joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Invité le Mer 24 Fév - 6:34

Bon anniversaire Baboulaa
et garde la pêche
pour soutenir Frêche
et enrayer les blablas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cent dix ans et toutes ses dents

Message par Maître Goupil le Mer 24 Fév - 7:04

Je le connus dès sa naissance.
Déjà homme sage, j'aurais pu l'accoucher.

Hélas pour lui, né un an trop tard, il n'aura pas connu, comme moi, trois siècles, seulement deux dont un entier, le XXème.

Dès tout petit, il était déjà tout petit.
Point d'eau nanisme cependant, car, dès le biberon, c'est le vin qui tua, pour lui, les parasites, sa pauvre mère n'ayant eu, du fait de la grande misère chanacoise, de lait pour le nourrir.

Avertissement : on peut s'abstenir de lire ce passage si l'on est déficient en culture paillarde!

Onanisme précoce, bandant donc, dès sa prime enfance, comme un chevreuil, comme un jour le père du paon l'outrage, faisant de sa queue la plus belle roue, à l'Opéra, il se conduit comme un goujat, avec la peau de ses roupettes, il bouche l'trou des clarinettes!
Goûtant volontiers de ses pommes d'amour, c'est craignant pour ses barbes à papa qu'il s'abstient (c'est que pour être Neu-Neu, c'est justement le jour de sa fête, de son anniversaire plus exactement, on n'en est pas moins prudent et l'on met à l'abri argenterie et bijoux de famille).

Ses premiers instants furent marqués par un grognement, d'où le surnom dont il fut affublé dès son plus jeune âge, le grognard.
Il naquit avec une barbichette au menton ce qui put amener quelque confusion au moment de son expulsion en ce lieu d'hirsutisme généralisé.
Nul autre huissier qu'une sage-femme y procéda.
C'est qu'à force d'être insupportable dans le ventre de sa mère, cette dernière souhaita mettre fin au bail confortable qui les liait.
C'est ainsi qu'expulsé, il devînt SDF, Sorcier Démoniaque et Fraternel.

Rien ne fut en effet facile pour lui.

Marchant lourdement dans les hautes herbes des forêts denses du Bougès pour faire fuir la vipère endémique, l'errant, errant, petit pas tapant, enfonce, à titre de saignée médicinale, son Laguiole dans les troncs pour la futaie.

Bien que bon nombre de ses conquêtes féminines locales (qui firent de tant de corne art) se soient esbaudies sur ses performances en de chaleureux "quelle bombe, Houla!", il ne faut pas crier haro sur le beau des plaines chanacoises qui ne fit qu'œuvre charitable en se rapprochant de créatures perdues dans l'ennui des longs hivers gabales.

Pourtant peu catholique, sans pour autant être juif, encore moins orthodoxe, c'est en effet une très grande complexité dans ses confessions et idéaux qu'il nous offre.

Sikh, qu'une mauvaise note à l'examen du turban, boula ?
Bouddhisme de Panama ?
Mormon ? Quoi ? à la consternation s'ajoute le scandale.
Wahhabite ? Logement du chien qui aboie ?
Cénobites ? Chrétiens vivant en communauté ? Si ce n'est à nous, c'est à qui ?

Religions et sectes ne seraient-elles en définitive que même combat ?

Que dire ainsi de ce vent de révolte venu de Chirac jusqu'à Chanac qui le fit adhérer à la R.P.R. (Religion Prétendue Réformée…suis-je, toutefois, obligé de préciser pour éviter d'ajouter à la confusion) ?

=>

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3480
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Maître Goupil le Mer 24 Fév - 7:06

Là n'est pas le moindre des paradoxes de cet homme qui hésita toujours dans le choix de la taille de sa barbiche / bouc entre celle de Wladimir Oulianov Ilitch et celle de Napoléon III !
Il ne faudrait toutefois pas prendre l'entretien de cette barbichette comme futile car elle n'est pas que le fruit d'une paresse incommensurable, mais surtout l'expression d'une sagesse, d'une virilité, d'un statut social élevé.

Molière écrivait ainsi dans l'Ecole des Femmes :

À d'austères devoirs le rang de femme engage,
Et vous n'y montez pas, à ce que je prétends,
Pour être libertine et prendre du bon temps.
Votre sexe n'est là que pour la dépendance :
Du côté de la barbe est la toute-puissance.

Ceci étant, la barbe de Molière, c'est la complète (pas la pizza évidemment), pas une barbiche ou un bouclet.

1917, 17 ans fut sa grande année.
Ecartelé entre son enthousiasme pour la révolution bolchévique d'octobre et celui de ses conquêtes féminines du Chemin des Dames, c'est finalement retranché qu'il vécut cette période à l'avers d'un mont (Medy bien sûr, pas de Vénus évidemment, encore que cette dernière perspective ne fût pas nécessairement pour lui déplaire).
Toujours trop pressé avec ses conquêtes de Pontavert à Craonne, elles le laissèrent toujours lentement se consumer, de la barbe à la queue (barbecue), avant que de le consommer.

Mais avant toute chose il nous faut nous enquérir, voire jusqu'à nous en étonner, de l'origine de cet étrange nom, surnom, prénom, Baboulaa.

Contraction de bamboula qui se contracta elle-même quelquefois en un ultime Houla, surnom peut-être africain, peut-être d'Amérique du Nord, il s'agit sans aucun doute d'un indien.
Il ne faudrait d'ailleurs à cet égard pas abuser des signaux de fumée qui polluent le bon air de la Lozère qui aére.
Aussi se limiter à un seul exemplaire en pays de Gévaudan apparaît très largement suffisant comme le dit d'ailleurs l'adage local "Indien vaut mieux que deux tu l'auras".
Surnom dédié sans doute à la bamboche, sa vie est peuplée de ces fêtes, de ces nuits explosives quand il fait la bombe, Houla.

Indien qui converse dix nuits sur la toile avec sa consoeur canadienne, l'huronne qui, polie, sonne à la porte de la hutte de son site avant que de rentrer.
Indien qui, lui rendant visite, pénètre la canadienne (la tente! mais qu'alliez vous donc imaginer là?), les bras chargés de cadeaux et où elle lui offre de mettre son bambou là.

Un peu maladroit, il n'y réussit, elle le questionne, s'inquiétant "Où t'as ?"
jusqu'à ce qu'elle lui dise : "Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis !"

De ses cadeaux, il lui propose un "tu en veux ? c'est pas de la gnognotte ! "
Avec la saveur de la langue de sa province outaouaise, elle lui répond "mets-en".
Convulsé instantanément d'une faim irrésistible de luxure, bouffi soudainement de désir, dévoré d'envie, confus, rougissant, tremblant, elle le sent bizarre et se demande ce qu'il peut bien penser avant qu'elle ne se remémore que le québecois mets-en, ce n'est pas ce qu'il croit, c'est le français tu l'as dit, bouffi!
Bref…il est déçu, mais, assoiffé de culture rurale et passionné d'art rupestre, il ne manquera pas néanmoins de visiter la grotte de la squaw.
Il entretient également d'excellentes relations avec les africaines qu'il fait grimper au baobab, Houla. Ayant toutefois tendance à se négliger, elles lui font couler, pour le préparer, un bon bain avec O'Bao, Baboulaa.

En chasse permanente silencieuse de la caille (la tourterelle et la jolie perdrix) et de la biche (oh ma biche), il part à la fraiche également à la recherche difficile de la femelle du sanglier (l'hase tique au moindre bruit) et il lui arrive quelquefois de ne passer ses journées qu'à contempler nature, écouter les chants des oiseaux ou s'émerveiller devant plantes ou champignons (là où en restent).
Beethoven fit de même avec coucou, caille et rossignol.

Fut-ce à cet égard cette superbe scolopendre qui inspira Stradivarius ?



Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3480
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Maître Goupil le Mer 24 Fév - 7:08

Tout cela était bien beau jusqu'à ce que, hélas, Naevia ne l'oublie…
Depuis…

Rufus, épigramme de Martial,

D'où te vient cet air sombre, et quel sujet nouveau,
Quand tout nous rit à table, offusque ton cerveau ?
Toujours morne et pensif, si quelque camarade
Te provoque et te verse une large rasade,
Tu bois le quart d'un verre, encore trempé d'eau,
Je crois te deviner : Naevia la danseuse,
Vive, folâtre et grande prometteuse,
Mais à qui la mémoire échappe assez souvent
T'a promis de venir égayer la soirée,
Elle n'est pas venue, et, partout désirée,
Elle est allée ailleurs déployer son talent.
Oui, voilà le chagrin, ami, qui te possède,
Mais on peut le calmer. Contre un tourment pareil,
Appelle Bacchus à ton aide,
Ne le ménage point : ton souverain remède,
C'est de bon vin d'abord, et puis un long sommeil.

De ce divin breuvage lui est revenue l'envie.
Une mauvaise traduction de toy boy, son surnom local, en français, toi, bois, l'avait entouré d'une réputation éthérée. Il s'en défit d'un revers de la main.

En guise de pousse de bambou, de tronc de baobab, c'est donc à la constitution de son arbre généalogique qu'il s'est attelé et, à nouveau, elles sont revenues, celles de son harem avec les bonnes recettes (de l'exploitation) de ses champs (pétroliers) de Chanac, avec les cœurs de palmiers (c'est que c'est un nabab, Houla!).

Bref, il repart en chasse.
Et, tous les soirs, dans son hallal lit, il procédera, chère rasade, à mise à maure.

Et cette question, que nous nous posons tous ici et qui n'y trouvera réponse, y aurait-il obsession textuelle à ainsi essayer de faire rentrer Baboulaa dans une moule pré-formatée de Casanova et de Bacchus mélangés ?

Pouvons nous toutefois quitter cette homélie (qui n'aura pas démontré que cet homme est lit) sans évoquer Chanac et son glorieux passé.
Enfin, pas si glorieux que ça d'ailleurs si l'on en croit la très vieille pratique locale, éminement condamnable, de la Saynète Transgressionnelle Odalistique.
La référence picturale n'aura pas échappé aux personnes cultes que vous êtes, mais c'est de poésie en réalité qu'il s'agit ici, de celle de ce gaulois qui s'est mélangé au romain (le traître), j'ai nommé, vous l'aviez reconnu, Victorius.
Dans les montagnes des Gabales, vivait un certain Victorius, appelé Victorius d'Aquitaine (non! pas comme la blonde!), homme érudit, mais surtout faiseur de petits vers. Il avait, à la prière de l'archidiacre Hilaire, qui devint pape par la suite, composé, en 457, le cycle pascal.
Ses poésies, malgré leur douceur, ne devaient guère aller au-delà des monts gabalitains.
A sa mort, Sidoine Apollinaire, le bien nommé, dans une lettre charmante à ses neveux et héritiers, réclama ses doux vers, à titre de "parent par la profession de poète".
On ignore quel était le sujet, mais Apollinaire était bon juge et, s'il réclamait ces poèmes avec tant d'insistance, c'est qu'ils n'étaient pas sans mérite (Bosse, Propempticon*)

*Il n'y a aucune connotation injurieuse dans ce vocable qui consistait en une sorte de poème écrit chez les classiques pour souhaiter un bon voyage à un ami (ce n'était pas à cet égard que courtoisie, car les chemins de voyage étaient peu sûrs!), poème qui pouvait également constituer divertissement pendant ces longs déplacements.

En 1886, le bon docteur Prunières trouva dans la villa de Marijoulet, près de Chanac, une bague d'or au nom de Justinus, romain ayant dû habiter ladite villa.
Ce Justinus était-il un des neveux du poète Victorius auxquels Sidoine Apollinaire réclamait les poésies de leur oncle, c'est assez probable (Mém. de la Soc. des Antiquaires de France, 1886).

Bien sûr, ce que vous craigniez advînt, Baboulaa est coupable…

Intraitable sur la peine, le forum attend de lui qu'il s'engage, comme son compère chasseur de Marvejols, brillant édile biterrois, à ne plus se tirer de balles dans le pied !
En cette période d'intenses tractations pré-électorales régionales, n'est-ce pas trop attendre de lui que de croire qu'il va pouvoir maintenir érigées ses convictions sans fléchir ?

C'était quoi au fait l'objet de cette diatribe ?
Ah oui, c'est vrai…Bon anniversaire, Bab !

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3480
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Fée Violine le Mer 24 Fév - 8:14

Bon anniversaire ! Very Happy

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4480
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Cent dix ans et toutes ses dents

Message par Invité le Mer 24 Fév - 8:37


on voit que tu as déjà commencé la fète.
est-ce des coucougnettes de cerf que tu as mis au tour du coup.
la couronne c'est celle d'1 de tes illustres ancètres?
en tout cas tu fais toujours aussi jeune malgrés ton grand age.
bon anniversaire vieux sbire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par fluke le Mer 24 Fév - 8:50

chapeau bas et grand age a vous !

fluke
Membre
Membre

Nombre de messages : 193
Age : 49
Points : 3512
Date d'inscription : 13/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par kaïou le Mer 24 Fév - 10:56

cadeau d anniversaire vieille pendule

kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 6903
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par salazie le Mer 24 Fév - 12:00

après maître Goupil on ne peut que souhaiter un bon anniversaire à ce vieux sage

salazie
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1129
Age : 66
Points : 4150
Date d'inscription : 13/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par baboulaa le Mer 24 Fév - 14:28

'Un véritable Maître ce Goupil
mais d’où détient il ses infos ?

Maître Goupil a écrit:
à force d'être insupportable dans le ventre de sa mère, cette dernière souhaita mettre fin au bail confortable qui les liait. =>
Oui le bail ne dura que 9 mois et fut résilié par ma mère
Maître Goupil a écrit:Pourtant peu catholique, sans pour autant être juif, encore moins orthodoxe, c'est en effet une très grande complexité dans ses confessions et idéaux qu'il nous offre. =>
Complexité : je suis tiraillé par les convictions d’un de mes aïeul CLOVIS qui me fit connaître les différents Dieux qu’il côtoya
Maître Goupil a écrit:Que dire ainsi de ce vent de révolte venu de Chirac jusqu'à Chanac qui le fit adhérer à la R.P.R. (Religion Prétendue Réformée…suis-je, toutefois, obligé de préciser pour éviter d'ajouter à la confusion) ? . =>
La aussi mes racines me content le péripéties du Château et de cette auberge du nom de « La Taupinière » qui fut le repaires de mes anciens et qui aujourd’hui est mon nid
Maître Goupil a écrit:Là n'est pas le moindre des paradoxes de cet homme qui hésita toujours dans le choix de la taille de sa barbiche / bouc entre celle de Wladimir Oulianov Ilitch et celle de Napoléon III !
Il ne faudrait toutefois pas prendre l'entretien de cette barbichette comme futile car elle n'est pas que le fruit d'une paresse incommensurable, mais surtout l'expression d'une sagesse, d'une virilité, d'un statut social élevé. . =>
L’ai-je eut en héritage de CLOTAIRE premier ou Clotaire II ?
Maître Goupil a écrit:Mais avant toute chose il nous faut nous enquérir, voire jusqu'à nous en étonner, de l'origine de cet étrange nom, surnom, prénom, Baboulaa.
Indien qui converse dix nuits sur la toile avec sa consoeur canadienne, l'huronne qui, polie, sonne à la porte de la hutte de son site avant que de rentrer. . =>
La le mystère sera préservé vous renvoyant cher maître à vos fantasmes québécois
Maître Goupil a écrit:Dans les montagnes des Gabales, vivait un certain Victorius, appelé Victorius d'Aquitaine (non! pas comme la blonde!), homme érudit, mais surtout faiseur de petits vers. Il avait, à la prière de l'archidiacre Hilaire, qui devint pape par la suite, composé, en 457, le cycle pascal. . =>
3 papes très cher dans ma généalogie et de très pieuses arrières grand-mère, qui font parties des litanies que tout dévot se doivent de connaître et de plus fondatrices de maisons closes pour jeunes vierges
Ma très chère grande cousine, de 30émé génération environs donna son nom à un très joli village de notre pays

Maître Goupil a écrit:A sa mort, Sidoine Apollinaire, le bien nommé, dans une lettre charmante à ses neveux et héritiers, réclama ses doux vers, à titre de "parent par la profession de poète".
On ignore quel était le sujet, mais Apollinaire était bon juge et, s'il réclamait ces poèmes avec tant d'insistance, c'est qu'ils n'étaient pas sans mérite (Bosse, Propempticon*). =>
48émé génération, cet aïeul que tu sembles vénérer, Sidoine et ma « grand », son épouse Papianilla Avitis me donnèrent un autre grand en leur fils Taumastus qui lui-même eut Eulalie qui épousa Flavius Probus de Narbonne et ainsi de suite jusqu’à votre humble serviteur
Maître Goupil a écrit:Intraitable sur la peine, . =>
Le vieux se ploie mais ne craque pas…
Maître Goupil a écrit:le forum attend de lui qu'il s'engage, comme son compère chasseur de Marvejols, brillant édile biterrois, à ne plus se tirer de balles dans le pied ! . =>
Le forum est ce que nous en faisons, un peu moribond me semble t il
Maître Goupil a écrit:En cette période d'intenses tractations pré-électorales régionales, n'est-ce pas trop attendre de lui que de croire qu'il va pouvoir maintenir érigées ses convictions sans fléchir ? . =>
Pour les érection des convictions, pas de problème pour les autres……….(on ne peut être et avoir été me disait Pépé Sidoine)

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5818
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par baboulaa le Mer 24 Fév - 21:15

myriam leburton a écrit: garde la pêche
pour soutenir Frêche
et enrayer les blablas
Pas de problème pour la fraiche, je ne vais pas à la peche, mais à la chasse

loco a écrit:
on voit que tu as déjà commencé la fète.
est-ce des coucougnettes de cerf que tu as mis au tour du coup.
la couronne c'est celle d'1 de tes illustres ancètres?
en tout cas tu fais toujours aussi jeune malgrés ton grand age.
bon anniversaire vieux sbire.
Les coucougnettes de mes victimes...
La couronne du roi des ....
Bien vu Loco


fluke a écrit:chapeau bas et grand age a vous !
rester couvert est le secret de la longévité

kaïou a écrit:cadeau d anniversaire vieille pendule
Et voila encore un cadeau qui ne sert à rien, il est terrible ce vieux sbire...

salazie a écrit:après maître Goupil on ne peut que souhaiter un bon anniversaire à ce vieux sage
Sage, Sage mais que veut dire ce mot..... confused

Merci a vous toutes et tous sans oublier Fée Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5818
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Piboule le Mer 24 Fév - 21:37

Depuis ce matin je me tâte je me tâte en vin, pardon en vain.
En effet comment continuer après les textes du goupil ? Cet animal dans son terrier fait des Siennes comme d'autres feraient des poteries (avec la terre) lui écrit des phamphlets, des épitres, des sermons, des feuilletons, des chansons de gestes, des odes, des quatrins...
Bref dans sa terre il fait des vers... solitaire...

Mais foin du goupil c'est de baboulaa qu'il s'agit.

Chasseur et solitaire vous le voyez surgir en silence dans le bois du bougès, la bouche fendue en deux par un rire tout intérieur et bien sûr silencieux, l'affût oblige.

Cet homme possède la dérision d'un grand sage, il ne prend rien au sérieux sinon la c...erie suivante qui le fait rire en avance.

C'est un coureur des bois redoutable son bâton à feu est à deux coups. Pour peu que vous marchiez la tête bien baissée vous risquez d'apercevoir ses c. Pardon, douilles.

C'est aussi un messager du silence, assis en tailleur au sommet du bougès un grand calumet à la bouche il souffle la fumée des messages à transmettre. Fumée que Piboule sniffe à plus de quinze kilomètres.

Et pour terminer c'est un grand magicien qui parle aux panthères.
Même qu'une ce soir le bise pour son annif !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8161
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par baboulaa le Mer 24 Fév - 22:12

Que d'honneur Madame Piboule et quelle érudition sur le comportement humain

Je ne vous savez point chasseresse mais votre connaissance en la matière m'en laisse le cul parterre

J'ai senti du fond de ma brousse, l'haleine fraiche de la panthère que vous fûtes ainsi que la douceur de votre bise sur mon "annif"
Very Happy Very Happy Very Happy

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5818
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par cilaos le Mer 24 Fév - 22:21






cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10644
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Colline le Lun 1 Mar - 16:36

Bon anniv' retardataire, à mon grand regret !
et bonjour à tout le monde.
Mon ordi est en panne en attente de réparation, j'ai pu venir sur celui de ma fille un bref moment pour vous saluer !
A léu, vosautres.

Colline
Membre
Membre

Nombre de messages : 525
Age : 66
Points : 3671
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: joyeux anniversaire, 110 ans et toutes ses dents

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum