Saint Denis en Margeride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint Denis en Margeride

Message par Surcouf le Ven 2 Oct - 10:15

Fraissinet a écrit: Ceint ? Sain ? Sein ? Saint ? Germain de Calberte.

Dans le même ordre d’idée, ça me rappelle l’histoire de Saint Denis en Margeride. Le Denis en question était en 75 après JC, le vergobret d’une population à peine évangélisée par les sbires du fils de charpentier (Joseph, pas Gepetto) et qui vivait encore selon les coutumes gabales. Avec une très faible présence romaine, les tribus gauloises Gabales, Vellaves, Ruthènes, et Arvernes vivaient en harmonie d’autant plus facilement qu’elles avaient toujours été alliées, notamment dans la résistance fédérée par Vercingétorix. Tout allait donc bien lorsqu’une bande de Parisii dirigée par le petit-fils de Camulogénos déboula sans crier gare. Les lutéciens, chassés de leurs plaines entourant la Seine par d’avides centurions romains pensaient pouvoir s’établir sur les marches du nord de la gabalie où beaucoup avaient des ascendants. Il y eu conflit. Supérieurs en nombre mais moins à l’aise dans l’art de la guerre, les lutéciens et autres Senones préfèrent assiéger le village commandé par Denis que livrer bataille. C’est l’origine de l’expression : « la Seine ceint Denis ».
Denis fut canonisé pour sa victorieuse résistance aux envahisseurs en 93 après JC.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Fée Violine le Ven 2 Oct - 11:08

Non mais sérieusement, s'agit-il du même Denis que celui de Paris ? Ou est-ce un autre ?
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Fraissinet le Ven 2 Oct - 12:23

Saint Denis, personnage quasiment mythique, ne fut pas que ce saint doux dont on connaît les nombreux bienfaits, il savait aussi répondre aux agressions dont il fit maintes fois l'objet.
Peuvent en témoigner ceux qui bénéficièrent des coups qu'assène saint Denis.
Ainsi, contre ce soldat pillard, il défend sa tombe, soldat qui était grimpé dessus pour voler une colombe d'or suspendue au-dessus. Le soldat glisse, s'écrase les testicules sur la tombe, puis tombe sur sa lance qui le transperce (bien fait!)

Ce genre d'histoire était assez courant à l'époque et permettait de décourager les pilleurs d'églises.

La légende de Denis était également très populaire en Europe et notamment en Allemagne où des moines annoncèrent en 1049 qu'ils avaient retrouvé son tombeau (en Allemagne, Deutschland über alles). Une source coulait de la tombe (on ne sait, à cet égard, s'il faut apporter beaucoup de crédit à cette rumeur douteuse, mais persistante, l'assimilant au Perdupanloup qui, dans son cercueil, aurait encore bandé comme un chevreuil) et son eau avait le réputation de guérir (ce mode de soin présentait l'avantage notoire de ne pas plomber encore plus les comptes de la sécurité sociale), de guérir donc de la syphillis (le mal français, comme l'appelaient les allemands).

A Paris, Denis était supposé intervenir pour les maux de tête et les morsures de chiens enragés (c'est dire si ses journées étaient remplies!)

Un mot sur la légende :
Une fois décapité (trois fois en réalité, un, dos, tres), saint Denis se relève, ramasse sa tête et continue à grimper la butte guidé par un ange. Il fait une pause pour laver sa tête à une source (prudent, il préférait éviter le A/H1N1) puis poursuit sa route jusqu'à l'actuelle ville de saint-Denis (6 km quand même) où il tombe finalement aux pieds entre les mains de la veuve Poignet, euh…non…Catulla.
Celle-ci le fait enterrer et du blé pousse immédiatement sur sa tombe (quelle semence!)
Sainte Geneviève, à qui on prêtera une liaison avec saint Denis sans toutefois que la romance soit avérée, y fera édifier une basilique au Vème siècle, la basilique saint Denis où de nombreux rois de France furent inhumés (mais les corps ont été enlevés pendant la Révolution).

Même mort, surtout mort, Denis reste le saint français incontournable.
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6455
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Fée Violine le Ven 2 Oct - 14:23

OK mais on ne sait toujours pas si c'est le même.
Pour en savoir plus, j'ai cherché et j'ai trouvé ça (il y a de quoi faire. mais ce sont tous des Orientaux, Denis de Paris semble être le seul qu'il y a eu en Occident) :

Saints catholiques et orthodoxes
Denys l'Aréopagite († vers 95), ou Denys d'Athènes, martyr chrétien ; fêté le 3 octobre.
Denys de Rome († 268), 25e pape de 260 à 268 ; fêté le 26 décembre.
Denis de Paris ou Denys de Paris († vers 258 ou 272), aurait été le premier évêque de Lutèce (Paris), martyrisé avec ses compagnons Rustique et Éleuthère , pendant la persécution de Valérien ; c'est le plus célèbre des saint Denis ; fêté le 9 octobre.
Denys d'Alexandrie (IIIe siècle) , évêque d'Alexandrie ; fêté le 3 octobre en Orient et le 8 avril en Occident.
Denis de Milan († 359 ou 362), évêque de Milan, mort exilé en Cappadoce pour avoir confessé la foi orthodoxe face à l'arianisme ; fêté le 25 mai en Orient et le 27 mai en Occident.
Denys de Glouchitsa (1363 - †1437), natif de Vologda en Russie, iconographe, fondateur de monastères en Russie ; fêté le 1er juin.
Denys le Rhéteur († 1606), et Métrophane de la Petite-Sainte-Anne, moines athonites ; fêtés le 9 juillet.
Denys d'Andrinople ; fêté le 1er novembre.
Denys l'Athonite ; fêté le 25 juin.
Denys de Césarée ; fêté le 15 mars.
Denys de Corinthe ; fêté le 29 novembre.

Saints catholiques
Denis (IIe siècle), et Socrate, bourreaux repentis de saint Théodore et saint Philippe martyrisés à Pergé en Pamphylie, au sud de l'actuelle Turquie ; fêtés le 20 septembre.
Denys Sebuggwawo (†1886), un des jeunes martyrs de l'Ouganda ; fêté le 25 mai ou avec l'ensemble des martyrs de l'Ouganda le 3 juin.

Saints orthodoxes
Denys de Kiev ; fêté le 3 octobre.
Denys de Larissa ; fêté le 28 mars.
Denys de Nicomédie ; fêté le 3 juin.
Denys de l'Olympe ; fêté le 23 janvier.
Denys de Radonège ; fêté le 12 mai
Denys de Souzdal ; fêté le 26 juin et le 15 octobre.
Denys d'Égine ; fêté le 24 août et le 17 décembre.
Et aussi..
Denys le Chartreux (XVe siècle) ;
Denis le Miséricordieux († ?) ;
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Fraissinet le Ven 2 Oct - 16:12

Oubli, je ne vois pas Denis la malice!

Plaisanterie mise à part, le seul, le vrai, l'unique (n'insiste pas, je ne ferai pas de remise) saint Denis, c'est celui de Paris.

Incapable de trouver quoique ce soit sur le web qui confirme ou infirme un lien entre les deux qui pourraient aller jusqu'à n'être qu'un!
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6455
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Fée Violine le Ven 2 Oct - 16:15

Oui, c'est probable. Sa réputation est apparemment venue jusqu'à nos montagnes !
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4834
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Surcouf le Lun 5 Oct - 7:15

Autres oublis :
Saint Denis de Pull en Angleterre (saint patron des tricoteuses)
Saint Denis de Pool, aux Usa (saint patron des joueurs de billard)
Les Saint Denis Khol, Kiedmann en Australie.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5624
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Raoul le Lun 5 Oct - 13:22

Comme il aimait apparemment bien la bagarre à coup de poing, on l'appelait aussi St Denis de mêlée.
Ce qui permet de situer l'origine du rugby, non pas en Angleterre comme on essaie de nous le faire croire mais chez nous (ou chez vous plutôt) en Margeride.

(vous voudrez bien noter le cadeau que je fais aux nordistes, alors que je suis bien persuadé que ce sport a été inventé à Florac, pour des raisons historiques que je développerai un jour ou je serais alcoolisé à outrance)
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4774
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saint Denis en Margeride

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum