, et à proximité d'un col dit "Pas de l'infidèle". En fait de feu follet, les observations et témoignages parlent plutôt de manifestations ectoplasmiques (fantomes). Les témoins décrivent l'apparition de silhouettes humaines entouré d'un halo lumineux (phosphorescent) appelé aura par les scientifiques, qui est l'émanation spirituelle entourant un être. Eu égard au propriétaire dudit halo, un sarazin, on parle de la Maure aura. Les chrétiens appellent ce phénomène une auréole.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par kaïou le Lun 8 Fév - 16:43

Maure et tu ris?One maure time.
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7166
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par millou le Lun 8 Fév - 21:48

sunny


Les feux follets. Ils apparaissent le plus souvent dans les marais, ou dans les cimetières. Serait-ce là un esprit revenu d’entre les Morts ? Un fantôme ? Non, loin de là. Et c’est pourtant le regard que portait les gens autrefois envers ce phénomène physique.

Le feu follet est une lueur pâle et diffuse qui peut être jaune, bleu ou rouge. Il vole dans l’air à peu de distance du sol. Un feu follet à généralement l’aspect d’une flamme vacillante terminée par une aigrette irrégulière qui rappelle vaguement la couronne d’une grenade. Il se montre de préférence en automne par un temps calme. Il disparaît lorsque l’on s’en approche et était traditionnellement prit pour un esprit malin ou une autre créature surnaturelle.

Scientifiquement, on pense que les feux follets sont un phénomène issu de l'oxydation du PH3 (phosphine) et du méthane venant de la décomposition de matières organiques et qui s'enflamme facilement près de torches. Ces matières organiques produisent des gaz qui peuvent s'enflammer au contact de l'air. Quand une bulle crève, elle donne une petite flamme dansante qu'on appelle un feu follet.

Dans les cimetières, c’est donc la décomposition des corps qui peut donner, à de rares occasions, ces fameux feux follets. Dans les marécages, ce sont les herbes qui pourrissent et se décomposent.

Toutefois, aucune explication scientifique n’a officiellement été retenue, celle que je vous ai citée ici est la plus probable et la plus connue. On dit aussi que les temps orageux favorisent leurs apparitions… Par la suite, les chimistes ont précisé le premier point de vue en supposant que le feu follet provient des matières organiques en décomposition, qui dégagent de grosses bulles de méthane, CH4, de diphosphine P2H4, d'hydrogène phosphoré (phosphine), PH3, rendu spontanément inflammable à l'air par une faible quantité d'hydrogène phosphoré liquide, PH2. Cette explication est sans doute vraie quant à la substance du feu follet, comme l'odeur de phosphore que le feu follet laisse quelquefois après lui en témoigne, mais elle ne concorde pas jusqu'au bout avec les faits. En réalité, le feu follet n'est pas une lueur instantanée; il peut briller dix, vingt, trente secondes et même, quoique rarement, plusieurs minutes. Il ne produit pas de fumée. Il n'enflamme pas, il ne roussit même pas les herbes sèches sur lesquelles il se pose. On doit nécessairement admettre que, dans le gaz qui constitue le feu follet, la proportion d'hydrogène phosphoré liquide ou de méthane est trop faible pour amener l'inflammation spontanée à l'air

J'ai trouvé ça comme explication sur le feu follet.

Je trouve que kaiou traine souvant du coté du tombeau du sarrasin Idea
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5221
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par cilaos le Lun 8 Fév - 21:51

Ce doit être là qu'il doit faire viellir ses bonnes bouteilles de pif...
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10907
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par kaïou le Lun 8 Fév - 21:55

le tombeau du sarrazin est bien loin de cette maison hantée.
Peu de personnes connaissent son emplacement exact(le tombeau),c'est pourtant un trés bon poste à lièvres.
Millou ayant l'explication "scientifique" des feux follets sera peut ètre d'accord pour passer une nuit en ces lieux.
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7166
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Mar 9 Fév - 14:18

Une autre hypothèse évoquée quant à la hantise de cette maison, est la piste colombienne. Non pas qu’elle serve de cache ou de laboratoire à des narcotrafiquants de Bogotta, Cali, Medelin, Cartagena ou Popayan, mais que leur construction est concomitante à l’exil du marin Christophe Colomb, au retour de son quatrième et dernier voyage.

En effet, une fois rentré en Espagne le 7 novembre 1504, Christophe Colomb a les démêlés que l’on sait avec Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. En janvier 1505, il quitte l’Espagne par la Galice, accoste à Bordeaux avant de remonter Gironde, Garonne et Lot en gabarre jusqu’à Mende d’où il prendra un charriot pour la terre de Peyre où il s’établira quelques mois, laissant au passage son nom au village de Sainte Colombe de Peyre.

Ce qui est moins connu, c’est que voyageaient avec lui des indiens caraïbes, des indigènes des iles où Colomb avait rencontré l’Amérique. Les individus qui l’ont accompagné en Gévaudan appartenaient à l’ethnie Lucayo, un peuple plutôt tranquille. Lorsque Christophe Colomb est rentré en Espagne, quelques familles lucayos sont restées et se sont installé aux confins des Cévennes, à proximité de Langogne, dans un endroit à la toponymie révélatrice : Luc.

Sur ce nouveau territoire, nos amérindiens ont perpétué leur mode de vie, plantant café, tabac, goyaves, avocats, maïs … autant de plantes tropicales qui ne résistèrent pas au premier hiver. Les Lucayos entreprirent alors de grandes cérémonies de magie afin d’apaiser la colère du Dieu responsable de la météo, le Dieu Huracan. Pratiquant le sacrifice humain, ils allèrent enlever quelques vierges dans les villages au bord du Gardon, plus au sud, avant de les immoler en un cruel sacrifice se terminant par une séance d’anthropophagie rituelle.

Les hivers se succédant, les exécutions suivirent aussi une rythme élevé, tant et si bien que le nombre de dépouilles abandonnées après chaque holocauste augmentait, au point qu’il fallu dédier un espace à l’ensevelissement des corps. L’insuccès agricole et l’incorruptibilité d’Huracan eurent finalement raison des Lucayos. Ils quittèrent le Gévaudan, laissant vide le village de Luc avec à proximité une terre emplie de magie caribéenne et de cadavres suppliciés. Quelques décennies plus tard, en 1710 avec les derniers soubresauts camisards d’Abraham Mazel, quelques familles fuyant les persécutions religieuses s’installèrent à Luc, agrandirent le village, bâtissant sans le savoir des maisons au dessus des squelettes tourmentés.

C’est de cette époque que datent les premières observations de phénomènes étranges. Les manifestations paranormales étaient souvent de simples apparitions fantomatiques mais parfois, des démons du panthéon Lucayo, pris au piège des corps suppliciés, quittaient ceux-ci pour déambuler sur la lande sous l’apparence d’animaux alors inconnus en Gévaudan, allant parfois jusqu’à tuer des gens, comme le 30 juin 1764 quand Jeanne Boulet, âgée de 14 ans fut tuée au village des Hubacs sur la paroisse de Saint Etienne de Lugdarès du coté de Langogne.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par baboulaa le Mar 9 Fév - 19:34

Mon pauvre pitaine, le poids des ans te fais perdre un peu la mémoire..... Very Happy Very Happy

Tu nous relates une de tes bordées sur les cours de Gabalie, mais c'est pas lors de celle ci que a pu voir la maison hantée.... Suspect

Non pas de ce coté, ni même de celui préconisé par Millou...... Evil or Very Mad Evil or Very Mad

ne cherchez pas sur la toile, les fantômes l'on rendue invisible affraid
avatar
baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 117
Points : 6081
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Jeu 11 Fév - 14:35

On dit aussi que le lieu hanté est situé dans le triangle des barres - murs (Barre des Cévennes, Le Pompidou, St Martin de Lansuscle), villages situés sur des éperons rocheux calcaires, en limite de zones schistique ou granitique. Ces zones de jonction entre massifs sédimentaires et massifs eruptifs sont connus pour déclencher nombres de phénomènes magnétiques pouvant eux même produire de spectaculaires effets comme dans le triangle des Bermudes (golfe du Mexique) ou le triangle de la Burle (Lozère, Ardèche, Haute-Loire) autour des monts du Mézenc.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Piboule le Jeu 11 Fév - 15:09

A propos du triangle de la Burle j'ai un ami qui bosse avec une dame dont les parents ont disparus dans ce triangle.
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8424
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Mer 24 Fév - 15:43

La maison en schiste et couverte de lauze se trouve dans le sud-est de la Lozère. C’est un bâtiment en pierre, sur deux étages qui a été construit par un marchand gardois à la fin du XVIIIe.
Dans les années 20 du siècle dernier, une famille originaire du nord du pays y emménagea et, peu après, des histoires se mirent à circuler, affirmant que la maîtresse de maison avait régulièrement l'impression d'entendre les pleurs d'un enfant derrière le lambris de la salle à manger. C'était la première à mentionner le phénomène et elle ne percevait ces pleurs que lorsqu'elle se retrouvait seule dans la maison. Son mari lui affirmait que c'étaient les miaulements d'un chat, ce qu'elle démentait avec véhémence. Elle se mit à avoir peur du noir et à craindre les fantômes, faisait de mauvais rêves et se sentait mal à l'aise dans la maison. A la fin, comme elle n'en pouvait plus, elle obtint de son mari qu'ils déménagent dans une autre région. Ils repartirent donc vers le Nord, au Malzieu, au bout de trois années seulement. La maison fut revendue à des gens des Cévennes qui en firent une magnanerie et qui ne furent jamais témoins du même phénomène.
Aux alentours de 1940, un homme s'intéressa aux pleurs d'enfant que cette femme disait avoir entendus. Il se documenta sur l'histoire de la maison. Elle avait été occupée par un certain nombre de familles depuis que le marchand gardois l'avait vendue. Un temps, trois familles y avaient vécu ensemble sans qu'aucun de leurs membres ne signalent le moindre pleur d'enfant derrière le lambris de la salle à manger. Lhomme remonta plus loin dans le temps afin de voir si une histoire d'enfant se rattachait à ce bâtiment. Il apprit que le marchand gardois avait eu trois filles qui avaient toutes atteint un âge respectable. Quand l'homme se pencha sur la construction de la maison proprement dite, il découvrit que les maîtres d'œuvre étaient deux et que les travaux avaient été achevés par le second. Le premier avait abandonné le chantier lorsque sa fillette âgée de deux ans était morte accidentellement à l'endroit précis où s'élevait la salle à manger. Une botte de lambris lui était tombée dessus depuis une certaine hauteur, elle était décédée sur le coup.
Un mystère a longtemps demeuré : qu'y avait-il derrière le lambris ?

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Piboule le Mer 24 Fév - 15:46

oui !!!!
j'adore continue, au besoin invente !
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8424
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Ven 26 Fév - 12:14

Un matin, vers trois heures, les habitants du village de Sainte Justine sur Vertu* (Lozère, canton de Saint Germain de Calberte), furent réveillés par une suite de cris effrayants, qui semblaient venir du premier étage de la maison, que l’on savait occupée par la famille de Désiré Daquams*. Après quelques retards causés par des efforts infructueux pour se faire ouvrir à l’amiable, la grande porte fut forcée avec une pince, et huit ou dix voisins entrèrent, accompagnés de deux gendarmes. Cependant, les cris avaient cessé au moment où tout ce monde arrivait au premier étage. Arrivés à une vaste pièce dont on força la porte qui était fermée, avec la clef en dedans, ils se trouvèrent en face d’un spectacle qui frappa tous les assistants d’une terreur non moins grande que leur étonnement.

La salle à manger était dans le plus étrange désordre, les meubles brisés et éparpillés dans tous les sens. Sur une chaise, on trouva trois longues et fines boucles de cheveux blond, qui semblaient avoir été violemment arrachées avec leurs racines. Sur le parquet gisaient pêle-mêle de la vaisselle, des livres, des papiers, de la nourriture, le tout comme éparpillé par une tempête. Dans un coin, les tiroirs d’une commode étaient ouverts et paraissaient avoir été mis au pillage, bien qu’on y ait trouvé plusieurs articles intacts.

On trouva la femme Daquams recroquevillée dans l’âtre de la cheminée, couverte d’une quantité extraordinaire de suie, manifestement en état de choc. Chose horrible à dire, il fallu en tirer le corps de la dame, coincé comme s’il avait été introduit de force et poussé par l’étroite ouverture jusqu’à une distance assez considérable. En l’examinant, on découvrit de nombreuses excoriations, occasionnées sans doute par la violence avec laquelle elle s’y était engagée et qu’il avait fallu employer pour l’en sortir. La figure portait quelques fortes égratignures, et la gorge était stigmatisée par des meurtrissures noires et de profondes traces d’ongles, comme en voit chez les victimes de strangulation. Et ses ongles étaient marqués de peau et de sang.

Après un examen minutieux de chaque partie de la maison qui n’amena aucune découverte nouvelle, les voisins s’introduisirent dans un petit placard secret dissimulé derrière la cloison en lambris de la pièce. Là, gisait, parfaitement conservé, un corps de fillette, avec une apparence si sereine qu’on aurait pu la croire endormie et ce alors que d’autres signes révélaient que la mort l’avait prise depuis bien longtemps. A son poignet, une gourmette en or disait : Page Doder*.

Toute cette affaire reste un horrible mystère et jusqu’à présent, on n’a pas encore découvert le moindre fil conducteur.

(* Les noms de lieux et de personnes ont été modifiés)

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par cilaos le Ven 26 Fév - 19:27

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10907
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Piboule le Ven 26 Fév - 21:02

je suppose que c'est la maison à gauche qui est éclairée ?

Vous allez rire ce matin en m'éveillant j'étais entrain de rêver de fantôme invisible qui m'attrapait il sortait d'une armoire quand je l'ouvrais.
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8424
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par cilaos le Ven 26 Fév - 21:03

ce devait etre une burquette affraid
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10907
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Piboule le Ven 26 Fév - 21:55

Efilochée alors, ça faisait comme des fils invisibles qui me tiraient tu dois avoir raison, mais j'ai pas trouvé le guichet Smile
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8424
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Lun 1 Mar - 16:47

Surcouf a écrit: A son poignet, une gourmette en or disait : Page Doder.
Premiers éléments d'enquête :
- La gourmette n'appartenait pas à la fillette dont le corps était dissimulé dans la maison. En effet celle-ci s'appelait Rosalia Lombardo. Déclarée morte à deux ans d'une pneumonie, elle est décédée dans des circonstances étranges en 1920. Elle est aujourd'hui inhumée dans les catacombes des capucins à Palerme. Ses parents étaient venus dans les cévennes en 1908 comme charbonniers et ils avaient un temps occupé la maison.
- La mère de Rosalia a déclaré que la santé de sa fille a commencé à se détériorer après qu'elle ait trouvé le bracelet derrière le lambris.
- Le médecin qui a soigné la petite et constaté le décés a rédigé une note adressée à la faculté de médecine de Paris dans laquelle il fait état de ses "surprises, doutes et interrogations affreuses" alors qu'il s'occupait de Rosalia.
- On n'a pas, à ce jour, de données écrites concernant Page Doder.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par cilaos le Lun 1 Mar - 20:19

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10907
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Surcouf le Mar 2 Mar - 16:03

Surcouf a écrit: On n'a pas, à ce jour, de données écrites concernant Page Doder.
D’après les sources orales relatées par les mémoires de vieux cévenols, Page Doder était la fille d’Eduard Siegel, un marin de la Kaiserliche Marine qui déserta l’Unterseeboot 65 du commandant Martin Schelle en janvier 1918. Siegel trouva refuge chez des lointains cousins issus de germains, des protestants rigoristes qui avaient quitté leur Prusse natale pour rejoindre les Cévennes au 18e siècle. Siegel racontait souvent ses aventures et la sombre légende qui auréolait le bâtiment qu’il avait fui. Les faits étranges qu’il décrivait ont laissé des traces profondes dans les esprits des habitants de Sainte Justine sur Vertu (Lozère, canton de Saint Germain de Calberte), qui sont, comme tous les gens du coin, un peu rustres, facilement superstitieux et généralement crédules. Toujours est-il que lorsque les évènements ont commencé à se produire dans la commune, on s’est souvent demandé si lors de sa fuite, Siegel n’avait pas emmené avec lui les fantômes qui selon lui hantaient son submersible.

Probablement impressionnée par les histoires paternelles, la jeune Page Doder se fait souvent remarquer dans le village par ses tendances taciturnes. Elle joue peu avec les autres enfants, préférant rester dans un monde féerique qu’elle se construit grâce à une imagination débordante, à la différence de celle des petits villageois du sud, dont la fertilité de l’intellect est gravement limité par les carences alimentaires due à une nourriture se résumant aux châtaignes, glands et produit dérivés ainsi que de quelques pélardons. Enfant mystérieuse, Page Doder court souvent la campagne la nuit, apprivoise des chouettes et des chats noirs et aime se baigner nue dans les sources cachées des montagnes, à l’inverses des autres filles de l’endroit qui, élevées dans une morale aussi droite que passéiste, étaient aussi ouvertes que des huitres.

Page Doder a ses habitudes au rocher des Fages. Elle recopie souvent les cupules gravées sur les pierres et aux flancs de la falaise pour ensuite les tracer sur les troncs d’arbre, sur les murs ou aux portes des maisons, prêtant à cet alphabet inconnu des pouvoirs magiques. Mauvaise idée, car lorsqu’une épidémie d’anthrax se déclare dans une bergerie marquée de ces signes, Page Doder est suspectée de sorcellerie. Heureusement pour elle, le temps ou l’on brulait les sorcières n’avait plus court, même dans ces endroit isolés des lumières civilisatrices. On ne la brula donc point, mais la méfiance fut désormais telle que la vie devint impossible pour elle à Sainte Justine sur Vertu. Elle décida de quitter le village. Mais pas sans se venger de ses habitants dont le front bas et lourd pèse comme un couvercle sur un faciès prognathe.

Quelle fut la nature de cette vengeance ? On l’ignore encore. Un froid matin d’hiver, alors qu’une brume poisseuse englue l’aurore dans des ténèbres résistantes, elle quitte la maison familiale. Elle a laissé une lettre à ses parents, placée sous un crane humain pour qu’un courant d’air ne l’emporte pas. Ils la voient, mais avant d’avoir eu le temps de l’ouvrir et de la lire, des cris montent du cimetière. Ils s’y précipitent, avec tout le village. La stupéfaction se lie sur les visages. Une des plus vieilles tombe, celle de Catherine Deshayes, est béante. La terre est un trou noir, un pourrissoir d’où remontent d’ignobles odeurs de putréfaction. Le cercueil est éventré et le squelette décapité. Fortement commotionnés par ces macabres évènements, les parents de Page Doder font rapidement le lien entre l’état du cadavre et ce qui fait presse-papier sur la correspondance de leur fille. A leur retour dans leur foyer, la feuille a disparu et le crane aussi. A la place du crane et de la lettre volée, un scarabée dort.

Tous les faits partis de l’Unterseeboot 65 pour aboutir à cet insecte égyptien endormi n’ont encore pas été identifiés. Et il faut peut être chercher plus loin encore dans le temps l’origine des maux ?

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5533
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Fraissinet le Mar 2 Mar - 17:29

Piboule a écrit:je suppose que c'est la maison à gauche qui est éclairée ?

Vous allez rire ce matin en m'éveillant j'étais entrain de rêver de fantôme invisible qui m'attrapait il sortait d'une armoire quand je l'ouvrais.

ça, c'est pas un fantome, c'est ton amant! Laughing
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6364
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: maison hantée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum