Le café LITTERAIRE

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Raoul le Mar 16 Oct - 13:31



J'ai pas trop aimé le style de l'écriture mais le fond est enrichissant, même si on sent un peu trop la volonté de l'auteur de gommer l'aspect "très lègérement brutal" de ce grand homme.

En tout cas pas de charabia historico-scientifique, accès facile.
(cliquez sur l'image pour plus de détails)
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4740
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Raoul le Mar 16 Oct - 13:39



Après le commissaire Wallander (Suédois, voir plus haut, j'ai dû poster quelque chose), voilà un autre flic sympathique, le commissaire Montalbano (Italien), 2 personnages très différents et pourtant proches dans leur vision désabusée du monde.
Dialecte local, dialogue avec les mains et bonne bouffe à tous les chapitres, sur fond d'immigration clandestine.
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4740
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Raoul le Mar 16 Oct - 13:45



Retour chez les flics du grand nord mais au Danemark cette fois ci. Je ne fais que le commencer mais ça me plait bien.



(le premier qui estime que je ne lis que des policiers a effectivement raison)
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4740
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mar 16 Oct - 13:47

J'allais justement le dire!!!!! Wink Razz , on a tous des périodes où on lit tjrs le même style de bouquins , puis brusquement on change , allez savoir pourquoi... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Raoul le Mar 16 Oct - 14:00

Nan, c'est pas une période, où alors elle dure depuis longtemps. J'aime le roman noir (ou policier), ça te sort de la réalité tout en t'en plongeant dans une autre encore pire. C'est presque rassurant.
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4740
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mar 16 Oct - 14:03

A une certaine période je lisais bcp de thrillers psychologiques
surtout de Nicci French , tu connais ??? je crois avoir presque tout lu sauf le tout dernier: Secret de famille
C'est un couple d'anglais qui écrit à 4 mains

http://www.figuresdestyle.com/french/bibliographie.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Raoul le Mar 16 Oct - 14:17

Non, je ne connais pas.
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4740
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mar 16 Oct - 14:21

Certains commencent à sortir en série poche , des livres passionnants et haletants...

sur EBAY , tu en as aussi

http://search.ebay.fr/ws/search/SaleSearch?fccl=1&fcl=4&fnu=1&fsoo=1&fsop=1&satitle=nicci%20french

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Surcouf le Mer 17 Oct - 12:31

La Frontière
de Patrick BARD, éditions Seuil, collection Points

Sous couvert de roman, La frontière est une enquête des plus étayées sur la réalité sociale de cette ville mexicaine violente où "tout peut arriver, sauf la justice".

"Ciudad Juarez est bien la ville violente décrite dans le roman. De la même façon, les conditions de travail des ouvrières de la frontière, aussi incroyables puissent-elles paraître, correspondent strictement à la réalité. La série d'assassinats dont il est question ne relève, hélas, pas que de la fiction, et plus d'une centaine* de femmes ont mystérieusement disparu dans les dernières années à Juarez. Des dizaines d'entre elles ont été retrouvées mutilées, violées et assassinées. Certains responsables de ces meurtres ont été identifiés et arrêtés, mais l'ensemble de l'affaire n'a jamais été élucidé. Les ressorts romanesques et le dénouement de cet ouvrage sont donc de pure fiction, tout comme les personnages, même si certains traits de caractère ont été empruntés à des personnes existantes."
Toni Zambudio, journaliste qui débarque dans cette ville "où même le diable aurait peur de vivre", va le constater, tout comme le lecteur, qui verra un Mexique loin des clichés de carte postale. Ce premier roman de Patrick Bard vous retourne le cœur : conditions de travail ignobles, femmes non respectées, hygiène de vie absente… Tout est horrible dans ce roman qui ne se passe pas loin de nous, et c'est la triste réalité.
(source : Christophe Dupuis © Jowebzine.com - Septembre 2004).


* : le chiffre communément cité aujourd'hui est d'environ 1000 femmes pour Cd Juarez, et de 6000 (source A.I.) pour l'ensemble du Mexique en 2006. L'interêt de ce bouquin est de faire découvrir toutes les hypothèses possibles et certaines réalités particulièrement dérangeantes pour les autorités locales ou nationales, et sur la conduite de certains voisins du nord. Sur le même sujet, Des os dans le désert du mexicain Sergio Gonzalez, enquète journalistique (très critiquée sur place) édité au Passages du Nord-ouest ou le roman de l'Argentin exilé au Mexique Rolo Diez, Eclipse de lune, publié chez Fayard/Noir


_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5590
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Dim 21 Oct - 19:07

.


Dernière édition par PlumeSulfureuse le Dim 16 Mar - 18:40, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par cilaos le Dim 21 Oct - 21:16

5 euros chez votre libraire



De Môquet et Timbaud qui tombent dans la carrière, le 22 octobre 1941, aux chômeuses de Moulinex abandonnées.
De Péri fusillé, d'Estiennes d'Orves massacré, aux sans papiers menottés, reconduits à l'aube vers leurs pays d'origine.
De Manouchian qui s'effondre au Mont Valérien, à l'ADN .
Du dernier cri de Claude Lalet, au « Sarko-show » pour tous, et à tout instant, Pierre-Louis Basse a choisi de rester fidèle aux siens.
Fidèle à Esther, sa mère, la jeune fille qui ramène les planches des fusillés, « afin que le monde sache qui ils étaient ».
Fidèle à Pierre, son grand père, combattant de la première heure contre le fascisme, dès les années trente.
De Môquet qui s'effondre, aux people et au fric qui prennent nos vies, Pierre- Louis est retourné dans la carrière. Fidèle. Une colère douce au fond des poches.
De Guy à Sarko.
Pour ne rien oublier des derniers cris. Pour en être digne dans les combats à venir.
Résister.

Pierre-Louis Basse dénonce avec style et élégance l'opération de marketing politique - véritable hold-up de la mémoire - auquel se livre Nicolas Sarkozy avec la figure rimbaldienne de Guy Môquet, la sarkoïsation des esprits et les nouveaux conformismes contemporains.
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10964
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Lun 22 Oct - 7:38

Dans le même ordre d'idée je vous recommande la lecture du dernier dossier du Canard enchaîné. Très intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Piboule le Lun 22 Oct - 8:21

Un petit livre sans prétention mais adorable "la leçon de francisse" d'Azous BEGAD" soixante et dix pages de pur bonheur, c'est le récit de sa première sortie avec son père pour le "marchipisse"...
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8481
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Surcouf le Lun 22 Oct - 15:07

PlumeSulfureuse a écrit:* Samedi 27 OCTOBRE de 15h à 17h30 à Sainte-Croix Vallée Française, 30 - Gard.
affraid Suspect Evil or Very Mad
Sainte Croix Vallée Française, c'est en LOZERE !
(48110)

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5590
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Lun 22 Oct - 21:03

Surcouf a écrit:
PlumeSulfureuse a écrit:* Samedi 27 OCTOBRE de 15h à 17h30 à Sainte-Croix Vallée Française, 30 - Gard.
affraid Suspect Evil or Very Mad
Sainte Croix Vallée Française, c'est en LOZERE !
(48110)

si prés de chez moi,entre st germain et st etienne,j'y serais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Fraissinet le Lun 22 Oct - 21:49

Surcouf a écrit:
PlumeSulfureuse a écrit:* Samedi 27 OCTOBRE de 15h à 17h30 à Sainte-Croix Vallée Française, 30 - Gard.
affraid Suspect Evil or Very Mad
Sainte Croix Vallée Française, c'est en LOZERE !
(48110)

Puis-je me permettre d'ajouter

avatar
Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 117
Points : 6421
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mar 23 Oct - 7:36

Avec une branche d'ortie Fraissinet ? hou la la... le pôvre, alors qu'il n'a fait qu'un copié-collé... vraiment vous êtes bien intolérants... c'est pas joli ça... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Surcouf le Mar 23 Oct - 7:47

Il n'a fait qu'un copier/coller de quoi ? D'autres documents erronés et falsificateurs seraient en circulation ?
Intolérants ? Que non ! Juste précis.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5590
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mar 23 Oct - 9:09

Ne le prends pas mal Surcouf, je voulais les taquiner un peu. Moi aussi, j'avais secoué la tête et poussé un pffff d'agacement en lisant cela... Que veux-tu, du fin fond de la campagne parisienne, voire même montpellieraine ou marseillaise (expérience vécue), les Cévennes sont vues comme une vague région isolée quelque part dans le sud-est du massif Central... Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Maître Goupil le Mar 23 Oct - 9:52

La langue occitane se moque bien de ces frontières totalement artificielles que sont les départements...

Pour autant, toute peine méritant salaire (de la peur, tourné à la Bambuseraie de Prafrance), un châtiment exemplaire sera appliqué à ceux qui confondent allègrement et sans la moindre vergogne les pays Wisigoth et Franc...
avatar
Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 132
Points : 3800
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Gina le Mar 23 Oct - 10:03

Maître Goupil a écrit:un châtiment exemplaire sera appliqué à ceux qui confondent allègrement et sans la moindre vergogne les pays Wisigoth et Franc...
confused
Expliquez moi ! il y avait des Francs et des wisigoths en Lozère ? J'aime bien les barbares ! Il en reste ?
Cool
avatar
Gina
Membre
Membre

Nombre de messages : 101
Age : 48
Points : 3773
Date d'inscription : 20/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Maître Goupil le Mar 23 Oct - 10:25

Parmi les barbares résiduels, il subsiste effectivement encore quelques rares exemplaires de marins, pas francs du collier, mais qui visent e-gott (l'internet germain).

Enfin, pas très clairs leur objectifs...
avatar
Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 132
Points : 3800
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Piboule le Mar 23 Oct - 11:24

manon goupil c'est "Une corneille perchée sur la racine d'une bruyère boit l'eau de la fontaine de molière"
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8481
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Piboule le Mar 23 Oct - 11:27

D'ailleurs très sportifs ces e-gott, surtout ceux qui envahirent l'angleterre ils "go goal"
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8481
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Invité le Mer 24 Oct - 22:04

.


Dernière édition par PlumeSulfureuse le Dim 16 Mar - 18:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le café LITTERAIRE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum