La rubrique des CINEPHILES

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La rubrique des CINEPHILES

Message par JYDUC le Jeu 17 Mar - 11:20

Alexandre Nevski Cool
Musique de Serge Prokofiev

JYDUC

Nombre de messages : 1
Age : 61
Points : 2466
Date d'inscription : 29/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique des CINEPHILES

Message par kaïou le Jeu 17 Mar - 11:34



merci JYDUC
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 66
Points : 7110
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique des CINEPHILES

Message par Surcouf le Dim 27 Mar - 12:44

cilaos a écrit:

Ce film est à voir comme un très joli conte moral dans lequel on ne s’arrête pas de rire car c’est aussi un film très drôle!
On sent l’amour porté par le metteur en scène pour ses acteurs qui lui et nous le rendent bien.

Même avis, c'est un très chouette film, bien senti, original, qui mèle habilement humour, sociologie et générosité. Lucchini revient à un jeu plus pur, plus dépouillé et donc plus crédible. Carmen Maura et Nuria Solé, les deux égéries d'Almodovar, sont excellentes et Sandrine Kimberlain a le physique de l'emploi.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5477
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique des CINEPHILES

Message par Surcouf le Jeu 31 Mar - 6:58

Ma part du gateau
de Cédric Klapish
avec Karin Viard, Gilles Lelouche ...



Lui est trader aux Usa. Elle employée à Dunkerque dans une usine qui va être délocalisée. Ils se retrouvent à Paris. Lui pour ouvrir une succursale de sa boite étasunienne, elle pour trouver du boulot. Hasard des choses, elle est engagée comme femme de ménage chez le trader. C'est un sale type, sans éthique, sans morale, un tueur, un prédateur assumé. Un pur libéral quoi ! Elle est gaie, courageuse, honnète, battante malgré le désespoir qui la touche parfois. La première partie du film ne révèle guère de surprise. Le femme de ménage semble amadouer le sale type, jusqu'à la naissance d'une amourette. La suite est plus originale et inattendue, ce qui permet au film de passer de sympa à bien. Les acteurs sont tous dans le ton. Mais tout de même, pour être réaliste, le cinéma social doit obéir à certains principes. Force est de constater que Klapish, malgré une évidente bonne volonté, n'est ni Robert Guédiguian ni Ken Loach. Pas encore en tous cas.

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5477
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique des CINEPHILES

Message par Surcouf le Mer 20 Avr - 8:48

La proie Exclamation
d'Eric Valette
avec Albert Dupontel, Alice Taglioni, Sergi Lopez ...



Franck Adrien est en taule pour cambriolage. Ses complices aussi, mais eux ne savent pas où le butin est caché. Ils tentent de persuader Adrien de livrer l'endroit avec des arguments frappant et la complicité de l'administration pénitentiaire. Celle-ci laisse aussi les détenus martyriser le voisin de cellule d'Adrien, Maurel, suspecté de viol mais qui sera finalement libéré à la suite d'une erreur judiciaire. Adrien demande à Maurel d'aider sa femme et sa fille. Type bizarre ce Maurel, poursuivi par un ex-capitaine de gendarmerie. Se sentant en danger face à ses complices, Adrien profite d'un concours de circonstance pour s'évader. En se rendant chez sa femme, tout bascule et les chasseurs se lancent derrière leurs proies. Car ils sont nombreux à poursuivre pour des buts différents, c'est la clé du film.

C'est indéniablement un excellent policier/thriller, plein de rythme, d'action, de suspens et de tension qui monte petit à petit. Servi par des acteurs très justes, c'est une belle réussite. Dupontel est bluffant, Taglioni tout à fait crédible en femme-flic, Lopez parfait et les seconds rôles sont bien tenus aussi. On peut reprocher peut être quelques exagérations dans les scènes de poursuite et la résistance physique du fugitif. De même, dans ces multiples chasses à l'homme y en t-il une de trop, celle du père dont une fille a disparu. Mais on ne sent pas passer les 1h42 du film et sa trame implacable. A voir !

_________________
Quand on représente une cause perdue, il faut sonner de la trompette et tenter la dernière sortie, faute de quoi l'on meurt de tristesse au fond de la forteresse que personne n'assiège plus parce que la vie s'en est allée.
avatar
Surcouf
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2686
Points : 5477
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rubrique des CINEPHILES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum