Lbqy

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 14 Jan - 9:38

C'est lors d'un déplacement professionnel récent à Oea qu'il me fut offert de découvrir des ruines extraordinaires, celles de Lbqy du nom de leurs fondateurs phéniciens vers le VIème siècle avant JC, nom que l'on a retrouvé récemment sur des pièces de monnaie datant du Ier siècle avant notre ère.
Plus connue sous le nom qui lui fut conféré par les romains, Leptis Magna, par opposition à la petite Leptis Minor fondée également par les phéniciens du côté de Carthage, cette cité atteignit son apogée avec le règne de l'Imperator Septime Sévère et une population de près de quatre vingt mille âmes.
Leptis Magna couplée à Oea et Sabratha, ces trois villes formèrent au temps des grecs la zone Tripolis qui devînt la province tripolitaine.

C'est à un parcours culturel, géographique et historique d'une dimension peu commune que je vous convie en parcourant quelques chemins de Libye (tous les pays d'Afrique un millénaire avant notre ère s'appelaient Libye) qui se déroulera normalement tranquillement à moins que ne s'abattent sur nous, telles la misère sur le bas Languedoc ou les nuées de criquets pèlerins (pas très catholiques ceux-là) sur les contrées luxuriantes du nord Soudan, les foudres de la fée latine (vous n'échapperez sans doute pas non plus à cet égard au foutre de Zeus qui, polygame (du grec poly, plusieurs et de l'anglais game, jeu), ne manqua jamais l'occasion, au grand dam de son épouse Héra, de se divertir en introduisant dans les gynécées de ses maîtresses des strates à gemme pour qu'il puisse, les inondant de précieux dons, parvenir à ses fins.

En effet, la moindre erreur de syntaxe sera sanctionnée, le plus petit imbroglio chronologique chassé, le plus infime irrespect de la romanité glorieuse châtié ainsi qu'il le mérite.
C'est vous dire le climat d'effroi qui va régner sur ce fil.

D'Oea, de nos jours Tripoli, peu de restes anciens ne subsistent si ce ne sont des ruines romaines réduites à une seule construction, l'arc de Marc Aurèle.

Si vous êtes bien sages, ce soir, vous aurez une photo.
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par cilaos le Jeu 14 Jan - 10:15

Ok, mais pas de photo de Muammar le frére guide king
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10903
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par kaïou le Jeu 14 Jan - 10:33

avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7162
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Colline le Jeu 14 Jan - 11:37



VOOOooouiii, des photos pour éclairer ces journées, merci !
avatar
Colline
Membre
Membre

Nombre de messages : 525
Age : 67
Points : 3930
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 14 Jan - 12:07

Colline a écrit:


VOOOooouiii, des photos pour éclairer ces journées, merci !

Il y aura, au cours de ce long fil, des photos qui feront rosir les joues des dames et demoiselles, même celles les plus expérimentées.
Il y en aura d'autres dont l'évocation historique sera si forte qu'elles généreront les mêmes effets bien que les causes en diffèrent.

En d'autres termes, il y en aura pour tous les goûts. cheers
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Homme mage Allah fait

Message par Invité le Jeu 14 Jan - 12:23

Nous autres, femmes, savons combien le foulard est lourd à porter, car lourd de significations.
Nous autres, mais oui, les filles, savons aussi combattre pour défendre nos intérêts.
En voici un exemple à Tripoli :

Croisant un jeune couple à la sortie d'un grand hotel local, je la vis couverte d'un foulard couvrant bien sûr ses cheveux, noué autour de son cou pour dissimuler sa gorge sensuelle, les deux pans du foulard otant soigneusement du regard une descente vertigineuse se terminant en deux globes généreux rehaussés de sombres éminences.
Le Coran précise, et ne précise que, la nécessité de couvrir le décolleté, le reste étant du domaine des interprétations des docteurs de l'Islam.

Il me fut donné, à cet égard, de rencontrer, lors d'un mariage familial en France, une perse (la mère du marié) très avenante (il est bien connu que la perse est polie) qui avait délicatement couvert ses cheveux d'un foulard de soie aux jolies couleurs cashmere non pas noué autour du cou, mais dont un pan était simplement posé sur son épaule, laissant à l'œil masculin la possibilité de se repaître de la chair visible entre le bas du foulard et le haut du décolleté droit.
De la réception équivalente donnée en l'honneur du marié à Téhéran, je ne vis que photos de jeunes femmes tout à fait sexy, robes très ajustées, sans le moindre voile, avec maquillages intenses et décolletés profonds. Même sous une apparence contraire, l'obscurantisme semble reculer sous la pression des femmes, les filles, continuez, félicitations!

La jeune femme évoquée en introduction (du texte, faut-il réellement le préciser ?) portait un jeans serré, moulant de façon très suggestive son amical fessier.
Soyez donc rassurées, les filles, si vous vous promenez dans cet aimable pays et si, d'aventure, vous avez l'impression que l'on vous suit et qu'un regard dévisage la partie la plus charnue de votre être, en d'autres termes que l'on vous reluque le cul *, sachez qu'il ne s'agit là nullement de l'expression du désir pervers d'un homme aspirant au stupre (puisque les docteurs n'ont pas défini ce lieu comme un lieu de perdition), mais plus vraisemblablement de la curiosité d'un étudiant en médecine simplement en train de réviser ses cours d'anatomie.
Lentement, les mentalités évoluent, avec, toutefois, des soubresauts…

* Vos esprits perspicaces n'auront pas manqué de noter que luque est l'anagramme phonétique de cul…enfin…ce que j'en dis, moi…et rien…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par kaïou le Jeu 14 Jan - 12:37

Foxy Lady a écrit:
Lentement, les mentalités évoluent, avec, toutefois, des soubresauts…


oui ma chaire foxy,lentement trés lentement......

La
jeune actrice et dramaturge algérienne, Rayhana, a été agressée et
aspergée d'essence mardi soir alors qu'elle se rendait à la Maison des
Métallos (XIe), où se joue sa pièce de théâtre, a-t-on appris de source
policière. Une enquête a été ouverte.
Selon
ses déclarations, cette comédienne originaire du quartier de
Bab-el-Oued à Alger et récompensée lors de nombreux festivals a été
prise à partie par un homme qui l'a insultée. Ce dernier l'a aspergée
d'essence, avant de lui jeter au visage une cigarette tentant sans
succès de l'enflammer.Selon la police, Rayhana avait déjà été
prise à partie le 5 janvier dernier dans une rue de Paris par un homme
s'exprimant en algérien qui l'avait menacée verbalement. La comédienne
avait alors déposé une main courante dans un commissariat de la
capitale.Cette agression semble liée à sa première pièce écrite
en français actuellement à l'affiche à la Maison des Métallos. Ce texte
féministe met en scène neuf femmes algériennes dans un hammam qui se
laissent à parler librement de leurs vies respectives.Le maire
de Paris, Bertrand Delanoë, a exprimé sa "profonde sympathie et son
amical soutien" à Rayhana. Il s'est déclaré "indigné par ce terrible
événement, qui semble trouver son origine dans le sujet même de ce
spectacle". Dans un communiqué, il condamne "avec la plus grande
fermeté ces agissements d'une extrême gravité".

et là c'est à Paris...
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7162
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Invité le Jeu 14 Jan - 12:54

De gros soubresauts même,
Extraits du meilleur blog tunisien et de Tunisie.

La peine de la honte a été mise à exécution.
Plusieurs femmes de Mogadiscio, la capitale de la Somalie, ont été fouettées jeudi en public.
Leurs crimes ?
Avoir porté un soutien-gorge, considéré comme une insulte à l’enseignement de l’islam par les militants du groupe Al Chabaab.
« Les islamistes disent que la poitrine d’une femme doit être ferme naturellement ou bien plate » a expliqué la mère d’une des filles punies sévèrement par les extrémistes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par cilaos le Jeu 14 Jan - 16:17

Ce n'est plus l'évolution de l'humanité mais la régression.

Darwin revient ils sont devenus fous.

Vivement que l'homme redevienne chimpanzé.

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10903
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 14 Jan - 21:08

Fraissinet a écrit:
D'Oea, de nos jours Tripoli, peu de restes anciens ne subsistent si ce ne sont des ruines romaines réduites à une seule construction, l'arc de Marc Aurèle.
Si vous êtes bien sages, ce soir, vous aurez une photo.

Le fameux arc de Marc Aurèle, à Tripoli,



De nuit, le même...



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 13:49, édité 2 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 14 Jan - 21:11

L'arrivée sur le site de Leptis Magna, avec l'arc majestueux de Septime Sévère.

avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Surcouf le Ven 15 Jan - 13:22

Fraissinet a écrit: C'est lors d'un déplacement professionnel récent à Oea qu'il me fut offert de découvrir des ruines extraordinaires, celles de Lbqy.
Et comment ça se prononce Lbqy ?

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5529
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Ven 15 Jan - 13:33

C'est pourtant simple ! comme ça s'écrit, ça se prononce !
Mais, si tu préfères, il y a une autre écriture, Lpqy ! Laughing
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Ven 15 Jan - 18:45

Surcouf a écrit:
Fraissinet a écrit: C'est lors d'un déplacement professionnel récent à Oea qu'il me fut offert de découvrir des ruines extraordinaires, celles de Lbqy.
Et comment ça se prononce Lbqy ?
J'allais poser la même question !
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4739
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Piboule le Ven 15 Jan - 19:59

chez la bonne-mère c'est leubeucuy !
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8420
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Piboule le Ven 15 Jan - 20:00

chez les parisiens ellebéqy !
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8420
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par cilaos le Ven 15 Jan - 20:28

http://www.lbqy.com/

http://fr-fr.facebook.com/people/bd-lbqy-hwry/1846745889

Les Carthaginois prennent le relais et ouvrent des comptoirs à l'intérieur même des terres comme à Sarim Batim, qui devient Cirta sous les Numides et Constantine aujourd'hui. Mais d'abord, jusqu'au V ème siècle, Carthage paye un loyer annuel correspondant au territoire de la cité à des seigneurs africains. Carthage devient rapidement autonome par rapport à sa métropole qui est sous domination perse. La Cyrénaïque est intégrée dans la 6 ème satrapie par Darius 1er vers - 515 et doit payer tribut au Grand Roi.
Après les Guerres Médiques, elle redevient indépendante et les cités grecques forment de petits états indépendants, désunis sauf pour défendre leurs intérêts commerciaux menacés par Carthage.

Cette nouvelle métropole influence considérablement les cités d'Afrique du Nord. En Libye, le comptoir phénicien Lpqy, fondé vers - 1100, devient au V ème siècle, une cité permanente Leptis Magna et un peu plus tard Sabratha (ou Subratha) et Oea (aujourd'hui Tripoli), voient le jour. Le monopole du commerce avec les ports d'Afrique du Nord est détenu par Carthage et le traité signé avec Rome le confirme. Carthage contrôle les rivages africains de la côte tripolitaine jusqu'à la vallée du Dra dans le Maroc actuel.
Elle réussit à chasser les Phocéens de Corse avec l'aide des Etrusques vers - 540, mais ne peut évincer la puissance grecque en Sicile. Carthage alors se tourne vers le sol africain et conquiert par la force, un territoire agricole riche.

http://pagesperso-orange.fr/miltiade/afrique_du_nord_antique.htm
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10903
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'environnement géographique et historique

Message par Fraissinet le Dim 17 Jan - 11:16

Avant que d’aller plus loin, il nous faut nous remémorer que les contours et les noms de territoire et de peuples ne correspondent plus ni à leur périmètre actuel, ni à leur nom actuel, la Numidie, disparue (Algérie et Tunisie), ni aux frontières actuelles des états, la Maurétanie au nom trompeur (Algérie et Maroc), le royaume hittite (la Turquie) et la fameuse Phénicie, pour n’en citer que quelques uns…

Le territoire de la Phénicie correspond au Liban actuel auquel il faudrait ajouter certaines portions de la Syrie et d’Israël.
Les Phéniciens étaient un peuple antique d'habiles navigateurs et commerçants. Partis de leurs cités-États en Phénicie, ils fondèrent dès 3000 avant notre ère de nombreux comptoirs en bordure de la Méditerranée orientale, notamment Carthage.
Rivaux des Mycéniens pour la navigation en Méditerranée au IIe millénaire avant notre ère, ils furent, d'après de nombreux écrits, les meilleurs navigateurs de l'Antiquité.
L'invasion des Peuples de la Mer va ravager les cités phéniciennes, de même que Mycènes et les autres territoires qu'ils traversent, mais c'est ce qui va permettre aux Phéniciens de trouver leur indépendance vis-à-vis des puissances voisines qui les avaient assujettis puisque celles-ci seront elles aussi détruites par ces invasions.
La chute de Mycènes (Grèce) en particulier va leur permettre de dominer les mers.
Après avoir supporté les assauts des Athéniens, des Assyriens, du babylonien Nabuchodonosor (qui n’est pas qu’une bouteille d’une contenance de 15 l), puis du perse Darius III, la Phénicie disparut finalement avec la conquête par le macédonien Alexandre le Grand (quelle salade !) en 332 avant notre ère.
Le nom Phénicien leur a été donné par les Grecs qui faisaient ainsi allusion à leur faculté à produire de la pourpre, phoinix en grec (pourpre signifiant rouge et non pas, comme la mauvaise création du mot anglais purple, violet, pourrait le faire croire).
Ce nom évolua en latin en Punicii, d'où le nom des guerres puniques.
Selon Pline l’Ancien, le peuple phénicien a l'insigne honneur d'avoir inventé les lettres de l’alphabet.
Il fut toutefois précédé des alphabets ougaritique (Syrie) et linéaire dit aussi protosinaïtique (Sinaï).
Cet alphabet linéaire (par opposition à cunéiforme) comporte 23 signes distincts, ce qui indique qu'il ne peut pas s'agir d'un syllabaire (cette précision juste pour que vous ne mourriez pas idiots !).

Quant aux Peuples de la Mer ou Peuple du Nord, à mi-chemin entre histoire et mythe, dénommés ainsi par les égyptiens de l’antiquité, ils sont des populations situées pour bonne partie près de la mer Egée qui, poussées par une gigantesque onde migratoire, déferlèrent par voie terrestre et maritime sur l’Anatolie et la Méditerranée orientale au XIIIème siècle avant notre ère.
Alors que les royaumes d’Asie Mineure ne purent enrayer l'invasion de ces populations hostiles, les Peuples de la Mer virent leur avancée stoppée par les armées égyptiennes, nombreuses, et surtout mieux organisées.
Incapables de conquérir l’Egypte malgré des alliances avec des peuples asiatiques, les Peuples de la mer harcelèrent sporadiquement les côtes égyptiennes * au cours des XIXème et XXème dynasties.
Deux tentatives d'invasion d'envergure eurent lieu durant les règnes de Mérenptah (les libyens y furent également défaits) et de Ramsès III et furent toutes deux des échecs qui forcèrent ces peuples à trouver leur salut dans les îles méditerranéennes ou en se sédentarisant dans les territoires conquis.
On attribue généralement aux Peuples de la Mer la chute de l'empire hittite (une partie de l’actuelle Turquie, déjà décadente à l'époque), l'anéantissement de grandes cités d'Asie mineure comme Ougarit et la destruction des villes de Chypre.
* Sédentarisés un temps du côté de la Mer Morte, à la suite d’une sécheresse sans précédent de l’Est méditerranéen (ce n'est pas nouveau), ils se dirigèrent en effet vers l’Egypte fécondée par les crues fertiles du Nil.

Que dire également du grand personnage de l’époque, Hannibal ?

Hannibal Barca (en phénicien Hanni-baal* signifie qui a la faveur de Baal et Barca, foudre), généralement appelé Annibal ou Hannibal, était un général et homme politique carthaginois considéré comme l’un des plus grands tacticiens militaires de l’histoire.
Il grandit durant une période de tension dans le bassin méditerranéen alors que Rome commence à imposer sa puissance en Méditerranée occidentale.
Après la prise de la Sicile et de la Sardaigne, conséquence de la première guerre punique, les Romains envoient des troupes en Illyrie (Croatie, Slovénie, Albanie) et poursuivent la colonisation de l’Italie du Nord.
Élevé, selon la tradition historiographique latine, dans la haine de Rome, il est, selon ses ennemis, à l’origine de la deuxième guerre punique que les Anciens appelaient d’ailleurs guerre d’Hannibal.
À la fin de l’année 218, il quitte l’Espagne avec son armée et traverse les Pyrénées et Alpes pour gagner le nord de l’Italie.
Pourtant, il ne parvient pas à prendre Rome.
Selon certains historiens, Hannibal ne possèderait alors pas le matériel nécessaire à l’attaque et au siège de la ville.
Il s’agit plus vraisemblablement d’une organisation déficiente du ravitaillement.
Néanmoins, il réussit à maintenir une armée en Italie durant plus d’une décennie sans toutefois parvenir à imposer ses conditions aux Romains.
Une contre-attaque de ces derniers le force à retourner à Carthage où il est finalement défait à la bataille de Zama (ayant lieu entre Constantine et Tunis en Numidie).
* Le terme Baal n'est pas à l'origine religieux.
Il dénote un être respectable, le seigneur ou le maître, parfois l'époux.
De nombreux noms de rois sont donc précédés de cette particule.
Le mot n'était d'ailleurs pas utilisé qu'à des fins honorifiques.
L'exemple baal harison (l'ex-mari, le veuf) démontre la portée très large de ce mot.
Un rabbin particulièrement reconnu était appelé Baal Shem.
Baal est une appellation générique d'un dieu, accompagnée d'un qualificatif qui révèle quel aspect est adoré : Baal Marcodés, dieu des danses sacrées, Baal Shamen, dieu du ciel, le fameux Baal Bek, le dieu solaire, et surtout, Baal Hammon, le terrible dieu des Carthaginois.
On peut aussi citer Baal-Zebub, qui a donné Belzébuth.
Ainsi, chaque région avait son dieu, son Baal local.

Alors, on peut commencer ?

L'Arc de Septime Sévère sous un autre angle.

avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Colline le Dim 17 Jan - 12:41

Merci, Fraissynet, c'est vraiment une étude interessante, et l'état de ce monument est exceptionnel.

Pour ce passage :"*Le terme Baal n'est pas à l'origine religieux.
Il dénote un être respectable
..." j'ai une autre version moins édulcorée Wink que je te livre ici :

Ba'al était, adoré par les Sémites comme Dieu de l'ouragan et de la fécondité.
Ce sont les prophètes juifs qui s'opposèrent à ce culte ancien, qui célébrait "jusqu'à l'exacerbation et au monstrueux la sacralité de la vie organique, les forces élémentaires du sang, de la sexualité et de la fécondité".
Le culte Yahviste a imposé un Dieu plus politiquement correct, qui n'exaltait pas les forces instinctives.
(mais certains Baal populaires actuels véhiculent encore les caractéristiques de l'antique tradition Very Happy ).
avatar
Colline
Membre
Membre

Nombre de messages : 525
Age : 67
Points : 3930
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Dim 17 Jan - 17:44

Oui merci pour le cours d'histoire.
Baal Zéboub signifie "le seigneur des mouches" (d'où le nom du roman "Lord of the flyes", titre traduit bizarrement en français par "Sa majesté des mouches", l'histoire d'un groupe d'enfants naufragés sur une île, et dont les mauvais instincts se développent. La mouche est un symbole diabolique, elle représente l'éparpillement, l'absence de d'unité, l'absence de recueillement.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4739
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Dim 17 Jan - 18:46

Pas de cours, juste quelques repères historiques, géographiques et culturels, supposés aider à s'y retrouver!
C'est qu'on ne balaye pas facilement quelques millénaires en quelques lignes !

S'agissant des Baal populaires (excellente boutade), peut-on occulter le fait que, en dépit des volontés d'hégémonie morale des religions quelles qu'elles soient, les forces instinctives qui promeuvent sexualité et fécondité ne font que mettre en avant ce qui sont des fondamentaux de notre espèce ?

Quant au caractère diabolique bien connu de la mouche, on le retrouve dans l'expression :
Quelle mouche l'a piqué ?
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Dim 17 Jan - 20:06

Ben oui, c'est ce que j'appelle un cours. Le mot n'a rien de péjoratif ni de grandiose.
Quant aux forces instinctives de la sexualité, elles sont comme un torrent impétueux qui dévasterait tout si on m'y mettait quelques barrières. Pour répondre à Colline, les forces instinctives n'ont pas besoin d'être exaltées, elles s'exaltent bien assez toutes seules, et les prophètes juifs ont fort bien agi. Colline, l'expression "politiquement correct" ne me semble pas ici appropriée. Les prophètes ont au contraire eu beaucoup à lutter contre des rois polythéistes et beaucoup l'ont payé de leur vie. Un prophète, par définition, est politiquement incorrect, puisque son rôle est de s'opposer aux moeurs ambiantes.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4739
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Dim 17 Jan - 22:16

Fée Violine a écrit:
Quant aux forces instinctives de la sexualité, elles sont comme un torrent impétueux qui dévasterait tout si on m'y mettait quelques barrières.
Y aurait-il signification à rechercher dans ce lapsus si ce n'est d'être entraîné par l'enthousiasme naturel généré par de telles activités ? Laughing
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6360
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par cilaos le Dim 17 Jan - 22:21

Lapsus ou métaphore ?
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10903
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Dim 17 Jan - 22:46

Oups ! Moi qui relève habituellement les fautes des autres, voilà que c'est mon tour d'en faire une. Quant à l'interpréter...
Je voulais dire : "si on n'y mettait quelques barrières" ! (le plus drôle, c'est qu'à la seconde je viens de voir que j'avais écris "metttait" avec 3 t . Je tiens décidément aux barrières !)
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4739
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum