Le Massufret

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mar 30 Nov - 18:57

ma réussite c'est que j'ai pu réaliser mon rêve en faisant toujours de la musique même si je n'en vis pas, mais l'important est d'être dedans
c'est sur que par rapport a cette époque des fois j'ai l'impression de vivre un peu dans le luxe mais je reste fidèle à mes idées
j'ai vécu plein de choses comme celles dont j'ai parlé précédemment mais la Lozère c'est vrai, ça avait un côté magique, sinon j'ai renouvelé ce genre de vie plusieurs fois dans d'autres départements et aussi en Hollande
J'ai le projet depuis longtemps déjà d'écrire un livre sur ce que j'ai fais, non pas pour le vendre ni pour en faire un commerce, mais pour informer les gens qu'avec de la conviction on peux tout faire
merci de ton message
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Piboule le Mar 30 Nov - 18:59

Super ton histoire mais la fin est un peu tristounette, cette bande de C. qui font vider la maison pour la laisser s'écrouler. Tu sais il y a deux ou trois ans on a vécu la même chose à la Picharlerie dans les cévennes, un petit hameau restauré par des "anarch", tu parles d'un grand danger pour la république ! Eh bien un beau matin à l'aube, tout téléphone portable HS la plus haute autorité départementale a fait détruire ce hameau qui avait servi d'école pour la résistance !
avatar
Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8419
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mar 30 Nov - 19:05

oui mais c'est la connerie des gens et aussi le pouvoir de ce qu'on représentait à l'époque, ça faisait peur, ça déstabilisait l'ordre établi
je crois que malgré ce que les gens en pensent aujourd'hui ça a été un des mouvement le plus important de l'histoire car par la non violence et le refus des guères on chamboulait tout, l'économie était remise en question
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mar 30 Nov - 19:22

oui ils se souviennent de ce qu'on a bien voulu leur raconter pour la plupart ils ne savent pas le pourquoi de ce mouvement
et quand à la fumette maintenant tout le monde le fait
il y a quelques années j'ai vu a Nice un magasin qui vendait des colliers des trucs en cuir comme on faisait a l'époque, j'ai halluciné, je croyais que ça n'existait plus mais maintenant on en a fait un commerce c'est comme pour les fringues ce que je te disais, il faut avoir des sous pour se payer un jean troué c'est dingue..........
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mar 30 Nov - 21:50



la cheminée à l'intérieur de la maison le motif avait été fait par les habitants de l'époque (nous)
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Raoul le Mar 30 Nov - 23:14

Au fait, c'est où le Massufret ?
avatar
Raoul
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2926
Points : 4678
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par cilaos le Mer 1 Déc - 5:47

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10902
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par kaïou le Mer 1 Déc - 8:43

Pierrot a écrit:

la cheminée à l'intérieur de la maison le motif avait été fait par les habitants de l'époque (nous)
ilreprésente quoi ce motif?
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7161
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par millou le Mer 1 Déc - 15:17

sunny

Je me demande si l'arbre dragon existe toujours et dans quel coin il se trouve ?

J'aimerai bien le reprendre en photo :

Pierrot a écrit:
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5216
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par cilaos le Dim 2 Jan - 15:01

Pierrot a écrit:alors aprés on a occupé les ruines de la succursale de la colo, là où on prenait le courant on est resté quelques jours et apèes on est parti de la région


1979 :






sunny

avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10902
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mar 29 Mar - 20:24

On y a habité à une quinzaine à peu près et tous les gens des alentours nous regardaient comme si on venait d’une autre planète, tous ces chevelus qui vivent ensembles et font de la musique, il y avait deux filles et six mecs alors évidemment ça faisait jaser à l’époque, maintenant c’est la mode pour la télé… On appelle ça de « la télé réalité »
Pas d’eau courante (il fallait aller au lavoir à côté)
Mais quel confort dans nos têtes…
Au début quand j’étais tous seul dans cette maison, ça devait être en juillet 75 la colonie fonctionnait encore et je me rappelle que quelques fois les monos me ramenaient un peu de bouffe, le dernier jour ils m’ont ramené 8 poulets rôtis qui leur restait je n’avais pas de frigos alors j’en ai donné la moitié à Samy, mon chien, il ne savait pas si c’était sérieux ou pas alors je me rappelle qu’il en a pris un dans sa gueule et il est parti à reculons de peur que je lui reprenne et il est allé le manger dehors dans le chemin…
Notre quotidien c’était un bon gros plat de pâtes et des champignons frais cueillis quand c’était la saison, mais on ne demandait rien de plus, la liberté, la montagne, la musique, comme quoi on peut paraître pauvre mais être très riche dans sa tête, pas de télé, de radio….

Quand on voulait téléphoner à quelqu’un il fallait se rendre au village le plus près et un dame avait un téléphone sans cadran directement lié au centre de Florac ;
De temps en temps on descendait à Vialas qui était le village le plus important du coin, il devait y avoir 200 habitants à tout casser, les paysans nous regardaient comme si ils voyait Godzilla…
Nous confectionnions souvent des « chapatis » je ne sais pas si ça s’écrit comme ça, ça vient des Indes en fait, ça remplace le pain et c’est très bon, il faut faire une patte sèche avec de l’eau et de la farine un peu de sel, et on la met à cuire dans la poêle sans rien d’autre et quand on avait un peu de sous on mettait de la margarine avec c’était le luxe
C’était du pur « bio » bien avant qu’on en fasse un concept d’actualité, accompagné d’eau de source super glacée sans frigo, elle sortait comme ça de la roche
On avait une immense cheminée qui faisait presque tout le mur, pas de cuisinière, donc même pour faire chauffer le café le matin il fallait allumer du feu, tous les jours il fallait aller couper du bois
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mar 29 Mar - 20:26

merci Cilaos pour la photo de la succursale, on l'avait occupé aussi a la fin quand on avait quitté la maison on s'était installé là dans la partie en face de l'escalier, c'est de là que venait notre courant au début
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:08

Certaines fois on avait de la visite ce qui surprenait toujours les gens qui n’étaient pas branchés, ils se demandaient comment on faisait pour vivre comme et en plus heureux de le faire…

On y a habité à une dizaine à peu près et tous les gens des alentours nous regardaient comme si on venait d’une autre planète, tous ces chevelus qui vivent ensembles et font de la musique, il y avait deux filles et six mecs alors évidemment ça faisait jaser à l’époque, maintenant c’est la mode pour la télé… On appelle ça de « la télé réalité »
Pas d’eau courante (il fallait aller au lavoir à côté)
Mais quel confort dans nos têtes…

Au début quand j’étais tous seul dans cette maison, ça devait être en juillet 75 la colonie fonctionnait encore et je me rappelle que quelques fois les monos me ramenaient un peu de bouffe, le dernier jour ils m’ont ramené 8 poulets rôtis qui leur restait je n’avais pas de frigos alors j’en ai donné la moitié à Samy, mon chien, il ne savait pas si c’était sérieux ou pas alors je me rappelle qu’il en a pris un dans sa gueule et il est parti à reculons de peur que je lui reprenne et il est allé le manger dehors dans le chemin…
Notre quotidien c’était un bon gros plat de pâtes et des champignons frais cueillis quand c’était la saison, mais on ne demandait rien de plus, la liberté, la montagne, la musique, comme quoi on peut paraître pauvre mais être très riche dans sa tête, pas de télé, de radio….
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:09

Quand on voulait téléphoner à quelqu’un il fallait se rendre au village le plus près et un dame avait un téléphone sans cadran directement lié au centre de Florac ;
De temps en temps on descendait à Vialas qui était le village le plus important du coin, il devait y avoir 200 habitants à tout casser, les paysans nous regardaient comme si ils voyait Godzilla…
Nous confectionnions souvent des « chapatis » je ne sais pas si ça s’écrit comme ça, ça vient des Indes en fait, ça remplace le pain et c’est très bon, il faut faire une patte sèche avec de l’eau et de la farine un peu de sel, et on la met à cuire dans la poêle sans rien d’autre et quand on avait un peu de sous on mettait de la margarine avec c’était le luxe
C’était du pur « bio » bien avant qu’on en fasse un concept d’actualité, accompagné d’eau de source super glacée sans frigo, elle sortait comme ça de la roche
On avait une immense cheminée qui faisait presque tout le mur, pas de cuisinière, donc même pour faire chauffer le café le matin il fallait allumer du feu, tous les jours il fallait aller couper du bois
C’est à cette époque que je me suis tatoué mon point sur le front devant un bout de miroir triangulaire.
Au début, ça n’avait aucune signification je l’ai fais parce que j’en avais envie, c’est tout, mais au fur et à mesure du temps et des années vu que ça étonne plein de gens et qu’ils se posent des question à ce propos ça a pris la signification de « liberté d’expression »
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:09

Certains m’ont demandé si j’étais Indien, ou si je faisait partie d’une secte….
Une fois sur la route à un contrôle, un flic m’a demandé « pourquoi vous avez un point sur le front ? » et je lui ai répondu « et vous, pourquoi vous avez une montre ? » Il n’a plus su quoi dire et m’a fichu la paix, remarquez, quand ils nous voyaient passer avec un vieux fourgon remplis de chevelus et mal fringués de surcroît, j’imagine ce qu’ils pensaient dans leur tête où tout était bien réglé, famille, travail, impôts crédits alors que nous on n’avait rien de tout ça mais on était heureux, pas d’obligation de quelque sorte que ce soit
Les contrôles de police était très fréquent autant sur la route qu’à notre domicile, ils cherchaient toujours à nous épingler car notre mode de vie dérangeait
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par cilaos le Mer 30 Mar - 18:12

Pierrot a écrit:Quand on voulait téléphoner à quelqu’un il fallait se rendre au village le plus près et un dame avait un téléphone sans cadran directement lié au centre de Florac ;



et tu arrivais à vivre sans le TRÈS TRÈS haut débit ADSL ?
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10902
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:31

ben à cette époque internet était à des années lumière et on s'en passait très bien, maintenant dès qu'on ne l'a plus c'est la misère, moi aussi d'ailleurs, la rançon du progrès.................
c'est sur que maintenant quand on repense à tout ça on dirait qu'il s'agit d'une autre planète
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par kaïou le Mer 30 Mar - 18:40

Pierrot a écrit:
Les contrôles de police était très fréquent autant sur la route qu’à notre domicile, ils cherchaient toujours à nous épingler car notre mode de vie dérangeait

Tu parles!c'était l'époque ou ils cherchaient Pierrot le fou lol!
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7161
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:50

non je crois que "Pierrot le Fou" c'était bien avant, de toutes façons pour eux on était fous mais ils auraient bien aimé être aussi fous que nous
Ils trouvaient le prétexte de venir contrôler les identités et par la même occasion les véhicules, moi j'avais un vieux "tube Citroën" qui n'avait plus de démarreur il fallait utiliser la manivelle, le vrai fourgon utilitaire comme la 2cv en plus gros, pas de chauffage dedans il fallait mettre une toile devant la calandre pour obtenir un peu d'air chaud dans l'habitacle
j'avais même redessiné la structure des pneus au cutter comme ils étaient lisses et on ne pouvait pas les changer
n'empêche qu'avec ces pneus j'ai fais des kilomètres sans problèmes
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:52

Il y avait la colonie a coté qui ne fonctionnait que l’été et on cogitait quand on n'avait rien a manger en se disant qu'il devait y avoir des réserves alors pendant toute une nuit, on a essayé de fabriquer un passe pour crocheter la serrure sans que ça se voit car évidement on aurait été les premiers suspectés
alors on chauffait un bout de fer dans la cheminée et on le tordait, on allait essayer c’était à 50 m environs, on revenait et le tordait un peu plus ou moins et on y retournait tout en se tournant des films dans nos têtes imaginant des saucissons de boites de confitures etc...
En fait on avait passé la nuit à faire ça sans y arriver après on s'est fait a l'idée que c’était impossible
C'était assez épique mais c'est du réel
Mais il n’y a jamais eu d’effraction
Et le lendemain, on avait aussi faim
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 18:55

en tous cas c'est une bonne expérience de survie quoiqu'on ne le voyait pas comme tel, mais s'il fallait revivre en "sauvage" après un évènement quelconque, je suis apte à le refaire
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par cilaos le Mer 30 Mar - 19:10

c'est donc toi qui m'a volé mon Nutella ?

non, car quand j'y étais en colonie ( 66...69 ) au gouter on n'avait soit une pate de fruit ou une Vache qui rit !
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10902
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par kaïou le Mer 30 Mar - 19:14

Pierrot a écrit:non je crois que "Pierrot le Fou" c'était bien avant, de toutes façons pour eux on était fous mais ils auraient bien aimé être aussi fous que nous
Ils trouvaient le prétexte de venir contrôler les identités et par la même occasion les véhicules, moi j'avais un vieux "tube Citroën" qui n'avait plus de démarreur il fallait utiliser la manivelle, le vrai fourgon utilitaire comme la 2cv en plus gros, pas de chauffage dedans il fallait mettre une toile devant la calandre pour obtenir un peu d'air chaud dans l'habitacle
j'avais même redessiné la structure des pneus au cutter comme ils étaient lisses et on ne pouvait pas les changer
n'empêche qu'avec ces pneus j'ai fais des kilomètres sans problèmes

t'as raison: pierrot le fou,c'était le gang des tractions,pas des tubes citroen. Laughing
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7161
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 19:15

un pot de Nutella aurait été le bonheur, même des Vache qui Rit, le problème là bas, tu connais le coin, c'est que c'était loin de tout 50 bornes d'Alès alors quand on était dans la dèche il fallait faire avec....
Non, on avait bloqué sur la colo en se disant que peut être pendant que c'était fermé il y avait des chambres froides avec encore de la bouffe, un peu comme dans Shinning
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Pierrot le Mer 30 Mar - 19:19

mais si ça se trouve ils n'avaient rien laissé en partant, c'est même a peu près sur, mais imagine toi perdu là bas en plein hivers sans rien avoir à bouffer et la colo à côté, on été obligé de se faire des films
avatar
Pierrot
Membre
Membre

Nombre de messages : 136
Age : 66
Points : 2723
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Massufret

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum