la big rencontre des Lozériens

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par millou le Dim 23 Aoû - 14:52

sunny

Madame la fée vous recevra dans son univers magique l'année prochaine lol!


millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 4961
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par millou le Lun 31 Aoû - 19:14

sunny

Plus de nouvelles de la fée ,j'espère que j'ai pas gaffé c'est vrai qu'inviter des lozériens comme nous cela doit être épuissant lol!

Une fois pas deux affraid

millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 4961
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Lun 31 Aoû - 22:03

Mais non Millou, c'est juste que j'étais pas là.
Donc, disais-je la dernière fois, je vais raconter tout en détail pour Nicole.
Ce jour-là, Colline est arrivée la première, vers 5 heures, et nous avons commencé à faire connaissance.
Bernard et Ginette sont arrivés à 6 heures. On s'était vus une fois dans une réunion, mais rapidement, ce qui fait qu'on ne s'est pas reconnus. Mais maintenant que nous avons passé une soirée ensemble, ce n'est pas pareil !
Fraissinet, Totoke et Myriam sont arrivés un peu plus tard, à peu près en même temps, et pourtant les uns venaient du nord et l'autre du sud.
Tout le monde a fait beaucoup de km pour venir chez moi.
Quand les derniers sont arrivés, Jo (mon mari) était en train de partir pour aller voir notre fils jouer au foot à Mende.
A ce moment-là, nous venions de commencer à prendre l'apéritif avec la délicieuse cartagène et le non moins délicieux cake salé de Colline. Il y avait trop de vent pour s'installer dans le salon des brouettes, on n'allait pas non plus s'enfermer à l'intérieur : l'endroit idéal est moitié dedans moitié dehors, une petite pièce avec un mur mais pas de toit. Bref, nous nous sommes installés là, le repas était très bon, on n'a pas pu tout manger ni boire.
Après le repas, avant qu'il fasse nuit, j'ai fait la visite guidée, on a fait des photos au dinosaure, à la voiture et au dolmen. On a fait vite car le soleil était presque couché, mais on a eu le temps de tout voir quand même, et je pense que Ginette a ainsi amélioré son opinion sur Utopix. Car elle était déjà venue, mais il y a plein de choses qu'elle n'avait pas vues. D'ailleurs depuis l'autre jour, j'ai fait quelques petites pancartes pour signaler les jolies choses cachées au milieu des buissons épineux (mon époux est quelqu'un de très discret, il ne cherche pas à se mettre en valeur !)
Nous avons appris le prénom de Fraissinet et la profession de Totoke, mais pas l'inverse.
Nous nous sommes réinstallés là où nous avions mangé, les Garrigues sont partis vers 10 heures, nous avons encore mangé et bu, Jo est revenu de Mende au moment où Myriam racontait quelques épisodes de sa vie mouvementée.
On a failli avoir Millou sur les photos de groupe, je parle bien sûr de Millou dans sa version batracienne (son avatar précédent), je le rencontre de temps en temps, même parfois dans la maison affraid , mais quand j'ai regardé là où je l'avais vu la dernière fois, il n'y était plus. Pour une fois que je cherchais cette bestiole ! J'ai l'impression qu'il ne sait pas où se mettre pour avoir la paix.
Bon, j'oublie sûrement des tas de choses.
Colline avait un peu envie de dormir dans le dinosaure, mais quand elle l'a vu, elle a admis que ce n'était pas vraiment une bonne idée (c'est moi qui l'avais dit par plaisanterie). Par contre le Panoramix (qui dans une vie antérieure était un bus scolaire de la communauté de communes de Châteauneuf de Randon) est beaucoup plus confortable.

Dernières nouveautés d'Utopix : aujourd'hui j'ai passé une demi-journée à construire un mur en pierres sèches pour mon petit jardin. C'est très chouette et je suis fière de moi !

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Nicole le Mar 1 Sep - 10:11

Merci ma bonne fée pour ton partage de cette belle soirée entre amis(es) Lozériens du forum...
Gros becs érablés xoxoxoXOXOxoxoxox

Nicole
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1240
Age : 54
Points : 3853
Date d'inscription : 13/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fraissinet le Lun 21 Sep - 17:17

C'était par un bel après-midi de forte chaleur qu'il me fallait donc prendre le chemin ô combien périlleux d'une aventure au pays des fées qui, de surcroit, allait m'amener de mon aimable Tarnon parpaillot vers cette obscure et austère contrée papiste.

Pour moi, tout avait commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de montagne, alors que je cherchai un raccourci que je ne trouvai jamais. Cela avait commencé par une auberge abandonnée près de Veygalier, et par cet homme que j'étais et que le manque de sommeil avait rendu trop las pour continuer sa route.
Cela avait commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie au lieu-dit Utopix. Maintenant, je savais que les Envahisseurs du pays des Fées étaient là, qu'ils avaient pris forme humaine, et qu'il me fallait convaincre un monde incrédule que le cauchemar avait déjà commencé.
La suite allait démontrer que le cauchemar laissait facilement la place au plaisir dès qu'une succulente cartagène se présentait.

Allais-je rencontrer là-haut sur le Méjean Colline égarée à la recherche de l'Hom ? (pour parer à l'éventualité possible, sinon probable, de divagation leste de la part d'adolescents attardés forumeurs nordistes invétérés, je précise que l'Hom est un lieu-dit qui se dispute avec Veygalier et Galy la paternité du chaos ruiniforme de Nîmes le Vieux).

Etait-ce la perspective de découvrir le visage réjoui de Bernard Garrigues ? (celui qui a perdu la tête depuis qu'il a vu Suzette et qui perd la raison chaque fois qu'il voit Suzon).
A coup sûr, le prénom de sa compagne avait tant fait l'objet de quolibets qu'on ne savait même plus comment elle s'appelait exactement. Seule certitude, ce n'était pas Bernadette, car elle était de la Garde Guérin et pas de Chirac.

Equipé de force bouteilles d'eau, du fait tant de la chaleur que de l'angoisse de rencontrer ces êtres venus d'ailleurs, mon char m'emmenait sur la route qui joint Vébron dans la vallée luxuriante à Villeneuve sur le plateau aride à tendance steppique.
Allais-je y croiser quelques chevaux antédiluviens ou bien quelques gloums égarés errant sur les hautes terres ?
Rien de tout cela n'était de nature à me rassurer.
Heureusement la présence attestée, bien avant Gargantua, d'êtres humains depuis longtemps sur le Méjean montrait que le département des Hautes Cévennes existait bien et aurait persisté à exister si de méchants royalistes revanchards nordistes n'en avaient décidé autrement!
Dès l'arrivée sur le Causse, à droite avant d'arriver à Villeneuve, c'est un cap barré néolithique qui, sous la forme d'un tas de pierres, abrite les fondations du légendaire château de Coadase que l'on retrouve dans la fameuse locution basque (et comprendre le basque, c'est pas du gateau!) : Daro lussa coadase moz hast hippo oyce dogehe zhi bramm naqu oem oa eemu ei cutu ke resahu Tamorrete huso el hall oem. Quasoaroyske kebi eetase eosehasy à moins qu'il ne s'agisse de finno-ougrien (ou pas grand-chose) ou de sanscrit tibétain.
Bref un château mythique!

De là une vue admirable sur le point culminant du Méjean, le majestueux Gargo, objet de culte chez ces peuplades indigènes espérant sans doute qu'un avion allait décharger inopinément sa cargaison sur eux. Ils attendent encore….

Un rapide arrêt pour découvrir le menhir de la ferme du Souc à Villeneuve, puis la route vers Veygalier, puis vers Hures La Parade en direction des fabuleux dolmens de Drigas, de Gouziac et de la Tombe du Géant sans oublier bien sûr les avens de Hures et Drigas.

C'est là que, quelques années avant cette mémorable soirée, au début de l'âge du fer (VIIIème siècle avant JC), un essor démographique avait poussé les celtes des tumulus à s'installer de manière permanente sur la totalité des grands causses. Ce sont d'abord les rebords des plateaux qui se hérissent de caps ou éperons barrés, simples murs de pierre sèche barrant l'accès à un promontoire rocheux naturellement défendu sur au moins deux côtés. Puis, à partir du VIème siècle avant JC, des ouvrages défensifs plus élaborés sont édifiés sur les plateaux. Ils nécessitent la construction d'une muraille complètement fermée qui demande beaucoup plus de travail, mais permettent en revanche de choisir les sites d'implantation en fonction de leurs différentes qualités stratégique ou logistique. Ce sont les "enceintes protohistoriques". Trois sont connues à ce jour sur le Causse Méjean : le Tourel à Mas Saint Chély, le Mont Buisson, et la Rode à Hures.
C'est à Drigas que se trouve la plus belle enceinte protohistorique du Méjean. On y croise des cairns comme s'il en poussait et on y distingue nettement les parements des fondements de murs sur la muraille de l'actuelle enceinte de la Rode.
Puis quelques échanges verbaux avec des vautours, une pause à St Pierre à la recherche de quelque tripaille pour me sustenter et nous voici dans la descente vertigineuse vers St Enimie…
Arrivé au fonds de la vallée, je croisai quelques burnes, mais pas de Burle et quelques baigneurs équipés de caleçons de bain sur lesquels se trouvaient, à l'envers, des étiquettes "Eminence" indiquant sans doute quelque proéminence. Le souvenir du bon roi Dagobert était de toute évidence plus fort que celui de sa sœur Enimie.
Remontant, non sans effroi, la route vers le Sauveterre, après quelques kilomètres de routes sinueuses et fortement pierreuses, j'atteignis un endroit balisé Utopix.
Je croisai sur un enclos (parking) un homme grand, mince et fortement barbu.
Trop maigre pour être Barberousse, trop blanc pour être Barbebleue, il m'encouragea à suivre les cailloux pour arriver à la terre promise.
Ces histoires de Petit Poucet attirèrent mon attention sur l'escroquerie qui m'attendait bientôt. Quelle ne fut pas ma surprise en effet de découvrir qu'en réalité la Fée Violine était le petit Chaperon Rouge avec son petit pot de beurre et sa miche (hélas, elle n'en avait qu'une seule)… Nous ne croisâmes toutefois pas le grand méchant loup. D'aucuns prétendîrent que Mère Grand, c'était Totoke, mais l'assertion ne fut avérée.
Qui nous attendait donc là ?
Salazie, dont on n'avait pas de nouvelles ? Baboulaa, qui gardait un troupeau de petits enfants dans la vallée ? Kaïou, qui essayait de transformer des terrasses arrondies en vigoureuses faÿsses ? D'autres par surprise ?
Ce furent Bernard et sa femme, Totoke et sa…euh non…avec Myriam, Colline déjà arrivée et moi-même. Cilaos nous rejoignit un instant d'un SMS.
Visite rapide des lieux, constructions en pierre délirantes, photos près d'un saurien avant qu'il ne s'endorme et qu'il ne, guère pis, croque Colline.
Toutes constructions plus originales les unes que les autres, ne pas manquer la perle : Un pin peint.
Bref, quelques cartagènes, vins rouges et alcool tchèque de Karlo Vivary plus tard, la conversation était devenue plus vive. Et chacun de raconter ses projets, Bernard de faire venir le chemin de fer en gare de Guérin, Totoke de faire venir une champenoise rencontrée sur Internet en Lozère (comment pouvait-il imaginer conserver une telle créature avec un si bas débit ?), Colline de nous décrire son envie de venir à la Soupe et Myriam de nous narrer de sa gouaille enflammée ses dernières aventures…
Le reste reste ce crêt duquel on domine les vallées environnantes.
Il reste aussi la part de mystère de chacun et chacune.
Chacun repartit vers son univers, Myriam qui devait rentrer tôt pour se faire ramoner la cheminée (de sa maison bien sûr), Totoke qui devait la raccompagner sans toutefois abuser, Bernard qui avait de la route et moi-même qui choisissais de rentrer en suivant les Gorges (du Tarn, pas de Myriam évidemment!) jusqu'à Florac.
Une bien belle et amicale soirée. Tant pis pour les absents!
Et à la prochaine, qui ne ressemblera ni à celle-ci, ni à une autre.


Dernière édition par Fraissinet le Lun 21 Sep - 20:10, édité 1 fois

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6104
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par cilaos le Lun 21 Sep - 17:40

Quel talent !

sunny

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10647
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Lun 21 Sep - 18:20

Pas rapide ton compte-rendu Fraissinet, mais ça valait la peine d'attendre ! Ta prose a plus d'allure que la mienne, plus de souffle ! Very Happy

Petites remarques : on dit pas "j'atteignai", du moins en français. En finno-ougrien peut-être ?
Je confirme que mon mari n'est pas Barbe-Bleue, car il n'est pas dans ses habitudes d'assassiner les dames. Quant à Barberousse, j'ai appris récemment qu'il était le grand-oncle de st Thomas d'Aquin (quel que soit le sujet de conversation, je peux arriver à caser st Thomas d'Aquin ).
D'autre part, je proteste contre la première phrase, sur les parpaillots qui seraient moins austères que les papistes. Un pasteur, jadis, m'a cité un proverbe protestant : quand il y a un vide dans la conversation, ils disent : "Il y a un pasteur qui passe" (sous-entendu, un pasteur ça plombe l'ambiance !)
Et à propos de la source de Burle : il paraît (j'ai pas encore été voir) que François Gaudry, le nouveau maire de Ste Énimie, fait dégager la source et qu'ils ont déjà enlevé des tonnes et des tonnes de rochers.
Tu n'as pas mis la photo du Pin Peint ?

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Lun 21 Sep - 18:46

Je disais l'autre jour que j'ai construit, de mes blanches mains, un mur en pierres sèches pour mon petit jardin. J'y ai passé une demi-journée, c'était très fatigant car les pierres étaient très lourdes, et ça sert à rien parce que de toute façon les poules passent par-dessus. Mais ça fait plus joli et je suis fière de moi :



Jo travaille au champignon, il a mis l'escalier qui monte à la chambre (le chapeau du cèpe).
Notre fils aîné s'y met aussi. Il a quitté la Lozère depuis longtemps, mais avec sa compagne ils viennent d'acheter une yourte et ils vont venir l'installer chez nous. Ça leur fera une résidence secondaire et ainsi nous les verrons plus souvent ! Une yourte à côté des igloos, ça s'imposait.

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fraissinet le Lun 21 Sep - 20:30

Fée Violine a écrit:
Petites remarques : on dit pas "j'atteignai", du moins en français. En finno-ougrien peut-être ?

Embarassed J'atteignis donc...

St Thomas d'Aquin, précédemment cité, préférait au terme péchés capitaux celui de vice. Le vice désigne d'une manière générale et non morale ce qui est défectueux, le défaut.
Le défaut incriminé ici est la vengeance et permets moi, chère Fée, de te dire que ce n'est pas beau de s'attaquer ainsi vilement à mon orthographe. Cool


D'autre part, je proteste contre la première phrase, sur les parpaillots qui seraient moins austères que les papistes. Un pasteur, jadis, m'a cité un proverbe protestant : quand il y a un vide dans la conversation, ils disent : "Il y a un pasteur qui passe" (sous-entendu, un pasteur ça plombe l'ambiance !).

Ne dit-on chez les papistes qu'un ange passe ?

Et à propos de la source de Burle : il paraît (j'ai pas encore été voir) que François Gaudry, le nouveau maire de Ste Énimie, fait dégager la source et qu'ils ont déjà enlevé des tonnes et des tonnes de rochers.

Je l'ai lu, entendu, mais point vu!

Tu n'as pas mis la photo du Pin Peint ?

D'abord je ne sais pas le faire et, en plus, je ne la retrouve plus! lol!


Et j'aurais dû ajouter au sujet de la rencontre pour faire pâlir de jalousie les absents, une complicité qui se passe de mots...

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6104
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Lun 21 Sep - 21:33

Oooooohhhhhh ! Je proteste. La vengeance est une chose qui m'est totalement étrangère. Parlons plutôt de vanité, ou de manie de bonne ménagère (plus maniaque pour l'orthographe que pour le ménage, en fait). Bref, la faute est corrigée et tout va bien.
Quant au pin peint, j'ai supprimé la photo, donc va falloir que je la refasse. Rolling Eyes

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Colline le Mar 22 Sep - 0:18

cheers Admirable odyssée fraissinesque et lyrique, avec cette traversée du Méjean si riche des détails qui le rendent incomparable..
oui, j'ai trouvé l'Hom entre avens et menhirs, pénétrables ou pénétrants...depuis, pour me rapprocher du (7eme ?) ciel, par une journée brulante et superbe, partant de Deidou, j'ai même gravi le "majestueux Gargo" il y a 2 semaines... sans savoir qu'il s'agissait d'un "objet de culte chez ces peuplades indigènes espérant sans doute qu'un avion allait décharger inopinément sa cargaison sur eux. Ils attendent encore .."

Longtemps seule entre ciel et pierres, fascinée par la beauté de l'horizon, j'ai vu une autre errante grâvir le Gargo, Nelly Costecalde, femme écrivain et aquarelliste, qui termine une nouvelle ayant pour cadre ce Mont ...

Belle narration : si le pin peint vaut bien une pensée.. et un cliché !
le dinosaure herbivore a vite recraché sa proie..
Dernière mention spéciale pour le "Panoramix", autobus minéralisé échoué sous les pins
(pas peints), et qui m'a abritée pour 2 nuits magiques sous les étoiles d'aout :



Dame Violine, bravo pour la murette façonnée par tes petits bras féériques, même si les poules s'en servent d'observatoire ! et quand à la yourte de tes enfants, on en voit aussi sur le Mejean : encore un volume sans angles et arètes (comme je vous comprends !).

Avec mes meilleures pensées d'automne à tous ces amis rencontrés pour un soir de convivialité et de partage......en espérant un jour faire de nouvelles connaissances parmi les absents !

Colline
Membre
Membre

Nombre de messages : 525
Age : 66
Points : 3674
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Surcouf le Mar 22 Sep - 7:43

Fée Violine a écrit: Petites remarques : on dit pas "j'atteignai", du moins en français. En finno-ougrien peut-être ?
Je m'étonne que tu n'aies pas corrigé des tumulus par tumuli !?
Merci à l'indécrottable hérault pancévenolien séparatiste et rancunier pour ce souffle d'amitié sur le forum !

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.

Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5273
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Invité le Mar 22 Sep - 8:16

A Fraissinet tu as un incroyable don de conteur, je me suis régalé et je m'y suis vue comme si j'étais venue. Alors ces drôles d'envahisseurs, ces drôles de martiens off line ils étaient super, on le devine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Mar 22 Sep - 8:21

Surcouf a écrit:
Fée Violine a écrit: Petites remarques : on dit pas "j'atteignai", du moins en français. En finno-ougrien peut-être ?
Je m'étonne que tu n'aies pas corrigé des tumulus par tumuli !?
Merci à l'indécrottable hérault pancévenolien séparatiste et rancunier pour ce souffle d'amitié sur le forum !
On dit tumuli en latin, mais ici nous parlons français ! Je ne dis pas non plus "des fora" ni "des aquaria" etc !

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fraissinet le Mar 22 Sep - 12:10

Surcouf a écrit:
Fée Violine a écrit: Petites remarques : on dit pas "j'atteignai", du moins en français. En finno-ougrien peut-être ?
Je m'étonne que tu n'aies pas corrigé des tumulus par tumuli !?
Merci à l'indécrottable hérault pancévenolien séparatiste et rancunier pour ce souffle d'amitié sur le forum !

hérault au regard si doux, aurait dû dire Surcouf s'il n'avait eu cette mémoire déficiente!

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6104
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fraissinet le Mar 22 Sep - 12:18

fifi a écrit:A Fraissinet tu as un incroyable don de conteur, je me suis régalée et je m'y suis vue comme si j'étais venue. Alors ces drôles d'envahisseurs, ces drôles de martiens off line ils étaient super, on le devine.

En effet, il n'y eut pas de round d'observation (Myriam a tapé tout de suite!) et le contact s'est établi presqu'instantanément.
Amusant de voir, mon oeil scrutateur et perçant me le permettant, chacun et chacune s'observer pour essayer de reconnaître en un visage, en une voix, un phrasé habituel...

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6104
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Invité le Mer 23 Sep - 10:08

C'est vrai que c'est rigolo de mettre un visage, de sortir du virtuel et de se reconnaitre, faire le lien entre les mots, les coups de gueule et le personnage bien réel. Moi j'adore rencontrer les gens que je croise sur les forums,après c'est différent la complicité est renforcée c'est encore plus riche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par salazie le Mer 23 Sep - 17:45

ben alors quel récit bravo et merci

salazie
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1129
Age : 66
Points : 4153
Date d'inscription : 13/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par GARRIGUES Bernard le Mer 23 Sep - 18:59

Mille excuses à tous pour ne pas avoir relancé, pour ma part, le sujet. Se payer trois heures de voiture pour voir des compagnes et compagnons de forum, c'est un bel effort agréable ; en plus, ce salaud de Baboulaa, semi complice de nos jeunesses, a fait un superbe faux bond inattendu.

Nous sommes partie trop tôt, avant que ne tombe les pluies d'étoiles filantes, et sans avoir épuisé les trésors d'amitié réunis ce soir là ; ce à cause de la distance et du travail du lendemain.

J'admire le talent dithyrambique de ceux qui savent conter la route vers Utopix comme la chanson de geste du 21ème siècle débutant.


Dernière édition par GARRIGUES Bernard le Ven 25 Sep - 20:18, édité 1 fois

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5353
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Ven 25 Sep - 14:45

Bon c'est pas tout ça, mais il faut songer à la prochaine rencontre. Myriam proposait de la faire chez elle cet automne, mais on ne la voit plus depuis un bon moment. Myriam ? Tu es là ?

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par cilaos le Ven 25 Sep - 19:24

Myriam s'est désinscrite sans préavis.

confused

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10647
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Piboule le Ven 25 Sep - 19:35

ça veut dire quoi, myriam a tapé tout de suite... Puis elle s'est désinscrite sans préavis ?

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8164
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

faut quand même préciser le marseillais pur et dur...

Message par Piboule le Ven 25 Sep - 19:55

GARRIGUES Bernard a écrit:A mon avis les "peyarots" sont les gens vêtus de peilles ou d'estraces, comme ont dit à Marseille. Cela doit correspondre à chiffons sales en français.

Chez nous le payarots c'est "l'estrassaïre" c'est à dire un mec vêtu d'estrasses (chiffons)

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8164
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fée Violine le Sam 26 Sep - 10:58

Piboule a écrit:ça veut dire quoi, myriam a tapé tout de suite... Puis elle s'est désinscrite sans préavis ?
ça veut dire que Myriam n'était pas intimidée lors de notre rencontre.
Mais ça n'a sans doute aucun rapport avec le fait qu'elle se soit désinscrite. Je suppose qu'actuellement elle n'est pas d'humeur à aller sur les forums... J'espère qu'elle va bien !
Alors, faisons-nous une rencontre d'automne ? Qui invite cette fois ? Je vous recevrais volontiers encore une fois à Utopix (ça m'évite de courir à des kilomètres !) mais je ne voudrais pas abuser !

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4483
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Fraissinet le Sam 26 Sep - 13:12

Merci la Fée de ta réponse à l'expression incriminée.
Il s'agissait bien sûr d'une boutade destinée à faire réagir l'interessée dont la verve et la fougue bien connues constituent une empreinte et qui l'aurait amenée si elle était demeurée ici à nous aligner un direct de facétie...
C'est notre grand drame, à nous autres, boutadistes amateurs, que de risquer d'être incompris!

S'agissant de sa désincription, qui n'est pas sa première, ce serait à elle de répondre, mais néanmoins liée vraisemblablement pour partie à des propos tenus ici...

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6104
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la big rencontre des Lozériens

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum