Lbqy

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 21 Jan - 10:19

Fée Violine a écrit:C'est déprimant, toutes ces ruines. En plus j'aime pas beaucoup l'art gréco-romain... Cet arc de Tibère est quand même pas mal.

Et tu n'as pas touché le fond que tu n'atteindras qu'avec les forum et basilique sévériens!
Là, si tu tardes à remonter, peut être que le plissement fraissinien te déridera et fera naître un sourire sur tes lèvres purpurales.

Le forum sévérien rectangulaire de 100 m sur 60 m, gigantesque amas de pierres taillées, sculptées ou non, stèles, fresques, colonnes de marbre vert ou rouge, statues, saisissant, j'ai mis du temps à me remettre de l'émotion...

Le forum sévérien de Leptis Magna et une de ses fameuses Gorgones.



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:40, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 21 Jan - 10:21

Impossible d'embrasser du regard la totalité du forum sévérien de Leptis Magna compte tenu de sa taille, alors un petit morceau...



Un autre morceau...



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:39, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Gorgones de Leptis Magna

Message par Fraissinet le Jeu 21 Jan - 10:24

Une isolée...



Dans un mur de plusieurs...



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:38, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 21 Jan - 10:29

A Leptis Magna, la Basilique sévérienne...et ses colonnes de marbre vert



Vue dans le sens contraire...



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:38, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 21 Jan - 10:31

Alors, la Fée, ça y est, au fond de la déprime ?

Bienvenue au plissement fraissinien... cheers
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Jeu 21 Jan - 10:33

Quelques stèles...à Leptis Magna,

Celle-ci dédiée à Némésis,




Cette autre dédiée au "sponsor" du théatre, Annobal Rufus...




Celle-ci est certainement également dédiée, mais on ne sait pas trop à qui!



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:37, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Jeu 21 Jan - 19:21

Fraissinet a écrit:Alors, la Fée, ça y est, au fond de la déprime ?

Bienvenue au plissement fraissinien... cheers
Non, non, là c'est pas mal, ces arcades. Mais ces colonnes "en marbre vert", tu les vois vertes, toi ???
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4798
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 11:25

En effet, je me suis mal exprimé, c'est le chapiteau au dessus des colonnes qui est vert !

Que dirais-tu maintenant du bel Hercule (asexué) ?

Leptis Magna dans toute sa splendeur,
Pilier de la basilique sévérienne




Le gourdin d'Hercule et la biche de Cyrénée




Hercule et le lion de Némée qui n'aime pas se faire étrangler




L'arc d'Hercule et les oiseaux de Stymphale




Hercule et le sanglier d'Erymanthe sur son dos



Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:36, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par kaïou le Ven 22 Jan - 11:33

C'est magnifique!!!!
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7221
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Cool le Ven 22 Jan - 13:33

Et si tu nous emmenais dans les rues...
avatar
Cool
Membre
Membre

Nombre de messages : 151
Age : 29
Points : 3950
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 13:37

Il suffit de demander...

Une petite promenade...dans les rues et les boulevards de Leptis Magna,












Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:35, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les Antonins

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 13:41

Les sources antiques ne tarissent pas d’éloges sur la dynastie romaine des Antonins, qui régna de 96 à 192, il s’agit d’ailleurs de la plus longue dynastie impériale.
Ici ou là, on peut retrouver quelques unes de leurs traces à Leptis Magna ou en Libye.

Les quatre premiers Empereurs de cette dynastie n’ayant pas eu d’héritiers mâles, ils durent se résoudre à adopter leur successeur.
Ainsi, le principe de filiation disparut pendant un temps, mais en contrepartie, les souverains s’assurèrent que leurs héritiers seraient des Empereurs compétents.

Sur les six Empereurs s’étant succédés, les cinq premiers furent surnommés les Cinq bons Empereurs. C’est avec l’arrivée de Commode au pouvoir (ce dernier prit à cette occasion le nom d’Imperator Caesar Aurelius Commodus Augustus Germanicus Sarmaticus), en 180, que se clôt l’ère des Cinq bons Empereurs (Nerva, Trajan, Hadrien, Antonin et Marc Aurèle).

Le siècle au cours duquel ils ont gouverné fut appelé siècle des Antonins ou siècle d’or.

En effet, l’on estime que l’Empire romain connut son apogée au cours du II° siècle après Jésus Christ.
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nerva, le premier des Antonins

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 13:43

Nerva (96 à 98).
Suite à la mort violente de Domitien, les sénateurs décidèrent de nommer Empereur un des leurs, Nerva.

Nerva eut un des règnes les plus courts de l’histoire de Rome, mais cet Empereur n’en fut pas moins un excellent souverain.

Nerva commença par faire le serment de ne pas faire exécuter de sénateurs, puis rappela les Romains qui avaient été bannis par Domitien (comme le philosophe Dion Chrysostome).
En outre, il décida de punir les délateurs, grâce auxquels Domitien avait pu faire exécuter de nombreux Romains.
Par la suite, l’Empereur décida d’aider les couches les moins favorisées de la population : Dans le domaine agricole, il divisa des grands domaines en de nombreuses parcelles distribuées aux plébéiens. Constitua un fonds afin de subvenir aux funérailles des pauvres. Créa l’institution alimentaire afin que les enfants des indigents soient nourris aux frais de l’État et d'autres…
Les prétoriens, bien qu’ayant été rétribués par Nerva lors de son accession au trône, désiraient toujours que les responsables de la mort de Domitien soient punis.
Casperius Aelianus insista auprès de Nerva, qui finit alors par céder.
Les prétoriens assassinèrent alors leur ancien chef, Petronius Secondus.
Par la suite, ils obligèrent Nerva à faire un discours en public afin qu’il les remercient de cette initiative.

La situation dans laquelle se trouvait alors Nerva était dangereuse.
En effet, il était déjà arrivé que des prétoriens mécontents assassinent l’Empereur (Caligula, Galba…).
En octobre 97, afin de couper court à toute tentative de coup d’État, Nerva décida d’adopter Trajan.
Ce dernier était un général réputé et se trouvait à l’époque à la tête de l’armée du Rhin, en qualité de légat de Germanie supérieure.
Le sénat approuva cette décision et conféra à Trajan le titre de César, l’imperium et la puissance tribunicienne.
Les prétoriens durent alors s’incliner, sachant qu’ils ne pouvaient s’opposer aux légions romaines.

Le forum de Nerva à Rome


avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Surcouf le Ven 22 Jan - 13:46

Fraissinet a écrit: L'empereur Commode prit à cette occasion le nom d’Imperator Caesar Aurelius Commodus Augustus Germanicus Sarmaticus
Il avait un nom à tiroirs ce gars la !

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5588
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trajan, le deuxième Antonin, le plus grand empereur romain

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 13:48

Trajan (98 à 117).
Trajan (de son vrai nom Marcus Ulpius Traianus) naquit à Italica, en Bétique (une cité qui se trouvait près de l’actuelle Séville, en Andalousie.) en septembre 53.
Issu d’une famille de militaires (ses ancêtres s’étaient installés en Hispanie suite à la seconde guerre punique), Trajan fut tribun militaire en Syrie, questeur en 78, préteur en 84. Lors de la tentative d’usurpation de 89, Trajan, à la tête de l’armée d’Hispanie, fut chargé d’aller mettre fin à l’insurrection.
Loyal à Domitien, ce dernier le nomma consul en 91.

Trajan fut le dernier Empereur à se lancer dans des guerres de conquêtes.
En effet, ses successeurs se contentèrent de mettre en place des politiques défensives afin de protéger les possessions romaines.

Trajan commença par s’attaquer à la Dacie (le conflit dura de 101 à 102.).
A cette époque, les Romains payaient un tribu aux Daces (roumains), afin que ces derniers ne les attaquent pas (en effet, en 89, les légions romaines avaient du quitter la Dacie précipitamment à cause de la tentative d’usurpation organisée en Germanie).

Décébale, le chef des Daces, fut vaincu à la bataille de Tapae, en 101.
Néanmoins, il conserva son statut de roi client de Rome.
Les Daces s’engagèrent alors à fournir des soldats, des machines de guerre, et à raser leurs fortifications.
Cependant, Décébale ne respecta pas ses engagements et une nouvelle guerre éclata de 105 à 106.
Les Daces furent vaincus et Décébale, acculé, décida de se suicider plutôt que de se rendre. La Dacie devint alors une province impériale.
A Rome, l’on éleva la Colonne trajane, commémorant les victoires de Trajan en Germanie et en Dacie.

En 105 et 106, Rome intervint aussi en Orient, contre les Nabatéens.
Ces derniers vivaient au nord ouest du Sinaï et leur cité la plus renommée était Petra (la fameuse cité troglodyte avait été fondée au I° siècle avant Jésus Christ).
Aulus Cornelius Palma Frontonianus, légat de Syrie, fut chargé de marcher contre les Nabatéens.
La guerre fut de courte durée et se solda par la victoire des légions romaines.

C’est ainsi que fut créée la province romaine d’Arabie.

Une légion placée dans Bostra, la capitale, s’assura de la protection de la frontière orientale.

Une autre expédition menée par Trajan eut lieu entre 114 et 116 et l’opposa aux Parthes Arsacides (qui contrôlaient alors la Perse).
En 110, Axidares, souverain d’Arménie, mourut.
Le roi de Perse Arsace XXIV Pacorus I, son père, décida alors de mettre un autre de ses fils sur le trône, Parthamasieris. Puis, en 115, Arsace XXIV mourut, et ce fut un autre de ses fils, Arsace XXV Chosroes, qui monta sur le trône.
Aujourd’hui, l’on ne sait pas exactement quel fut le prétexte qu’invoquèrent les Romains pour intervenir en Perse et les premiers mois de l’expédition de Trajan restent d’ailleurs assez flous.
Dans un premier temps, l’expédition de Trajan fut une réussite.
En effet, les Romains s’emparèrent de l’Arménie et de la Mésopotamie, descendant jusqu’au golfe persique.
Cependant, les Parthes parvinrent à se réorganiser et se firent plus menaçants.
En 116, Trajan, qui rêvait d’imiter Alexandre le Grand et de progresser jusqu’à l’Indus, dut mettre un terme à ses ambitions.
En outre, il dut renoncer à son projet d’annexion de la Mésopotamie.
Il plaça alors le frère d’Arsace XXIV Chosroes sur le trône de Perse, qui prit le nom d’Arsace XXVI Parthamasieris (c’est lui qui avait été nommé roi d’Arménie en 110).

L’Arménie et la Mésopotamie furent les conquêtes les plus éphémères que l’Empire romain connut, car elles ne survécurent pas à Trajan.
La titulature du nom de ce dernier, suite à cette campagne, devint :
Imperator Caesar Divi Nervae Filius Nerva Traianus Augustus Germanicus Dacicus Parthicus.

Trajan est aujourd’hui considéré comme le meilleur Empereur que connut Rome.
Les sénateurs lui accordèrent en 114 le titre d’optimus princeps, ce qui signifie le meilleur des princes.

En outre, si cet Empereur laissa un agréable souvenir dans les mémoires, l’une des raisons est que Trajan protégea de nombreux auteurs (Pline le Jeune, le fameux Tacite, Plutarque, Dion Chrysostome et d'autres) dont certains firent plus tard le récit élogieux de sa vie.

Trajan allégea les impôts et refondit les monnaies, les Romains ayant mis la main sur de nombreuses mines d’or de Dacie, il mit en place un aide financière vis-à-vis des familles pauvres de Rome, l’Alimenta (il s’agissait d’une allocation financée par les intérêts des prêts faits aux propriétaires terriens), il incita les vétérans à fonder des colonies, favorisant ainsi la romanisation de l’Empire et permit aux cités de faire évoluer leur statut plus facilement.


Après la mort de l'empereur et de sa femme Plotine, Hadrien fit construire un temple grandiose dédié à Trajan, dont il ne subsiste qu'une seule colonne de marbre blanc que Napoléon III aurait bien rapatriée en france en 1865 si le coût du transport n'avait pas été aussi élevé.


La Colonne de Trajan à Rome,





Quelques bas-reliefs de ladite colonne à Rome,
Avec des têtes fraîchement coupées lors de batailles en Dacie (Roumanie)





Une promenade en bateau,




Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 14:06, édité 3 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 13:51

Surcouf a écrit:
Fraissinet a écrit: L'empereur Commode prit à cette occasion le nom d’Imperator Caesar Aurelius Commodus Augustus Germanicus Sarmaticus
Il avait un nom à tiroirs ce gars la !

Et encore tu ne connais pas Hadrien ! Laughing

Imperator Caesar Traianus Hadrianus Augustus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XXII, Imperator II, Consul III, Pater Patriae.
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hadrien, le troisième Antonin

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 15:04

Hadrien (117 à 138)
Hadrien (de son vrai nom Publius Aelius Hadrianus) naquit en janvier 76 à Italica, en Bétique (dans l’actuelle Andalousie). Les ancêtres d’Hadrien étaient originaires de la cité d’Hadria, en Italie (c’est de là que provenait leur cognomen).

Hadrien, vieillissant, décida de choisir son successeur, en 136.
N’ayant pas d’enfants, il décida d’adopter Lucius Aelius Verus.
Ce dernier, âgé déjà de 35 ans, était de santé fragile et n’avait pas l’expérience du pouvoir.
La même année, il fit exécuter Lucius Iulius Ursus Servianus, un sénateur qui avait été consul à trois reprises.
Ce dernier était suspecté de vouloir mettre son propre fils au pouvoir, Gnaeus Pedanius Fuscus.
Cependant, Aelius Verus mourut en janvier 138 et Hadrien dut trouver un autre successeur. Son choix se porta alors sur Antonin, qui fut alors forcé d’adopter Marc Aurèle, ainsi que Lucius Verus, le fils du défunt Aelius Verus.

Hadrien, souffrant d’arthrose depuis des années, finit par s’éteindre en juillet 138.

A sa mort, sa titulature était la suivante :
Imperator Caesar Traianus Hadrianus Augustus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XXII, Imperator II, Consul III, Pater Patriae.

A la fin de sa vie, ses rapports avec le sénat étaient devenus exécrables et l’empereur ne fut pas divinisé.
Antonin dut contraindre les sénateurs à effectuer la cérémonie de l’Apothéose qui, finalement, eut lieu six mois après la mort d’Hadrien.

L'apothéose dans la Rome antique était le rite funéraire le plus honorifique qui élevait le défunt au rang des dieux.
Elle se marquait par le lâcher d'un aigle depuis le bûcher funèbre qui accompagnait l'âme du défunt vers le séjour céleste des dieux.
Le défunt recevait alors le qualificatif de divinus (divin).
Jules César fut le premier à recevoir l'apothéose, sur décision du Sénat romain.
Le Sénat décida l'apothéose pour la plupart de ses successeurs, avec plus ou moins de difficultés.



Un morceau du mur d'Hadrien en Bretagne romaine (Angleterre, Pays de Galles, Ecosse).
Tacite disait qu'il n'y avait plus de peuples au delà, rien que des flots et des rochers.


avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Ven 22 Jan - 15:09

Et allez vous me dire...On ne s'y retrouve pas, tu n'aurais pas un plan ?

Il suffit de demander...


avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Ven 22 Jan - 18:11

Fraissinet a écrit:En effet, je me suis mal exprimé, c'est le chapiteau au dessus des colonnes qui est vert !

Que dirais-tu maintenant du bel Hercule (asexué) ?
Ben le chapiteau n'est pas vert non plus !!!
Quant au bel Hercule, c'est vrai que c'est un peu étonnant car dans l'Antiquité ils n'étaient pas spécialement pudiques. En tout cas ces sculptures sont très belles !
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4798
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Ven 22 Jan - 18:20

Surcouf a écrit:
Fraissinet a écrit: L'empereur Commode prit à cette occasion le nom d’Imperator Caesar Aurelius Commodus Augustus Germanicus Sarmaticus
Il avait un nom à tiroirs ce gars la !
Fraissinet a oublié quelques tiroirs secrets : le nom entier est Imperator Caesar Lucius Aelius Aurelius Commodus Augustus Pius Felix Sarmaticus Germanicus Maximus Britannicus (le prénom là-dedans c'est Lucius)
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4798
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Ven 22 Jan - 18:27

Fraissinet a écrit:
Surcouf a écrit:
Fraissinet a écrit: L'empereur Commode prit à cette occasion le nom d’Imperator Caesar Aurelius Commodus Augustus Germanicus Sarmaticus
Il avait un nom à tiroirs ce gars la !

Et encore tu ne connais pas Hadrien ! Laughing

Imperator Caesar Traianus Hadrianus Augustus, Pontifex Maximus, Tribuniciae Potestatis XXII, Imperator II, Consul III, Pater Patriae.
Mais là ce ne sont pas les noms, ce sont les titres : grand pontife, titulaire de la puissance tribunicienne pour la 23ème fois (c'était renouvelable chaque année), imperator (c'est-à-dire général ayant eu les honneurs du triomphe) deux fois, consul trois fois, père de la patrie.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4798
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Ven 22 Jan - 18:49

Fraissinet a écrit:Les quatre premiers Empereurs de cette dynastie n’ayant pas eu d’héritiers mâles, ils durent se résoudre à adopter leur successeur.
Ainsi, le principe de filiation disparut pendant un temps, mais en contrepartie, les souverains s’assurèrent que leurs héritiers seraient des Empereurs compétents..
Non, le principe de filiation n'a pas disparu. Pour les Romains la filiation n'était pas nécessairement génétique, depuis des siècles ils avaient inventé l'adoption. Car si les Romains se mariaient, c'était uniquement pour avoir un fils qui prendrait leur suite dans le culte des ancêtres, la religion familiale. Quand ils n'avaient pas de fils, ils en adoptaient un et c'était exactement pareil.
Tous les premiers empereurs, les julio-claudiens du premier siècle, ont été adoptés.
Jules César, qui n'a pas été empereur puisqu'il a été assassiné avant d'avoir le temps de prendre le pouvoir, avait adopté son petit-neveu Octave, qui plus diplomate que son grand-oncle et père, est devenu le premier empereur, Auguste, et a réussi à vivre assez longtemps sans se faire assassiner.
Auguste a ensuite adopté Tibère. Après pas mal d'assassinats, divorces, remariages, adoptions, et re-assassinats divers (en famille), c'est un petit-neveu de Tibère qui lui succède, Caligula.
Caligula a nommé son cheval consul, mais il n'a pas été jusqu'à l'adopter. Ses soldats l'ont assassiné et l'ont remplacé par le premier prince qui leur est tombé sous la main, un petit-neveu d'Auguste : Claude.
Claude, bien qu'il ait un fils, Britannicus, a adopté Néron, sous l'influence de l'horrible Agrippine, qui était à la fois la nièce de Claude, la femme de Claude, la soeur de Caligula, et la mère de Néron.
Néron n'a adopté personne car il est mort aussi violemment que ses précédesseurs sans avoir prévu sa succession. Le pauvre Néron est mort en disant : "qualis artifex pereo!", quel artiste meurt avec moi ! car il se considérait comme un grand chanteur.
Et comme après ces massacres il ne restait plus personne de la famille, les soldats ont mis sur le trône quelqu'un d'autre. C'est là qu'il y a eu Galba, Othon et Vitellius, c'est ce qu'on a appelé l'année des 4 empereurs (en moins d'un an, Néron et els trois suivants ont été liquidés).

Bref, l'histoire romaine c'est assez mouvementé.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4798
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fée Violine le Ven 22 Jan - 18:54

Fraissinet a écrit:Jules César fut le premier à recevoir l'apothéose, sur décision du Sénat romain.
Après l'avoir assassiné, ils lui devaient bien ça !

Un morceau du mur d'Hadrien en Bretagne romaine (Angleterre, Pays de Galles, Ecosse).
Tacite disait qu'il n'y avait plus de peuples au delà, rien que des flots et des rochers.
Non, pas l'Écosse ! Le mur d'Hadrien c'est justement la limite du territoire que les Romains ont conquis. Et après, c'est l'Écosse. Ils n'ont pas pu vaincre les Écossais dans leurs montagnes.
Je l'ai vu le mur d'Hadrien, il en reste encore de beaux morceaux.
avatar
Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 67
Points : 4798
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Fraissinet le Sam 23 Jan - 14:25

Merci de ces rectificatifs et additifs qui enrichissent mes propos rapidement glanés deci dela.


Une stèle près d'un temple à leptis Magna.
Pour la traduction, vous adresser directement à la fée.






Un signe de rue,






Une tête de chapiteau,






Qu'est ce ? je ne sais, à vous d'imaginer,






Une stèle,







Les statues avaient aussi des pieds,


avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Antonin le Pieux, le quatrième Antonin

Message par Fraissinet le Sam 23 Jan - 14:31

Antonin le Pieux (138 à 161)
Antonin (de son vrai nom Titus Aurelius Fulvius Boionus Arrius Antoninus) naquit en septembre 86 dans le Latium.

Sa famille était cependant originaire de Nemausus (l’actuelle Nîmes) en Gaule narbonnaise.
L’enfant fut élevé dans la campagne romaine, surveillé par ses deux grands parents, qui avaient été consuls à plusieurs reprises.
Antonin perdit son père alors qu’il était enfant, et sa mère, Arria Fadilla, épousa en secondes noces un ancien consul du nom de Julius Lupus.
Grâce à la fortune de ses aïeuls, Antonin détenait de grandes propriétés agricoles.
En outre, il faisait des prêts à bas taux aux petits exploitants, grâce à l’argent que lui rapportaient ses briqueteries.
De sa jeunesse, Antonin conserva toujours cet attrait pour la campagne et son amour pour la vie de famille.
En 112, Antonin épousa Faustine, une nièce de Vibia Sabina (l’épouse d’Hadrien) et fille du sénateur Marcus Annius Verus (le grand père de Marc Aurèle).



Sur la stèle de l'apothéose de Antonin, à Rome,
Antonin et Faustine de face, au milieu en haut,
Sur le côté les cavalcades,




Dernière édition par Fraissinet le Dim 24 Jan - 9:33, édité 1 fois
avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6419
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lbqy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum