anipassion.com

"Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par GARRIGUES Bernard le Lun 28 Sep - 21:09

Faut simplifier : l'hindouisme, un dieu pour trois habitants ; Paris, un toubib pour 300 habitants.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Fée Violine le Lun 28 Sep - 21:28

A propos de judaïsme : c'est aujourd'hui Yom Kippour, la grande fête juive du pardon.
Et à propos de savoir à quoi Dieu joue : il y a dans la philosophie hindoue la notion de "lila", qui signifie "le jeu". L'idée, c'est que Dieu joue à créer le monde, et cette notion me plaît beaucoup. Ça me fait penser à ce conte de Gripari ("Le petit cochon futé") où on voit le petit Dieu demander à sa maman la permission de créer un monde, etc etc (j'adore ces contes !!!)

Einstein est comme st Augustin, conformément au proverbe "on ne prête qu'aux riches" : toutes les maximes anonymes sont généralement attribuées à l'un ou à l'autre, me semble-t-il ! En tout cas, il est sans doute capable d'avoir dit cette phrase sur le progrès technique (que j'approuve).

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4479
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Piboule le Lun 28 Sep - 21:33

Dieu joue ? Tu en as de bien bonne la fée, pensons à tous les malheureux qui souffrent et que cet humour peut heurter.

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8160
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Fée Violine le Lun 28 Sep - 22:18

Mais ce n'est pas de l'humour. La philosophie hindoue n'est pas vraiment humoristique !
Je conçois très bien que Dieu ait eu plaisir à créer le monde, par exemple tous ces dinosaures bizarres, et toutes ces jolies petites bêtes, ces jolies fleurs, les nuages et tout ça.
Mais il n'a pas créé la souffrance.

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4479
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Invité le Mar 29 Sep - 5:31

Bernard, de mémoire à Paris c’est un médecin pour 6 ou 700 habitants.

Quant à l’hindouisme, au sommet il n’y a rien, autrement c’est un kaléidoscope, qui reflète à l’infini mille images. Une petite anecdote que m’a raconté le fils d’un réalisateur ; son père au début des années 80 a imaginé un « Dieu » pour le scénario d’un de ses films. Vingt ans après, Ô surprise, sur le bord d’une route, un petit temple dédié à « son » Dieu. Alors 33 millions ou 3000, ce n’est pas un problème, juste des avatars. . .

Hier j’évoquais le Véda, j’aurais dû dire le Rig-Véda puisque Madame la Fée aime la précision. On y trouve un terme « Brahman » contrairement aux mauvaises traductions ce n’est pas Le Dieu au sommet du Polythéisme hindou, c'est le Soi suprême, le « tu es cela » l'âme cosmique présente en toute chose, au-delà de toutes les dualités.

Dimanche nous allons vous quitter pour une dizaine de jours. Nous partons faire un petit tour d’Europe de Munich à Innsbruck puis Padoue (peut-être Venise par le train depuis Padoue) puis Martigny en Suisse, retour par les châteaux de la Loire. C’est le programme, si le temps est beau. Si la pluie nous accompagne nous écourterons. Nous espérons nous changer les idées ainsi, tourner en rond dans la maison n’est pas bon, pas facile de trouver un nouvel équilibre satisfaisant. J’ai fini de vider l’appartement de notre fille, il est à vendre maintenant, apparemment la crise est bien là, les clients ne se bousculent pas.
La photo ci-dessous date de 2006, c’est Augsburg où vit notre fils, dimanche soir nous y serons.
Notre chatte ne reste pas seule à la maison, un de nos neveux s'occupera d'elle, en squattant la maison, il fait un stage d'un mois à Dinan, il arrive à la maison vendredi soir. J'ose espérer qu'il n'oubliera pas de la nourrir....à vingt ans....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par GARRIGUES Bernard le Mar 29 Sep - 6:39

Errance,

Tu fais comme moi : tu as retenu les stats de 1960:

Aujourd'hui :

En France : un médecin pour 310 habitants
En Lozère : un médecin libéral pour 723 habitants
A Paris : un médecin libéral pour 213 habitants.

Le truc c'était de montrer qu'un dieu hindouiste est plus disponible qu'un toubib de pays développé : il peut aller au fond de toutes les choses.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par GARRIGUES Bernard le Mar 29 Sep - 6:42

Pour l'inde, c'est un médecin pour 1250 habitants

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Colline le Mar 29 Sep - 8:45

"Tout est dans tout, tout est un et tout est en nous", a dit je ne sais plus qui (Eckart peut être ?). Le "Tu es cela" formule que la fin dernière de tout être humain est de découvrir Qui il est en réalité...vaste programme.
Errance, j'espère que ce voyage vous aidera, dans les beaux paysages de ces lieux chargés d'histoire.
Quand au chat, de nombreux étudiants en citéU en possèdent et savent s'en occuper..à 20 ans, même s'ils aiment festéjer !

Colline
Membre
Membre

Nombre de messages : 525
Age : 66
Points : 3670
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Invité le Mar 29 Sep - 10:25

Non Bernard, je citais mon médecin de famille, mais je pense qu’il parlait des généralistes comme lui pas de l’ensemble des médecins. Ici dans le canton nous avons 5 toubibs généralistes pour environ 5800 personnes, je précise que le cabinet médical a entrepris de recruter au-delà des frontières, nous avons un Belge et une Algérienne au cabinet ; plus deux dentistes, un Kiné dans le canton ...et un véto...
Au CHU de Rennes en neurochirurgie ¼ sont d’origines extra européenne, nettement moins au centre anticancéreux, je n'y connais qu'un médecin Algérien. Dans la salle d’attente des consultations en neuro une affichette attire l’attention sur la situation préoccupante de la France, je cite de mémoire, - de 800 neurochirurgiens en France, contre 1700 et des poussières en Allemagne. Il faut rajouter les médecins militaires pour la France, je ne me souviens pas du chiffre, mais il m’avait semblé disproportionné. Quant à l'Inde tu m'étonnes, une amie de ma fille a fait deux séjours pendant ses études de médecine à l'hôpital de Pondichéry, j'avoue ne pas me souvenir des chiffres qu'elle nous avait indiqué, mais il était d'un autre ordre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par GARRIGUES Bernard le Mar 29 Sep - 11:29

Il y a une stat internationale sur le nombre de toubibs par pays.

En France, il y a 4 régions qui ont une densité médicale supérieure à la moyenne : Ile de France, Paca, Corse et Languedoc Roussillon. Les autres sont au dessous, voire très en dessous. La championne, c'est lIle de France avec plus 36% par apport à la moyenne nationale.

Les stats internationales portent sur l'ensemble des toubibs ; les stats départementales sur le nombre de médecin libéraux.

Au premier janvier 2009, le nombre de toubibs en France était de 199 736 : ça c'est du précis.

Pour l'Inde, c'est un pays continent où tu rencontres toutes les situations entre Etats en voie de développement à ceux qui sont à la pointe du progrès technique et social : Amartya SEN a élaboré sa thèse en comparant les différents états de la fédération avec sa grille des droits de l'homme garantis.

GARRIGUES Bernard
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 3333
Age : 79
Points : 5349
Date d'inscription : 25/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://blog.dinandier.fr  ou http://chemin-de-regordane.fr

Revenir en haut Aller en bas

Se libérer du connu

Message par Fée Violine le Mar 29 Sep - 19:08

Errance a écrit:Un jour prochain, j'organiserai sans doute un colloque sur le causse de Sauveterre pour Madame la Fée.
Titre : "Se libérer du connu".

(sur le site de l'hebdo "La Vie") 17.09.09 - n° 3342
Faire le tri dans sa maison
Un remaniement intérieur
par Dominique Fonlupt

« Épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs »... Autant de suggestions qui ont assuré le succès, depuis sa parution, en 2005, de l’Art de la simplicité, de Dominique Loreau (publié aux éditions Robert Laffont). « Tout ce que possède une personne devrait pouvoir tenir dans deux sacs de voyage », assène cette Française installée depuis maintenant vingt ans au Japon, où elle est devenue coach et accompagne des personnes qui souhaitent « s’alléger ».

Un succès d’autant plus paradoxal que la société d’hyperconsommation dans laquelle nous vivons nous pousse à l’accumulation. Et si nous rêvons d’ordre et "d’épure", force est de reconnaître que nous peinons à passer à l’acte. Se répéter comme un mantra « il faut que je fasse le vide » ne suffit pas à nous mettre au boulot. Car si l’on n’est pas prêt à mettre de l’ordre dans sa vie, les injonctions au rangement resteront lettre morte. Mais, si l’on passe le cap, faire le tri dans sa maison peut alors devenir un outil formidable pour y voir plus clair et, parfois, reprendre sa vie en main.

Rima Nouri connaît bien ces velléitaires désirs d’harmonie. Depuis une dizaine d’années, elle fait profession d’aider les particuliers à passer à l’acte. Allemande polyglotte vivant aujourd’hui en région parisienne, elle s’est épanouie dans le home coaching (l’art de mieux organiser son intérieur, présenté sur son site internet, www.rima-nouri.com). Elle-même est une ancienne « bordélique », qui plus est épouse d’un collectionneur de jouets et mère de trois enfants, dont deux adolescents… C’est en lisant par hasard il y a quinze ans un best-seller de l’Anglaise Karen Kingston sur le feng shui qu’elle prend conscience des effets du désordre sur son psychisme. Le feng shui, en deux mots, est l’art chinois d’harmoniser l’énergie (le qi) d’un lieu pour favoriser le bien-être de ses occupants. Mais nul besoin de connaître ni même de croire aux subtilités de la circulation du qi, pour constater une évidence : le trop-plein et le désordre nous plombent littéralement. Une maison est fatigante quand on ouvre sa penderie pleine à craquer sans rien trouver à se mettre, quand on cherche en vain l’épluche-légumes sous le thermomètre à confiture et les piques à escargots qui n’ont jamais servi (mais on ne sait jamais !). Rima Nouri a commencé par appliquer sa découverte à son propre intérieur. « Je me suis rendu compte du fardeau que je portais en vivant dans une maison encombrée, et à quel point il était responsable de nombre de mes blocages. » Rima s’est mise à trier, à remplir des cartons sous les yeux ébahis des siens.

« C’est comme la peau d’un oignon : on enlève une première couche, on se sent mieux, puis on en retire une autre. En faisant le vide, mon horizon s’est éclairci, comme si un voile s’était levé. » Aujourd’hui, Rima Nouri vit dans une maison dont chaque meuble et chaque objet sont appréciés. Mais en arriver là fut un cheminement. Pourquoi est-ce si difficile ? Par manque de temps, direz-vous. « C’est un prétexte, rétorque la coach – par ailleurs traductrice de Simplifiez votre intérieur, de Karen Kingston (éditions Leduc.S). En réalité, nous avons peur du vide. Et peur de manquer. Or, si l’on veut que quelque chose de neuf advienne dans notre vie, il faut créer l’espace d’abord. Nous entretenons avec les objets une relation très forte qui mérite d’être reconnue et analysée. Ranger est un travail émotionnellement prenant. Il suffit d’ouvrir un tiroir pour être soudain plongé dans les souvenirs, les amours passées, les liens parentaux. » Rima Nouri encourage à prendre conscience des obstacles : « Les “il faut que je range”, les “je dois m’y mettre” produisent l’effet inverse, nous poussant à résister à une force obscure qui voudrait nous forcer à ranger – et à changer ! – malgré nous. Le désordre nous maintient dans le passé, c’est bien pour cela que nous n’avons pas envie de nous en débarrasser. Ne pas bouger mentalement, c’est aussi ne pas prendre de risque. »

« Toute transformation personnelle n’est due qu’à notre entière volonté, poursuit Rima Nouri. Soit on décide de ranger, soit on décide de ne pas le faire. Rêver d’espace sans passer à l’acte est épuisant. Une jeune femme à qui je demandais ce qui pourrait lui arriver de pire si elle rangeait son studio m’a répondu : “Mon copain emménagerait chez moi.” Tout était dit ! »

Choisir ce qu’on garde et ce dont on se sépare conduit à un bouleversement intérieur. La psychanalyste Lydia Flem l’a découvert il y a quelques années, quand elle a perdu sa mère. Ses parents étaient juifs et ont l’un et l’autre survécu de façon miraculeuse à la Shoah. Sa mère, arrivée à Strasbourg en 1933 avec sa famille fuyant l’Allemagne nazie, a été déportée pour faits de résistance. Elle s’en est sortie en se faisant passer pour une infirmière. Son père a vu sa propre mère arrêtée au passage de la frontière germano-hollandaise, en 1942. Dans un récit magnifique, Comment j’ai vidé la maison de mes parents (Seuil), traduit depuis 2005 en une dizaine de langues, Lydia Flem, fille unique, raconte comment cette expérience – « la plus lourde qui soit » – lui a permis de faire le deuil et de s’apaiser.

Ses parents évitaient de parler avec elle de ces années noires. « Je ne me sentais pas le droit de leur demander », dit-elle. En rangeant et triant les objets – et surtout des liasses de lettres dont elle ignorait l’existence –, elle a vraiment découvert leur histoire et compris quels fantômes avaient hanté son enfance, notamment cette grand-mère maternelle russe déportée et assassinée par les nazis et dont elle ne savait rien, sinon qu’elle s’appelait Rose. « Nous faisions comme si nous étions une famille sans histoire, papa, maman, la bonne et moi. Alors que c’était Hitler, Staline, l’Histoire et nous. » Pas étonnant que Lydia Flem soit devenue psychanalyste. « Mes parents avaient tout gardé, et n’avaient pu se détacher de rien, leur jeunesse avait été brisée par trop d’exils et de séparations. J’ai retrouvé jusqu’à mes premiers biberons. »

Depuis le décès de sa mère, Lydia Flem a déménagé dans une maison contemporaine, aux larges baies vitrées, dans un quartier universitaire de Bruxelles. Elle a intégré dans son décor une sélection de choses qui ont accompagné son enfance. Comme ce mobile à la manière de Calder fabriqué par son père, des ciseaux ouvragés, des jumelles d’opéra, un harmonica et des livres qu’elle a glissés dans les rayons de sa bibliothèque, au milieu des siens. Ses parents avaient le goût du design et ces meubles, objets, tableaux des années 1950 ne déparent pas dans le décor moderne de Lydia. « Mes parents reposent en moi », écrit-elle. Leur mémoire semble en effet incorporée dans sa maison. Et pourtant, aucune impression d’accumulation, rien qui rappelle un musée ou un mausolée. En liquidant ce qu’elle avait acheté aux Puces dans sa jeunesse, Lydia Flem a créé l’espace pour accueillir son passé et en faire le terreau de sa sérénité. « Ce qui m’appartenait avant leur mort, ce dont j’ai hérité et ce que je leur avais offert, tout cela, c’est moi. Cela me compose. » Certains objets nous encombrent, d’autres nous libèrent. À chacun de mettre de l’ordre dans son intérieur et dans sa vie.

Faire le tri dans sa maison
A qui donner ce dont on n'a plus besoin ?

Les grandes associations de solidarité

Secours-catholique.org : pour trouver l'antenne la plus proche de chez vous du Secours catholique qui récupère des vêtements en bon état, du matériel de puériculture, des meubles...

Emmaus.asso.fr
Emmaüs reprend tous objets -meubles, vaisselles, vêtements, livres, appareils ménagers, jouets… L’association se déplace. Revente à très bas prix aux plus démunis.
Une communauté Emmaüs se trouve à quelques kilomètres de chez vous, quelle que soit votre localité en France. En région parisienne, les communautés Emmaüs sont à la périphérie de Paris. Leur zone de ramassage inclut certains des arrondissements parisiens.
Pour obtenir les coordonnées des communautés, consultez le site d'Emmaüs France ou téléphonez au 01 46 07 51 51.

Envie.org
Lave-linge, réfrigérateurs, téléviseurs bénéficient d'une cure de jouvence: dans cette fédération, on retape les vieux appareils pour les revendre à un tiers de leur prix d'origine, avec une garantie de un an. La fédération Envie a été fondée en 1984 par Emmaüs à Strasbourg. Pour fournir la matière première, chacun donne un peu du sien: grandes surfaces (Darty, Carrefour, Auchan ou la Camif, qui récupèrent les vieux appareils lors de la livraison des nouveaux), déchetteries, entreprises, particuliers... Sur 800 000 appareils reçus en 2005, 65 000 ont été réparés et revendus. Les moins neufs apportent leur grain de sel en fournissant des pièces détachées. Le projet d'Envie était au départ plus social qu'écologique ; il s'agissait de donner du travail aux personnes les plus exclues. Aujourd'hui, Envie est restée fidèle à ses origines : en 2005, le réseau a employé 1100 personnes en insertion.
Fédération Envie Magasins sur toute la France, 293, av. du Président-Wilson, 93210 Saint-Denis-la-Plaine. Tél. : 01 48 13 90 00 ou www.envie.org

Les sites de don sur Internet

Vêtements, canapés ou grille-pain sont proposés gratuitement sur des sites de petites annonces. Des objets qui prennent la poussière chez les uns deviennent des trésors pour d'autres sans passer par la case poubelle! Contacté par mail par les personnes intéressées, le donateur choisit librement l'heureux bénéficiaire. En général, les plus prompts sont les premiers servis. En voici une sélection :
- Donnons.org
- Freecycle.org
- Recupe.net
- Betteruse.org

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4479
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Les plus hautes tours font les plus hautes chutes".

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum