Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Piboule le Mar 1 Sep - 22:05

Le couple croissance/développement peut tenir ce qui ne tient pas la route c'est quand on le veut durable ! A mon humble avis de rase-motte un mariage de raison se ferait bien entre dé-croissance et développement durable !
Ma deuxième petite parcelle "l'écologie=service public" pas de prix ni de rapport qualité/prix. Sinon va falloir batailler dur pour chiffrer le coût du chant d'un oiseau, de l'éclosion de narcisses dans les prairies...
Je propose qu'on remplace "liberté, égalité, fraternité" parce que trop souvent violées par "bon pour la planète, bon pour l'homme"
et dans cet ordre-là !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8160
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Mer 2 Sep - 7:43

Le conflit entre croissance et développement est sémantique ; la question est qu'il est employé dans le même sens, positif ou négatif, par les politiques.

Développement durable est une idée tout à fait paradoxale ; donc son avenir (s'il y a avenir et s'il ne s'agit pas d'un leurre construit par le capitalisme) est dans un ou des totalitarisme.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Mer 2 Sep - 12:06

En ce qui concerne l'étude scientifique du langage du point de vue du sens, l’ami Karl M. est le plus envoûtant théoricien du Capitalisme. Le vrai théoricien du communisme ? Keynes, l’homme dont les théories ont eu une influence si considérable sur le plan social, économique et monétaire à Londres et Paris. N’oubliez pas que c’est lui qui préconisa l'intervention de l'état pour lutter contre le sous-emploi. Prouvant essaiment que le vrai homme fort du communiste c’est De Gaulle. N’oublions pas qu’à l’époque, les banques sont nationalisées, l’industrie lourde itou, la Régie Renault le thermomètre du pays.
Puisque Bernard parle de « sémantique », n’oublions pas non plus qu’à la convention démocrate, on trouvait le président Sarko comme quelqu’un de bien trop ancré à gauche….(MDR…).
Piboule, Bernard j’appelle tout de suite le Samu avec tente à oxygène, défibrillateur pour vous réanimer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Piboule le Mer 2 Sep - 16:08

Bon, tant pis dit l'orgue on s'inscrira à Action Directe, le retour Smile

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8160
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Mer 2 Sep - 18:50

Oui, oui, oui affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Piboule le Mer 2 Sep - 18:57

Vi, vi, vi ! Puis tu me chanteras "Marche à l'ombre" !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8160
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Mer 2 Sep - 19:19

Faut pas xagèrer ! Karl Marx, c'est le premier penseur systémique : ce n'est pas rien. A l'époque, Laplace en était encore à théoriser sur les équations différentielles de Newton.

Quant à John Mayanrd KEYNES, il me semble que sa plus grande raison de gloire est d'avoir établi que l'économie était une démarche politique ; pas une science. A l'époque, il n'était même pas pensable que l'émission de la monnaie soit confiée aux banques en général : l'Etat était donc le véritable maître du bordel. C'est ce que John est parvenu à faire comprendre aux politiques, accrochés à la partie théorique invalidée de la pensée d'Adam SMITH.

De Gaulle n'était pas particulièrement communiste mais il avait signé le papier du Conseil National de la Résistance : il s'agissait d'un document de compromis ; les pierres apportés par chacun faisait partie, indivisiblement, du mur commun. Je crois qu'il aurait préféré mourir sur pied plutôt que manquer à la parole donnée au combat.

Quant à St Augustin, j'ai trouvé un ecclésiastique qui pense, comme moi, que son aspect vieille barbe est assez rebutant pour la pensée moderne religieuse, d'une part, mais aussi que les traductions traduisent rarement, au 19ème siècle, la beauté de la langue ; ce d'autant que les traducteurs religieux avaient tendance à shunter l'aspect primesautier des textes traduits et d'éliminer radicalement les histoires de culs.


Dernière édition par GARRIGUES Bernard le Jeu 3 Sep - 5:59, édité 1 fois

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Jeu 3 Sep - 3:44

C’était une blague Bernard.
Pour revenir à des choses plus terre à terre, l’église n’a pas à devenir « moderne » il ne faut pas confondre les oripeaux du XIXe siècle et l’essence des évangiles. Le message moral est intemporel. Les évangiles, c’est une usine de concepts, mille applications en 2000 ans d’histoire, alors comment les comprendre au XXIe siècle, c'est une philosophie de l'éveil, pas une Bondieusserie... Ici en Europe, la démocratie est devenue une évidence pense-t-on, on ne veut même plus entendre parler d'occident chrétien (un gros mot, fasciste etc.), au point que nous finissons par oublier les principes qui la fondent (la démocratie), nous assistons à l'étiolement de son essence, oubliant les racines, niant, que les valeurs laïques sont des valeurs d’essence chrétienne. Dans ces conditions, comment peut-on encore définir la démocratie des droits de l’homme ? Quelle est sa relation au religieux ? (on oublie par pitié l'imagerie sulpicienne au sucre dégoulinant). Aujourd’hui, à droite, Matignon fait du keynésisme à l’excès ; « Ultra libérale » notre président, bonne blague, la prime auto késaco ? si ce n’est pas la bonne recette de Keynes, [petite parenthèse pour une petite blague bien nulle : C'est un type qui pousse sa nouvelle auto toute neuve sur l'autoroute. Un gendarme s'arrête et lui demande : elle est la panne. - Non, elle n'est pas en panne, elle est neuve, mais le garagiste m'a dit, pendant le rodage, vous roulez tranquille en ville et vous la poussez sur l'autoroute]…. J’avoue, j’ai honte….

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Jeu 3 Sep - 6:36

Je veux bien que les religions n'aient pas à devenir moderne avec la société ; dans ce cas là faut trouver la date où mettre le taquet : pour un détail pratique, par exemple, avant l'institution du mariage (de mémoire au 11ème siècle) ou après ? avant ou après Newton ? Avant ou après Charles DARWIN ?

Si tu prends les principes évangéliques, si tu veux admettre provisoirement qu'il existe une échelle afin de mesurer le niveau moral des applications, tu t'apercevras (quelle que soit ton échelle personnelle) qu'elles se répartissent de manière assez aléatoire, avec une moyenne assez tiède mais aussi avec des excès aussi positifs (mettons St Louis) que négatifs (mettons St Dominique) : la répartition selon une courbe de Gauss est une hypothèse intuitive qui paraît assez partagée.

En ce qui concerne la démocratie, j'adopte volontiers la position de Francis FUKUYAMA : la supériorité de la démocratie est qu'elle permet de résoudre les contradictions au fur et à mesure qu'elles apparaissent. Avec comme corollaire qu'une société incapable de résoudre ses contradictions n'est pas démocratique.

Il faudra bien qu'un jour tout le monde accepte le consensus que la réussite d'une idée repose sur l'énergie qu'elle met en oeuvre, pas sa rationalité, pas son caractère passionnel, pas son caractère spirituel.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Piboule le Jeu 3 Sep - 8:17

Chapeau, ça vole haut je me retire et je me délecte !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8160
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Jeu 3 Sep - 8:23

Non, il n’y a pas d’avant et après, mais des glissements progressif dans une direction ou une autre. Si par commodité on dit que l’église a imposé le mariage au XIe siècle, concrètement il faut étaler la période sur presque trois siècles. En Gévaudan par exemple Claverie Lamaison disent que les transmissions patrimoniales égalitaires après la révolution, pour se mettre en place conformément à la loi, il a fallu presque ¾ de siècle. Un professeur au Collège de France comme Jean-Pierre Vernant, ne parle pas de conversion au christianisme de l’empereur Constantin, il parle des ruses de l’intelligence de l’Empereur.
Quant à résoudre les contradictions dans nos sociétés, si je suis peut-être encore un peu jeune, je n’ai jamais observé cela. On minimise, on adapte sur les marges, on met une peu d’huile à gauche ou à droite, on fluidifie ici. Nous sommes en pleine rentrée scolaire, il n’y a que des contradictions quand on regarde les 50 dernières années de réformes. En Bretagne nous avons une trop forte concentration d’élevages qui pourrissent les eaux, contradiction jamais réglée ici non plus, dois-je en conclure qu'une société incapable de résoudre ses contradictions n'est pas démocratique. Je connais une ou deux Ong, honorables fondations italienne et Suisse, parfaitement en règle avec la loi de ces pays. Mais qui organisent et gèrent des dossiers dans la plus parfaite inégalité sur le terrain et par conséquent en parfaite contradiction avec leurs pays d’origine. Le précise que les autorités sont parfaitement informés. Où se trouve la frontière entre Le politique et La politique ? Contradiction démocratique ?
J’oubliais, la réussite d'une idée repose sur l'énergie qu'elle met en oeuvre, comme Airbus par exemple, OUI, mais la réussite n’est certainement pas due à sa rationalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Jeu 3 Sep - 22:39

Tu peux croire cela mais ça ne décrit pas la totalité de la réalité. Tu peux croire que l'univers, la nature, la société fonctionne comme un arbre qui se développe en ajoutant quelques cellules chaque jour ; c'est oublier, par exemple, que les branches se séparent d'une manière aléatoire (comme les racines) et aussi qu'au printemps tu vois en quelques jours cet arbre développer son interface avec l'environnement en mettant une surface presque infinie de feuilles dans un volume limité et restreint. Que cette observation, tu peux la commettre aussi à tous les niveaux d'échelle et sur toutes les dimensions : tu peux tracer par exemple un trait de longueur qui tend à l'infini sur une surface finie.

Si tu es un observateur attentif, tu ne verras que cela : la contradiction naître mettons entre deux individus ; se développer ; le jeu de la force ; celui de la guerre ou de la conciliation qui résoudra la contradiction.Ces situations tu les retrouve à tous les niveaux d'échelle. L'histoire des cochons (ou des poulets) en Bretagne en est une démonstration (j'ai rencontré un maire breton qui disait :"Ma commune, c'est 500 habitants (hommes), 20 mille cochons et 200 mille volailles").
La démocratie, c'est quand le conflit entre les pollueurs de l'eau et ceux qui s'en servent (le même monde est souvent dans les deux camps) peut être résolu.

Quelque soit l'exemple de la loi que tu prennes (je te dis cela comme géographe), tu t'apercevras qu'il y a un avant et un après de la loi. Par contre, il y a une réalité que tu constates sur le terrain : ce n'est pas la loi en elle-même qui change la réalité mais la manière dont les acteurs sur le terrain s'en saisissent. Cf par exemple la loi de 1828 qui a donné au congrégation de fille la personnalité juridique : le résultat sur le terrain fut assez impressionnant (du moins dans nos régions) et nous pouvons dire que sa conséquence la plus directe est la loi de séparation de 1905 (puis celle de 1907)

Les contradictions, tu les vois dans les faits et sur le terrain ; elles ne sont pas théoriques. C'est comme les réactions chimiques : tu sais très bien qu'en jetant un morceau de métal dans un acide, cela produira une réaction chimique qui donnera un sel de ce métal ; à condition de les mettre en contact (Par contre, tu es certain que l'acide carbonique de l'air finira par bouffer tout le granit de Bretagne, dans les siècles des siècles).

En pratique, les sauts qualitatifs ou les sauts de gain de complexité laisse prévoir que les processus de développement (je n'ai pas dit croissance) sont à la fois infinis et de plus en plus rapides. Avec des variations brusques de directions et de métabolismes.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Dim 6 Sep - 19:51

Et bla bla bla et bla bla bla et ainsi une autre soirée passa...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par cilaos le Dim 6 Sep - 19:56

tu lis pas vite !

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10643
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Dim 6 Sep - 21:39

L'histoire de l'Univers

Hubert Reeves

"La science contemporaine nous a donné une vision nouvelle de l'Univers : il n'a pas toujours existé et il est en changement perpétuel. Né à des températures et des densités extrêmes, il se raréfie et se refroidit au cours des âges. En même temps, la matière dont il se compose atteint des niveaux de plus en plus élevés de complexité, la vie étant, à notre connaissance, l'étape la plus avancée."

La conférence sera en direct sur le site internet d'Espace Science. 15 septembre 2009
à 19 h

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Lun 7 Sep - 21:30

Je me trouve des affinités avec Hubert REEVES.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Mar 8 Sep - 6:03

Alors, bonne vidéo conférence,

P.S.
je serai danss la salle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Mer 9 Sep - 5:16

J'oubliais le lien
15 septembre 19h
http://www.espace-sciences.org/jsp/fiche_pagelibre.jsp?STNAV=&RUBNAV=&CODE=99151988&LANGUE=0&RH=CONFERENCES

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Mer 9 Sep - 6:26


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Invité le Mer 16 Sep - 20:34

Frère Jean des Entommeurs : "Toute leur vie était dirigée non par les lois, statuts ou règles, mais selon leur bon vouloir et libre-arbitre. Ils se levaient du lit quand bon leur semblait, buvaient, mangeaient, travaillaient, dormaient quand le désir leur venait. Nul ne les éveillait, nul ne les forçait ni à boire, ni à manger, ni à faire quoi que ce soit... Ainsi l'avait établi Gargantua. Toute leur règle tenait en cette clause :

FAIS CE QUE tu VOUDRAS,

car des gens libres, bien nés, biens instruits, vivant en honnête compagnie, ont par nature un instinct et un aiguillon qui pousse toujours vers la vertu et retire du vice; c'est ce qu'ils nommaient l'honneur. Ceux-ci, quand ils sont écrasés et asservis par une vile sujétion et contrainte, se détournent de la noble passion par laquelle ils tendaient librement à la vertu, afin de démettre et enfreindre ce joug de servitude; car nous entreprenons toujours les choses défendues et convoitons ce qui nous est dénié."

François Rabelais - Gargantua, livre LVII (1534)


".... nous reconnaîtrons, par exemple, que la charité rend un homme sévère, et que l'iniquité en rend un autre flatteur. Un père frappe son enfant, un corrupteur l'approuve. A ne considérer que les coups et les flatteries, où est celui qui ne recherchera pas les caresses et n'évitera pas les coups ? Mais considère les personnes et, tu le verras, les coups sont l'effet de la charité, et les flatteries celui de l'iniquité. Faites bien attention à ceci : les actions humaines se discernent les unes des autres par le principe de la charité. Beaucoup peuvent se faire, qui aient les apparences de la bonté et qui, néanmoins, ne soient pas le fruit de la charité. Les épines mêmes ne fleurissent-elles pas ? Certains actes, au contraire, semblent durs et cruels, qui se font, par motif de charité, pour le règlement des moeurs. Une fois pour toutes, on t'impose un précepte facile : Aime, et fais ce que tu voudras . Soit que tu gardes le silence, garde-le par amour ; soit que tu cries, élève la voix par amour ; soit que tu corriges autrui, corrige-le par amour ; soit que tu uses d'indulgence, sois indulgent par amour ; aie dans le coeur la racine de l'amour, et de cette racine il ne pourra rien sortir que de bon."

SAINT-AUGUSTIN
Traités sur l'Epître de Saint Jean aux Parthes, VII, 7-8

En ce début de XXIe siècle, une canadienne francophone, qui n'a lu ni Rabelais, ni Saint Augustin chante:

"Fais ce que tu voudras

Fais ce que tu veux

Mais restes ici"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Jeu 17 Sep - 6:20

La citation de St Augustin me plaît bien. Comme quoi, il n'est pas toujours barbant.

J'ai attrapé à la volée, ces jours-ci, un raisonnement de ce type (je n'ai pas capté le nom de l'émetteur) :"Si vous faites le bilan des actes, vous vous apercevrez que seuls ceux commis par amour permettent à l'humanité de progresser." Il ajoutait qu'il évaluait les actes politiques avec cette grille.

Il me semble que les actes les plus faciles à évaluer sont ses propres actes.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Jeu 17 Sep - 6:24

Montaigne (il me semble) disait :"Fais ce que dois et te connais".

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par GARRIGUES Bernard le Jeu 17 Sep - 6:25

Pas pu regarder le 15 à 17 heures.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aujourd'hui 28 août - AUGUSTIN

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum