Le café LITTERAIRE

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Albanie le Lun 2 Avr - 20:29

Surcouf! Vas-tu résoudre un mystère de ma vie?

Je me souviens d'une citation de quelqu'un qui me fut cher (avant mon mariage).

"A Dieu mon âme
Ma vie au Roi
Mon coeur aux Dames
L'honneur pour moi".

ça vient d'où?

Albanie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'abus d'A......

Message par Invité le Lun 2 Avr - 20:52

.


Dernière édition par PlumeSulfureuse le Dim 16 Mar - 18:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Piboule le Lun 2 Avr - 21:15

Il me semble que c'est "Porthos" qui dit cela, tapez pas si c'est faux !
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8481
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Comme ça & autrement

Message par Invité le Mar 3 Avr - 5:36

.


Dernière édition par PlumeSulfureuse le Dim 16 Mar - 18:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Henri le Mar 3 Avr - 5:48

" COMMENT CHIER DANS LES BOIS" Collection CAMP et auteur Meyer Katheen.
Un petit bijou de livre d'éducation écologique pour les randonneur et autre pourfendeur de nature...
Humour mais sèrieux, plein de façons de plus en mettre plein la nature... sans s'en mettre plein les doigts!
Un petit bouquin qui a sa place chez tous ceux dont le sac à dos est... "toujours prèt"
avatar
Henri
Membre
Membre

Nombre de messages : 594
Age : 67
Points : 3912
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Surcouf le Mar 3 Avr - 7:48

Albanie a écrit:Surcouf! Vas-tu résoudre un mystère de ma vie?
"A Dieu mon âme
Ma vie au Roi
Mon coeur aux Dames
L'honneur pour moi".
ça vient d'où?

Google renvoi à un certain Jean La Varede ? J'en sais pas plus que mes petits camarades Embarassed

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5590
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Henri le Sam 7 Avr - 6:04

Un truc te tracasse, te mine le sommeil. Il est 3h 42 du matin. Tu as tout reconstruit dans ta tête, mais un nuage de bizarre continue de planer au-dessus de ton oreillé...et s'acharne à tout ficher en l'air!
J'ai donc rallumé , pris au hasard un bouquin et ...oh bonheur retrouvé une série de petit livres que je croyais avoir perdu.
"Christian Bobin". Chez Folio. Des nouvelles écrites à la plume d'oie bio. Une infinie délicatesse. juste des traits de vie ou se melent, des personnages qui sont vous et moi, des circonstances de vie pleines de couleures et de tendresse.
Un phrase, comme ça prise au hasard
" La ou il n'y a qu'un fou, tout le monde est certain de ne pas l'être. Là où il y en a deux, trois, cinq, douze, plus personne n'est à l'abri, plus moyen de savoir qui est qui."
Un titre? La part manquante.
D'autres? Une petite robe en fête, Isabell Bruges, Geai...La plus que vive.
Tous un régale.
Ah oui, un conseil pour les mecs qui en ont: Laissez parler votre féminité cachée. Ces écrits sont trés "féminin". Mais je vous rassure c'est trés bon parfois et c'est pas écris sur le front.
Un mec qui en a.
avatar
Henri
Membre
Membre

Nombre de messages : 594
Age : 67
Points : 3912
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Sam 7 Avr - 6:13

Bjr Henri , ne connaissant pas cet auteur, j'ai fait qques recherches sur lui , et j'ai trouvé ceci, merci de me le faire découvrir
drunken
http://www.evene.fr/celebre/biographie/christian-bobin-889.php

http://www.evene.fr/celebre/biographie/christian-bobin-889.php?livres

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Anonymou le Mar 10 Avr - 19:52



Je vous propose de redécouvrir un poète du XIXème siècle ,j'ai nommé:

Charles BAUDELAIRE ( 1821-1867 )





"Le dernier des romantiques, le premier des modernes"

Quasiment ignoré par ses contemporains, condamné, usé par la vie, l'alcool et la drogue, Charles Baudelaire a eu une fin de vie sinistre, mourant à quarante-six ans paralysé et en ayant quasiment perdu l'usage de la parole. Il n'a publié de son vivant qu'un seul recueil, les Fleurs du mal . Il est aujourd'hui considéré comme l'un des
plus grands poètes français.

Il fut aussi à l'écoute de son temps, étant l'un des seuls à admirer, ce que tant d'autres n'apercevaient même pas. Jean d'Ormesson dit de lui " Baudelaire n'est pas seulement le poète de la volupté, du vertige et de la mort. Il est aussi un critique d'une merveilleuse intelligence. A une époque où le génie de Wagner est encore méconnu,
il le découvre et le salue… C'est lui encore qui admire et défend tant de peintres à qui l'avenir appartient, de Delacroix et Courbet à Manet et Cézanne".

Virginie Delisle


ENIVREZ-VOUS! - poème en prose

Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.

Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous!

Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise


Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Jeu 12 Avr - 6:57

L'Albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de march
er

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Jeu 12 Avr - 7:02

Mélodies sur des poèmes de Ch Baudelaire, on peut écouter des extraits

http://www.amazon.fr/M%C3%A9lodies-po%C3%A8mes-Baudelaire-Felicity-Lott/dp/B00007EEKH

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par kaïou le Ven 13 Avr - 21:27

Le Pen,les mots
de:isabelle cuminal
maryse souchard
stephanne wahnich
virginie wathier
éditions la découverte
Analyse d'un discours d'extrème droite.
"cette lecture commentée de Le Pen dans le texte est saisissante pour quiconque n'est pas un observateur patenté du front nationnal".Le Monde.
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7223
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mer 18 Avr - 12:43

.


Dernière édition par PlumeSulfureuse le Dim 16 Mar - 18:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Henri le Jeu 19 Avr - 12:02

Avec apaisement et surtout d'une sérenité pleine et entière, portée par l'amour de mon prochain (qui sera t'il ou elle?)...je me suis contenté de lire l'approche, l'ébauche résumée en quelques phrases savamment choisies.
J'y change, par jeux ,un nom propre, j'y laisse le fondement d'escroquerie intellectuelle et de ravage de la planète. je m'entend à concevoir la justification du productivisme et du culte de la croissance (en ces époques rein ne retenait et la planète était mère, et la planète était de l'infini)
Bref, car il ne faut pas faire plus avec l'entourloupe...c'est la fête au capitalisme sauvage et ravageur, au libéralisme qui sait parfaitement ou placer ces billes, surtout dans la poche du voisin pour ainsi le désigner du doigt, le désigner du nom de voleur.
Mon Oncle, Fachiste notoire (du moins d'une notoriété familiale) et qui gribouille chez "ravachole" se plait à écrire dans ces styles confus-torturés qui détournent le vrai sens et la vraie essence des choses au profit de ce qui les gratouilles.
Un bel essai surement. Et qui fera quelques lignes au bas de la page litéraire du Figaro. Histoire d'apaiser quelques vieilles consciences un peu troubles.
avatar
Henri
Membre
Membre

Nombre de messages : 594
Age : 67
Points : 3912
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Ven 20 Avr - 3:36

Si vous aimez l'humour noir et mourir de rire

http://www.chefsimon.com/topor.htm


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Sam 21 Avr - 12:32

Avez vous lu ce livre?

L'auteur a démontré que l'état de la planète s'améliore et pourtant nous recevons bcp de message alarmistes des écologistes



http://perso.orange.fr/marxiens/politic/lomborg.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mar 24 Avr - 21:35

Habitant du milieu rural ayant ouvert une boutique sur internet s' appelant www.loucevenol.com vends des livres sur la peche , la flore et les asperges (peut-etre là vous allez réagir) malgrès que certains disent qu' il n' en reste plus beaucoup des comestibles dans nos forets et des dvd's sur l' école en campagne, les hopitaux en milieu rural, mais aussi sur l' Aigouail commune de Meyrueis et de L'esperou ...
Connectez vous achetez chez nous , pas chez les gros...
on est serieux et on veut vivre et rester au pays ,...

Heureux sont les félés car ils laissent passer la lumiere.


Dernière édition par le Mer 2 Mai - 21:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Ven 27 Avr - 14:43

On vient de me prêter ce livre :Ségolène Royal Ombre et Lumière



Depuis le printemps 2006, le phénomène Ségolène Royal occupe une place de premier ordre sur la scène médiatique et dans l’esprit des français. Candidate au Parti socialiste à l’élection présidentielle de 2007, elle est devenue un véritable people. Et pourtant, personne n’est en mesure de dire qui elle est vraiment. Résultat : Ségolène Royal, c’est un peu l’auberge espagnole de la politique. Chacun a sa Ségolène et prétend que c’est la seule, la vraie, l’unique. La principale intéressée laisse faire, verrouillant les codes d’accès à son personnage. Ses plus fidèles partisans ont fait voeu de silence. Ils n’ont rien à dire et le disent très bien. Ils concèdent tout au plus qu’elle les séduit ; plus rarement, qu’elle les terrorise.
Je connais bien Ségolène puisque j’ai travaillé à ses cotés comme assistante parlementaire pendant deux ans. J’ai été, un temps, une ségoliste convaincue.Puis, peu à peu, j’ai découvert sa part d’ombre. Celle que j’idéalisais m’est alors apparue pour ce qu’elle est : une femme ambitieuse, calculatrice et autoritaire, prête à tout pour atteindre la plus haute charge de l’Etat."
Ce livre n’est pas un pamphlet, encore moins un réquisitoire. C’est un portrait de la Dame du Poitou au quotidien, un témoignage unique sur une femme politique qui fascine et inquiète. Nul ne pourra dire qu’il n’a pas été prévenu...

Evelyne Pathouot est assistante parlementaire. auteur du livre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Ven 27 Avr - 16:07

Méfie toi, Velvet, cette Evelyne Pathouot a viré sa veste et travaille maintenant pour l'UMP. Encore une qui s'est faite acheter, peut-être bien cher, pour pondre un bouquin à charge comme le sieur Besson !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Anonymou le Ven 27 Avr - 16:57

mimie a écrit:Evelyne Pathouot a viré sa veste et travaille maintenant pour l'UMP

FAUX ! De plus ce livre décrit de façon tres réaliste le sale caractère de miss Poitou .
Un véritable témoignage d'une collaboratrice de Royal . affraid

Anonymou
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Ven 27 Avr - 17:08

Milmie je suis en train de lire ce livre et je te conseille d'en faire autant , je ne mets pas en doute ce que cette femme a vécu auprès de miss Sego, incroyable ! , suis époustouflée,elle était obligée de réclamer son salaire chaque mois comme une mendiante , corvéable à souhait ..
Cette femme n'a pas pu inventer celà tongue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Ven 27 Avr - 20:41

Tu n'y étais pas et moi non plus. Donc, pour moi c'est un torchon de plus parce que tout peut s'inventer, absolument tout.

Tout comme toi, j'ai été interpellée quand ce livre a été présenté à la radio il y a deux mois environ. Puis j'ai lu ce qu'en pensais le Canard et j'ai décidé de ne pas en tenir compte. Ce sont de basses vengeances de femmes jalouses. Ségolène Royal est une bosseuse et comme tous les bosseurs il est normal qu'elle exige de ceux qui travaillent avec elle le même "rendement". Quand on veut s'occuper de politique, il faut l'accepter. Ou alors on se cherche un petit boulot peinard quelque part, on fait ses 8 heures chaque jour et on rentre à la maison s'occuper des enfants et du petit mari. Faut savoir ce qu'on veut ! Seulement c'est une femme qui fait un boulot traditionnellement dévolu, en France, à des hommes. Alors les nanas la voient comme une emmerdeuse et une concurrente qu'il faut dézinguer à tout prix. Lamentable !

Pour continuer avec son concurrent, même des psys alertent maintenant les masses laborieuses qui sont tentées de voter pour lui, sur le côté dangereux pour la démocratie de son caractère tordu ! alors continuez comme ça, et finalement vous serez peut-être les premier à pleurer. Comme le disait Raiol hier, préparez la vaseline !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Sam 28 Avr - 5:41

Mimie, de toute façon aucun des deux me conviennent , je lis , je m'informe , pour mieux connaitre leur personnalité et leurs zones d'ombre, il n'y a pas de fumée sans feu....Nous devons pas non plus être naifs.... drunken drunken

Nous avons affaire à 2 ambitieux qui sont prêts à tout pour gagner la première place..
bom bom bom

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Sam 28 Avr - 13:21

Effectivement Velvet. Mais je préfère qunand même la France telle que la voit Ségolène que celle qu'ambitionne Sarkozy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Henri le Mar 1 Mai - 18:37

les charges contre Sego, chez Sarky ce sont les femmes qui les portent . Normal il n'y a pas plus mysogine qu'une nana de droite. Et souvent c'est au ras du bonbon "elle change d'idée comme de robe..."
avatar
Henri
Membre
Membre

Nombre de messages : 594
Age : 67
Points : 3912
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum