La Lozère d'antan II

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Ven 18 Jan - 18:00

St GERMAIN de CALBERTE


.
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Sam 19 Jan - 16:55

Le Coller de Deze



plus récemment :

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Dim 20 Jan - 10:55

Les Casernes , MENDE

Ce batiment est il de nos jours encore occupé par les bidasses Question

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par baboulaa le Dim 20 Jan - 12:11

non il a était transforme et bâtiments administratifs et l'IUT
Plus de beaux bidasses pour les filles de Jeanne d'Arc depuis longtemps
avatar
baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 117
Points : 6194
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Dim 20 Jan - 12:29

baboulaa a écrit:non il a était transforme et bâtiments administratifs et l'IUT
Plus de beaux bidasses pour les filles de Jeanne d'Arc depuis longtemps

Crying or Very sad

Ecole Mendoise :



Pensionnat St Privat

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Dim 20 Jan - 16:38


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Dim 20 Jan - 17:47

Merci Cilaos de me permettre, à 10 000 km de retrouver mon école des Frères des Ecoles Chrétiennes, le Pensionnat Saint-Privat, devenu le Collège Saint-Privat où j'ai vécu de la 10ème à la 3ème, c'est à dire pendant huit ans de ma vie, de 1958 à 1964.

Visite guidée de la photo :

La passerelle en fer, qui en a vus des milliers de passages, relie toutes les classes , elles-mêmes reliées entre elles par une porte intérieure. Ce qu'on voit c'est de la 8ème à la 3ème (non visibles à droite 4ème et 3ème). Les classes de 11ème à la 9ème étaient dans le bâtiment administratif à gauche. ce bâtiment servait aussi de logement pour les Frères (Congrégation de Saint-Jean Baptiste de la Salle, maison-mère au Puy ou à Langeac, je ne sais plus trop)
Au fond le local entre les deux bâtiments s'appelait la "Procure", c'est là qu'étaient vendus ou loués livres et fournitures scolaires, un magasin en quelque sorte. Je crois d'ailleurs que La Procure est le nom d'un gros magasin de librairie catholique près de la Madeleine à Paris.
La porte de la Procure donnait sur un escalier à vis qui donnait sur le rez de chaussée et qu'on utilisait parfois pour s'évader discrètement ! Il donnait aussi sur la porte vitrée des cuisines et je me souviens bien des battements de coeur lorsque je me cachais pour m'enfuir et lorsque j'attendais que le frères cuisinier ait le nez dans ses marmites pour passer incognito.
En bas il y avait donc cuisines et réfectoire pour les internes et les demi-pensionnaires.
C'est dans ce réfectoire que chaque année on fêtait la journée de l'Evêque qui nous offrait un goûter et nous donnait un jour de congé. Il s'appelait Mgr Boudon et son prédécesseur Mgr Piroley je crois, mais je n'en suis pas certain. L'Evêque c'était quelquechose, faut pas oublier que ses prédécesseurs avaient plus de pouvoir temporel que tous les Barons du Tour réunis, ils étaient Comtes du Gévaudan depuis presque mille ans !

La religion était bien sûr très présente et depuis la confession dans la chapelle au Sud de l'école jusqu'aux messes obligatoires, pendant huit ans, ma mémoire ne manque pas d'anecdotes que j'écrirai un jour pour ma fille si la vie m'en laisse le temps. Je sais par coeur la partie de messe de l'Enfant de Choeur en latin, mais aussi celle du curé et nous sommes nombreux dans le même cas à ressentir en nous-même ces odeurs de fin de règne du XIX° siècle qui s'est attardé sur nous et nous a marqué à vie. Les "Choristes" donnent un peu de cette athmosphère, mais pas mal d'autres films aussi. Seuls ceux qui ont vécu ces ambiances velours rouge et mauve mêlées d'encens, ces odeurs de patates en tranche gratinées baignant dans la sauce blanche, les tours de cour en courant en punition, les glissades, les cabinets à la turque et les pissoires pleines de pain gonflé d'eau jeté par les internes qui goûtaient avec des calos de pain bien trop gros et jetaient le surplus après avoir dévoré la pâte de fruits ...

Un souvenir cuisant, celui, un jour de fort gel, d'avoir voulu lécher le fer de cette rambarde que vous voyez là sur cette photo, recouverte de givre bien blanc , et d' avoir été obligé de m'arracher la peau de la langue pour la décoller. Mais je ne suis même plus certain que ce soit à moi que c'est arrivé; on s'attribue parfois certains souvenirs que d'autres nous ont racontés, mes souvenirs datant tout de même de près d'un demi siècle.
Un autre souvenir cuisant était celui de la honte d'avoir été placé par le "cher-frère" comme on disait alors, devant la porte de la 4ème, sur cette même coursive de métal, bras dans le dos, avec mon cahier tâché d'encre violette accroché sur mon dos avec deux pinces à linge pour que les camarades me huent en passant.
Souvenirs plutôt marrants que tant d'entre vous partagent, ce sont les petites boulettes de buvard mâchées et propulsées au plafond à l'aide du tube d'un bic et qui formaient une constellation d'étoiles, et les boulettes plus grosses bien baveuses lancées directement et qui retombaient parfois lorsqu'elles séchaient, papiers pliés en cornets et insérés sur des plumes à écrire dont on avait fendu le métal à l'aide de la charnière du plateau ouvrant du bureau de bois et qui se plantaient un peu n'impôrte où du sol au plafond, fluide glacial et boules puantes, poil à gratter acheté chez le père Bon ou à l'angle de la place Chaptal (Henri Bourillon?) dont Cilaos nous a fourni récemment une photo, etc ... Rien de bien original, mais nous avions l'impression à l'époque que nous faisions là acte de résistance.
Qui se souvient encore du Frère Veyrunes, qu'on appelait Papé qui avait un gros ventre et le posait sur les bureaux en contôlant les devoirs. Il avait une soutane pas très nette, probablement par déficit de religieuses-pressing à leur service, et une bavette qui rebiquait faute d'empesage, et qui était davantage jaunâtre que blanche.
Chaque postillon qui atterrissait sur les tables se voyait aussitôt entouré à la craie. Régulièrement, il dépliait son gros mouchoir à carreaux, râclait sa gorge, et crachait son gros mollard verdâtre en l'examinant sous toutes les coutures, avant de replier soigneusement son oeuvre et de la remettre en poche.
Une année où l'école n'avait pas de prof de gym, c'était Papé qui se dévoua, avec son gros ventre et nous ordonnait de marcher en canard à longueur de cours de gym, se gardant bien de nous accompagner de peur de tomber le cul par terre et de se ridiculiser. Il organisa alors des tournois de pétanque, après tout, un sport comme un autre !
Il y aurait beaucoup à dire sur la non mixité qui nous poussait parfois à trouver nos copines parmi les camarades les plus effeminés, sur les confessions où le prêtre insistait pour en savoir toujours plus sur nos "mauvaises pensées" ... Je vous sens tout de suite davantage intéressés, pas vrai ? Mais là, il faudra attendre la prescription pour raconter, petits curieux !

bom

Bon , j'arrête là pour cette fois, car pour le reste, ce sera l'objet de mes mémoires ! ces choses là çà se travaille, çà se lit, se relit, se corrige, s'amende (çà Mende) pour que çà soit agréable à lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Dim 20 Jan - 18:51

Commentaire sur l'Ecole Pratique et l'Ecole Supérieure de Filles, pour ceux qui le sauraient pas, il s'agit de l'Ecole Normale. Je vous mets en ligne des photos de sa destruction qui a fait place à un bâtiment moche. J'ai raconté ailleurs comment Louis Causse, Architecte Mendois des Bâtiments de France est arrivé in-extremis avec son doc de classement et comment il s'est fait physiquement molester. Bizarrement un incendie s'est déclaré dans les greniers de l'Ecole Normale et les pompiers avaient beaucoup de mal à trouver de l'eau !
Enfin, un escalier à vis a pu être sauvé, verrue de beauté dans un moche écrin de béton.
Merci pour le respect du travail de nos ancêtres qui ne construisaient pas pour 100 ans, eux !
C'est la politique de "après moi le déluge" bien en vogue depuis un demi siècle:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Dim 20 Jan - 23:02

Tres intérssant Loulou Gé ton sujet sur le Pensionnat St Privat
Elle est super cette carte , mais j'en dis pas plus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Piboule le Dim 20 Jan - 23:32

Ben si tu attise ma curiosité, et qui c'est les mecs sur la carte ?
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8537
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Dim 20 Jan - 23:43

gabatch a écrit:Tres intérssant Loulou Gé ton sujet sur le Pensionnat St Privat
Elle est super cette carte , mais j'en dis pas plus !

Wink
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par baboulaa le Lun 21 Jan - 12:25

LoulouGe
as tu appris à jouer du pipeau avec le frère Barbarin?

Parles nous de la fanfare.

Jetais en 8me dans cette école
Comme gabatch je n'en dirai pas plus
avatar
baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 117
Points : 6194
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Lun 21 Jan - 17:15

Renée a écrit:Ben si tu attise ma curiosité, et qui c'est les mecs sur la carte ?

Sur la carte de qui ?
Celle de Vincentou ? ou de Cilaos ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Lun 21 Jan - 17:19

Je pense que Renée est interessée par les randonneurs !
Car au pensionnat ils sont in peu loin ...

Restons à l'école : Bagnols les Bains

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Lun 21 Jan - 18:28

Coquin de Baboulaa, le frère Barbarin, Paix à son âme, ne faisait pas souffler dans le pipeau, à moins que ce ne fût Baboulaa qui eût ce privilège ? .... Mais j'ai bien compris ton message subliminal sur le côté pipeau de mes souvenirs. Ah mon pauvre Baboula, la réalité serait parfois bien déprimante si on ne la fioriturait pas un peu !

Te souviens tu du Frère Nicolas, Thérond de son nom temporel, du Frère Hypolite, je crois, qui conduisait le Tub Citroën vert clair comme le fond d'écran le plus clair de ce site et qui ramassait les enfants de tous les quartiers de la Vignette à Séjalan et de Mirandol au Pont Saint-Laurent, du Frère B.qui , paraît-il, le monstre d'ingratitude, mais est-ce vrai, à peine croyable, que dis-je insupportable mais comment celà s'est-il pu que celà se réalisationnât, et pourrai je prononcer ces mots impies sans m'attirer le courroux des Dieux ?
Il quitta la soutane pour .... non, c'est trop horrible .... pour SE MARIER Twisted Evil
avec ... me croirez vous ô noble Assemblée davantage habituée aux sentiments de contrition, de pénitence et de fidélité aux engagements qu'aux turpitudes séculaires .... Avec .... le diras tu manant ? ... mais accouche donc coquin, avec ? avec ? tant pis, et que le tonnerre des Dieux te terrasse sur le champ si tu persistes ainsi à chatouiller notre curiosité impunément ... Avec ... oui ... avec :
Une femme affraid
une Créature ! Vite mes sels avant que je ne me pâmasse ! Que l'on fasse mander l'apothicaire afin qu'il fît dégorger dans le gros sel cette infâmante pensée qui ruina le cerveau de ce malheureux ! ... etc, etc ...
Je n'en dirait pas plus moi non plus, et sur la fanfare à toi de parler, car tu parais en savoir un bout. Effectivement, j'avais oublié la fanfare de Barbarin. Je me souviens qu'il avait un visage assez rougeaud. Peut être à force de souffler dans la trompette (je te vois venir au grand galop.... en Créole, on dit "espèce de gro-l'espri!) c'est en bas que çà se passait, non, pas en bas de la ceinture, dans la cour du bas, mauvais esprit ! Mais je n'ai pas eu l'honneur d'y rentrer dans la fanfare réputée du Frère Barbarin, ni comme instrumentiste, ni même comme ... Majorette ! (avant que tu ne le suggères !). Moi je pianotais pendant quelques récrés sur le vieil harmonium aux soufflets fatigués en 4ème.
En cours de musique, le cher-Frère Nicolas nous apprit "Non ho l'età" de Gigliola Cinquetti ...
Non ho l'età, non ho l'età, per amarti, non ho l'età, per uscire, sola con te. Lascia qu'io vivo un amore romantico, nell'attesa che venga quel giorno, ma hora NO ! ....
Traduzione : "Je n'ai pas l'âge (bis), pour t'aimer, pour sortir seule avec toi. Laisse moi vivre un amour romantique dans l'attente que vienne le jour, mais pas maintenant" ...
Cà valait les prestations des Choristes (au début du film, pas à la fin!).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Piboule le Lun 21 Jan - 19:04

Meunon c'est le "je ne t'en dis pas plus" de gabatch qui m'a intrigué je me disais va t'en voir que sur la photo nous ayons une célébrité lozérienne ?
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8537
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Lun 21 Jan - 19:06

Mende possédait dès la fin du XIXème siècle de nombreuses sociétés musicales: La Lyre mendoise, la Philarmonique, Concordia… étaient des fanfares laïques. La fanfare Jeanne d'Arc créée en 1922 regroupe les élèves talentueux Razz des Frères des Ecoles Chrétiennes. En 1960, elle comprend une centaine d'exécutants. Devenue l'Harmonie de Mende en 1988, elle est dissoute en 2001



Tambours et cuivres de la fanfare des Frères des Ecoles Chrétiennes (1925-1930 )
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Lun 21 Jan - 19:56

Pauvre gosse au premier rang avec des dentelles qui jurent avec les galoches montantes, les pantalons à élastoques, et les crânes rasés contre les poux !
Sa maman avait dû rêver d'une fille et il n'a pas l'air joyeux ainsi déguisé. Les autres font tout de même plus virils !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Mar 22 Jan - 21:16

St GERMAIN du TEIL


*
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Mar 22 Jan - 21:58

Pour la carte de St Germain du Teil, l'inauguration du Monument, il a été édité une serie de 6 cartes postales verticales !
Il y a le maire, les députés, le sénateur, ect, toutes les huiles du département sont représentés !
Il y a la même série (de 6 cp) pour le monument aux morts de Banassac

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Piboule le Mar 22 Jan - 22:45

Je vois du bois stocké sous la tribune, on les a brûlés ?
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8537
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par cilaos le Mer 23 Jan - 8:02

Prés d'AUROUX

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11020
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Mer 23 Jan - 8:14

Renée a écrit:Je vois du bois stocké sous la tribune, on les a brûlés ?

Renée, tu exagères !
Il s'agit de bouquets de fleurs, n'oublie pas que c'était en l'honneur des poilus de la grande guerre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Piboule le Mer 23 Jan - 8:22

Ils ont de drôles de branches tes bouquets de fleurs !
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8537
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Invité le Mer 23 Jan - 8:42

Les fleuristes ça existait pas à l'époque on faisait avec ce qu'on trouvait !
Oh moi je sens que toi si tu y avais été, tu aurais fait le pyromane de service !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Lozère d'antan II

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum