La Gaule Belgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Gaule Belgique

Message par Invité le Mar 2 Mar - 16:05

Le belge normal porte un prénom qui se dissimule dans la masse. Il se dénomme Marcel et sa conjointe Caroline.
Est-il des points qui permettent de le distinguer ?
On en trouve souvent avec un crâne chauve.
D'une manière générale, il est d'un tempérament gai...enfin...façon de parler...tel qu'il est accueilli partout avec plaisir.
Le melting pot belge, tout le monde le connaît ou croit le connaître.

C'est ce que me rappelait récemment la Fée Violine.

Fut-ce d'avoir vu à Pompéi tous ces membres masculins ainsi alignés et fièrement érigés vers le ciel qui fit penser la fée à la guerre des Gaules ? Voici ce qu'elle nous narre.

Jules César, la guerre des Gaules, II, 6

"A huit milles de ce camp était une ville des Rèmes nommée Bibrax.
Les Belges lui livrèrent au passage un assaut violent.
On n'y résista ce jour-là qu'à grand-peine…
La nuit vint interrompre l'assaut.
Le Rème Iccios, homme de haute naissance et de grand crédit auprès des siens, qui commandait alors la place, envoie à César un de ceux qui lui avaient été députés pour demander la paix, avec mission d'annoncer que si l'on ne vient pas à son aide, il ne pourra tenir plus longtemps"

A ce message pathétique, César répondit de la sorte :
Vers le milieu de la nuit, il fit partir, sous la conduite des mêmes hommes que lui avait envoyés Iccios, des Numides, des archers crétois et des frondeurs baléares.
Leur arrivée ranima l'espoir des assiégés, leur inspira l'ardeur de se défendre, et enleva en même temps aux ennemis l'espérance de prendre la place.
Ils restèrent quelque temps à l'entour, dévastèrent la campagne, brûlèrent les bourgs et les maisons qui se trouvaient sur leur route, se dirigèrent avec toutes leurs troupes vers le camp de César, et placèrent le leur à moins de deux mille pas.
On pouvait conjecturer, d'après les feux et la fumée, qu'il avait une étendue de plus de huit mille pas.

Entre 58 et 51 avant J.-C, la conquête du territoire que César appelle "les trois Gaules", est la suite logique de la première conquête du sud de la Gaule qui s'est faite entre 125 et 120 avant J.-C. César repousse en 58 avant J.-C. les migrants Helvètes dans leur pays d'origine, à la demande des Eduens du Morvan. Il pénètre en 57 avant J.-C en Gaule Belge (qui n'est pas une association de pêche) et avec l'alliance des Rèmes, retranchés dans leur oppidum de Bibrax, situé au lieu-dit le "Vieux-Laon" à St-Thomas (Aisne), il bat les peuples belges, coalisés contre lui, au cours de différentes batailles dans l'Aisne, notamment à Mauchamps. Il s'empare ensuite de l'oppidum de Pommiers (Noviodunum), près de Soissons, puis de celui de Bratuspantium dont l'emplacement n'a pas été retrouvé et il rentre chez les Ambiens (ceux qui sont des deux côtés de la Somme, donc pas africains!) qui se rendent aussitôt.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bon anniversaire Le Belge, lis, ça va être ta fête!

Message par Fraissinet le Mar 2 Mar - 16:08

Revenu en Gaule à la suite de deux nouvelles légions, César apprend que toutes les tribus de Gaule Belgique lèvent des troupes et s'assemblent en une seule armée. Seuls les Rèmes, voisins des Gaulois, se prononcent pour César. L'armée belge s'unit sous la direction d'un certain Galba, roi des Suessions, qui est rejoint par quelques troupes germaines.
César fournit une liste détaillée des peuples ayant pris part à cette coalition, pour un total de 306 000 guerriers selon lui, répartis comme suit :

Les Bellovaques (60 000), peuple belge occupant l'actuel département de l'Oise, Beauvais, Senlis jusqu'à la Canche (Le Touquet), "les plus courageux des Belges" selon Jules César.
Leur capitale était Bratuspantium, peut-être Grattepanche.

Les Suessions (50 000), peuple belge du Valois et de la Goële.
Leur ville principale était Noviodunum (Soissons).

Les Nerviens (50 000), peuple belge des Flandres (Cambrai, Tournai).
Leur capitale était Bagacum (Bavai). Réputés les plus barbares d'entre ces peuples.

Les Morins (25 000), peuple de marins établi en Flandres, Boulonnais, Saint-Omer, Saint-Pol. Leur capitale était Taruenna (Thérouanne), leurs deux grands ports, Bononia (Boulogne), et Le Portel.
Leur nom signifie ceux de la mer.

Les Atuatuques (qu'il ne faut pas confondre avec les Ataturks qu'on trouve en Asie Mineure ! 19 000), peuple d'origine germanique installé en Gaule Belgique, entre le Rhin, la Meuse, la forêt Charbonnière et l'Ardenne. Selon Jules César, ils étaient composés majoritairement de Cimbres, qui pourraient venir du Jutland au Danemark actuel d'après Pline l'Ancien et de Teutons.

Les Atrebates (15 000), peuple celte de Gaule Belgique (selon la terminologie romaine), dont une partie s’est installée dans l'île de Bretagne. Les Atrébates étaient de langue celtique comme leurs homologues Acrobates plus proches et dépendants de l'Arbre celtique.

Les Ambiens (10 000), voir ci-dessus.

Les Calètes (10 000), connus pour leurs célébrations de l'épiphanie (la calète des rois, à laquelle d'aucuns néanmoins préféraient la frangipane), peuple gaulois qui demeurait dans les actuels pays de Caux, auquel ils donnèrent leur nom, et pays de Bray.
Parmi les curiosités calètes, la Cité de Limes à Bracquemont (52 ha).

Les Véliocasses (car pas assez solides ! 10 000), peuple gaulois demeurant dans le Vexin, auquel ils ont donné le nom. Leur chef-lieu était Toto*magus, aujourd'hui Rouen.
*Le lien avec le célèbre personnage de blagues n'est pas avéré.

Les Viromanduens (10 000), peuple belge qui demeurait dans le Vermandois (région de Saint Quentin, productrice avec la Thiérache du légendaire Maroilles) qui donna son nom à Vermand. La signification de leur origine n'est pas établie avec certitude.
« hommes-petits », pour les uns, « hommes-chevaux » (centaures), pour d'autres, ou encore "ceux qui écrasent les hommes".

Les Ménapiens (9 000), peuple belge dont le territoire se situe dans des marécages longeant la bande côtière de la mer du Nord. Il est possible qu'il confondait avec l'estuaire de l'Escaut. En effet, César cite :
"C’était le pays des Ménapes, qui avaient des champs, des maisons, des villages sur les deux rives du fleuve".
Il est vrai aussi que l'estuaire de l'Escaut avait à l'époque un aspect complètement différent, comme la rivière finissait dans la Meuse au lieu de se jeter dans la mer comme maintenant.

Les Germains, plus de 40 000, composés de :

Condruses, petit peuple celte (celto-germanique ?) du nord-est de la Gaule Belgique, dont le territoire se situait au sud de la Meuse dans la forêt des Ardennes.
Ils avaient pour principaux voisins les Eburons et les Trévires, dont ils étaient les clients.

Eburons, peuple belge, établi au nord-est de la (grande) Gaule au Ier siècle avant JC (Jésus Christ bien sûr, pas Jules César évidemment!).
Jules César les décrit comme étant d'origine germanique, peut être descendants des Amblons (îles frisonnes ou Jutland) ayant participé à la guerre des Cimbres.

Caerosi, germains cisrhénans

Pémanes, peuple celto-germanique installé dans les Ardennes, certainement dans la région de la Famenne en Wallonie. Ils étaient rattachés aux tribus belges.

Les troupes romaines étaient évaluées à 50000.
Tous ces chiffres sont bien entendu à prendre avec précaution.

Voltaire dit de cette conquête féroce :
"Chaque province dispute à ses voisines l'honneur d'être la première en date à qui César donna les étrivières.
C'est par ce chemin, non c'est par cet autre, qu'il passa pour venir nous égorger, pour caresser nos femmes et nos filles, pour nous imposer ses lois par interprètes".

Ce toponyme de Bibrax s'explique par le gaulois Bebros, qui signifie castor.
C'est le même gaulois que l'on retrouve avec le ruisseau du Vibron qui traverse Florac depuis la source du pêcher (le Peschio) ainsi qu'avec le nom du village de Vébron, plus au Sud.
Quant à la transmission d'une langue latine de qualité, elle n'était évidemment pas assurée par les les soldats de César, légionnaires recrutés un peu partout et qui étaient plus soudards que philosophes, d'où de nombreux égarements dans les origines de notre vocabulaire français depuis la langue latine.


Dernière édition par Fraissinet le Mer 3 Mar - 15:36, édité 2 fois

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6106
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fraissinet le Mar 2 Mar - 16:17

Vous l'avez donc bien compris, la Belgique est coupable d'avoir occupé notre bon territoire, c'est Jules César qui le dit!

Son habitant, Le Belge, l'est également.

Donc sa peine, à l'occasion de son anniversaire, sera de nous rendre visite un peu plus souvent !

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6106
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fée Violine le Mar 2 Mar - 18:11

Fraissinet a écrit:Les Bellovaques (60 000), peuple belge occupant l'actuel département de l'Oise, Beauvais, Senlis jusqu'à la Canche (Le Touquet), "les plus courageux des Belges" selon Jules César.
et toujours selon Jules César, les Belges étaient les plus courageux des Gaulois (tout au début de la Guerre des Gaules).

Ce toponyme de Bibrax s'explique par le gaulois Bebros, qui signifie castor.
C'est le même gaulois que l'on retrouve avec le ruisseau du Vibron qui traverse Florac depuis la source du pêcher (le Peschio) ainsi qu'avec le nom du village de Vébron, plus au Sud.
Quant à la transmission d'une langue latine de qualité, elle n'était évidemment pas assurée par les les soldats de César, légionnaires recrutés un peu partout et qui étaient plus soudards que philosophes, d'où de nombreux égarements dans les origines de notre vocabulaire français depuis la langue latine.
depuis le latin mais aussi depuis le gaulois, car un certain nombre de mots sont restés. Par exemple "bièvre", qui est l'ancien nom du castor, et qui vient de ce mot gaulois que tu cites plus haut. On le retrouve aussi en anglais (bever ou quelque chose comme ça). En passant, c'est pour cette raison que Simone de Beauvoir était surnommée "le Castor". Il y a aussi des noms de lieux qui s'appellent Bièvre.


(c'est l'anniversaire de qui ?)

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4485
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Surcouf le Mer 3 Mar - 8:17

Fée Violine a écrit: et toujours selon Jules César, les Belges étaient les plus courageux des Gaulois (tout au début de la Guerre des Gaules.
Rolling Eyes Laughing
Mensonges ! César se faisait valoir en exagérant la valeur de ses adversaires. Il est moins disert sur ses mésanventures à Gergovie. L'histoire ne retient souvent que la version des vainqueurs. Vae victis.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.

Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5275
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Invité le Mer 3 Mar - 8:32

Hier c'était l'anniversaire du doudou à Caroline.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fraissinet le Mer 3 Mar - 8:46

Le doudou à Caroline, c'est Le Belge, personnage mythique s'il en fût, grand fréquenteur en son temps du forum lozère on line et qui, pour des raisons obscures d'aménagement de sa cuisine, a peu à peu disparu.
Il est réapparu récemment sur la scène pendant l'holocène.

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6106
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fée Violine le Mer 3 Mar - 15:00

Je viens de chercher ce qu'était cet holocène et je trouve ceci:
L'Holocène est la dernière époque géologique s'étendant sur les 10 000 dernières années. Il est fréquemment subdivisé en fonction de palynozones
(ça ne nous dit pas ce que sont ces palynozones)
Bref, bon anniversaire au Belge, donc !

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4485
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fraissinet le Jeu 4 Mar - 15:20

Pourtant c'est simple.
D'abord l'holocène est venu après le tardiglaciaire (qui ne sert pas uniquement à conserver les produits surgelés!)
La palynozone, donc, puisque c'est elle qui fait l'objet de questionnements, la palynozone, donc, est une biozone basée sur le contenu palynologique des sédiments.
Elle est utilisée comme unité stratigraphique.
L'utilisation comme unité chronologique (fréquente), ou chronozone, est à manier avec précaution car, dépendante de la dynamique du couvert végétal, l'âge d'une palynozone est susceptible de varier suivant les régions.

Si, d'aventure, des éléments nordistes durs à la comprenette égarés dans les méandres de l'histoire mettaient leur nez ici, voici ce qu'ils devraient comprendre :

La chronozone est à la palynozone ce que le chromosome est à l'anatomie, c'est clair, non ? Laughing

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6106
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Surcouf le Jeu 4 Mar - 15:37

Espèce d'élément sudiste mou, c’est eaulocène et non pas holocène !
L’eaulocène désigne le dernier miracle accompli pas Jésus Christ le soir avant sa crucifixion. Lors du dernier repas, il a une vision extatique de la journée du lendemain. Il prédit notamment la trahison de Judas. Il voit aussi ses disciples ivres morts car ils ont noyé leur tristesse dans les nombreuses amphores de vins bues jusqu’à la dernière goutte. Pour éviter cela et de voir ses disciples à la gueule de bois le long du calvaire et jusqu’au Golgotha, Jésus transforma le vin en eau. Bien lui en prit sinon on parlerait aujourd’hui de vincène. C’est épisode biblique peu connu est relaté dans l'évangile des eaux de vincène.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.

Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5275
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par caroline le Jeu 4 Mar - 16:43

ben mon vieux, il m'a fallu attendre 45 ans et des poussières pour apprendre les fondements de l'histoire de mon pays...enfin, je dis mon pays, je devrais dire ma région ....

Il me semble que le spécialiste de la conquete de la gaulle trainait plutot ses pieds vers la comtabilité astronomique il y a quelques années

Alors reconversion ou prépension ?

caroline
Nouveau membre
Nouveau membre

Nombre de messages : 31
Age : 51
Points : 2543
Date d'inscription : 26/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fraissinet le Jeu 4 Mar - 17:29

Dis donc, tu parles drôlement, Caroline! Laughing
Bon retour.

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6106
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Fée Violine le Jeu 4 Mar - 22:13

http://fr.wikipedia.org/wiki/Palynologie
la palynologie (étude des pollens) semble être une science très intéressante et employée dans des tas de domaines.

Fée Violine
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1104
Age : 66
Points : 4485
Date d'inscription : 27/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Gaule Belgique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum