la Can des Bondons

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Mar 16 Oct - 19:05

Ah... les clochers de tourmente ! la légende en a fait un "objet" de secours qui aurait permis aux gens perdus de retrouver leur chemin. Pourtant je me souviens de veillées où les anciens sur le mont Lozère en rigolaient bien, disant que quand la tourmente souffle, on peux sonner toutes les cloches qu'on voudra, on ne les entendra pas. Dans le brouillard, peut être, mais certainement pas dans la tourmente. Ils auraient plutôt été utilisés pour d'autres moments de la vie des villages, en particulier, le glas des enterrements, appeler des secours dans les gens étaient aux champs, annoncer des nouvelles, etc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par millou le Jeu 18 Oct - 17:33

sunny

C'est vrai que le vent emporte le son mimi pas toujours dans le bonne direction.

Une vue du puech de l'échine prise de la vallée de Malaval:

avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5335
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Jeu 18 Oct - 17:50

Je te jure, Millou quand j'ai vu ta photo ci desus, j'ai senti l'odeur du buis !
C'est fou comme la mémoire olfactive peut ressurgir à 10 000 km à la simple vue d'une photo qui te rappelle un lieu où tu es passé jadis. Merci pour cette belle photo qui montre du vert pour une fois, car le plus souvent c'est le jaune paille qui domine dans ces parages.

(As-tu remarqué que la grande ombre au milieu semble être celle d'un immense vautour ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par millou le Jeu 18 Oct - 19:37

sunny

J'avais pas remarqué loulou mais c'est vrai que cela à la forme d'un oiseau.

J'en ai encore quelques une sur ce secteur je crois que cette vue est celle du village des bondons :



celle çi est prise au sommet de la montagne avant de redescendre vers malaval
avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5335
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par kaïou le Dim 28 Oct - 7:26

sur ta derniere photo,Milou,c'est le village du crouzet que l'on aperçoit,le hangar au dessus étant une menuiserie qui s'est implantée là aprés l'arrét d'exploitation de l'uranium,au dessous le stock de déchets.
ici,le puech qui a moins de succés photographique que son jumeau,et derriere lui esquino d'aze.
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7280
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par millou le Dim 28 Oct - 8:20

sunny

J'avais un petit doute sur le nom du village les vacances c'est déjà loin
hélas.

Un beau batiment restauré en habitation sur le col de montmirat .
Les murs sont fait en grosses pierres ,pas tres courant dans la région.

avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5335
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 11:56

Bonjour Millou et Kaïou, ce toît est étonnant parce qu'on dirait des pierres calcaires calibrées comme des lauzes de schiste, mais de forme rectangulaire et non arrondie.
Je sais tailler, calibrer et poser la lauze de schiste depuis l'égouttier de parfois 1m de large jusqu'aux sous-faîtières de 10cm, les faîtières entrecroisées, faire noues et arêtiers, poser la pierre à loups (celle qui siffle avec le vent du Nord) et la girouette etc ...
Mais je n'ai jamais vu, jusqu'à cette photo, des lauzes de calcaire de cette forme qui ont l'air calibrées en épaisseur.Nul doûte que tout çà est sur voûte et que les murs doivent être assez épais, puisqu'il n'y a pas de contreforts ni bien entendu de chaînage.
On voit bien que Montmirat est à la rencontre des granits (du grès?) et des calcaires.
Cà fout les boules de penser que de telles maisons ne s'ouvrent que 2 mois par an probablement. Avec ces milliards de gens qui s'entassent dans les bidonvilles sur cette planète folle, on crève de solitude en Lozère et les écoles ferment toujours. Dire qu'il y a des gens pour aimer cette ambiance de désert et de maisons closes !
A part çà, les cables sont enterrés, c'est pas mal.
Ce qui est sympa aussi c'est qu'il n'y a pas de clôture, ce qui est de plus en plus rare de nos jours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 12:07

En effet , dommage cette jolie maison de pierre manque de vie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par kaïou le Dim 28 Oct - 12:08

Loulou Gé a écrit: Dire qu'il y a des gens pour aimer cette ambiance de maisons closes !
.

lol! sacré loulou !
ceci mis à part,j'ai aperçu du coté de lanuejols quelques maisons avec ce type de toit et une aussi sur la can des bondons,sur le causse ce type de toiture en calcaire était courant,mais faisait voute en mème temps because manque de bois de charpente ou charges trop lourdes?

j'irais y voir de plus prés à montmirat!
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7280
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:08

Eh oui, Kaïou, c'est partout le bordel sur la Terre, qui est une espèce de balance sur laquelle le fléau n'est pas souvent horizontal malheureusement, ! Entre le trop et le pas assez, la solitude et l'envahissement, le trop chaud trop sec et le trop froid et les inondations, Sarkozy et Besancenot, la balance penche toujours dangereusement vers la droite, vers là ousque ya l'oseille !

Je remarquais ces lauzes calcaires parce qu'elles paraissent complètement différentes des hyper-lourdes lauzes habituelles sur les Causses, sur voûte qui arrivent parfois à faire pour certaines 10 cm d'épaisseur, et qui sont très difficiles à poser à cause justement de ces différences d'épaisseur.
Les non spécialistes ne savent pas qu'il ne s'agit pas seulement d'assurer le jointoiement en "vue de face", mais aussi assurer la continuité d'épaisseur pour éviter que çà "baille" d'une lauze à l'autre. On doit rechercher la lauze qui va présenter une épaisseur identique à celle de la voisine, mais trouver la lauze qui sera d'une certaine épaisseur au joint gauche et d'une épaisseur plus dans la moyenne sur le joint droit, en recherchant toujours à se rapprocher de l'épaisseur moyenne de toutes les lauzes (env 1cm).
Un dessin expliquerait mieux. Ces lauzes ont l'air nouvelles, pas parce qu'elles sont fraîchement sorties de la carrière, mais parce qu'elles sont assez fines et donc tranchées peut-être mécaniquement ?

Cà doit être assez récent que des lauzes de calcaire aussi calibrées et relativement fines soient produites dans les carrières ?
Quant au poids, j'ai vu certaines charpentes de Haute Lozère (donc à forte pente), supporter de la volige épaisse sur laquelle était tassée de la glaise qui pesait un âne mort, dans laquelle les lauzes parfois épaisses de 2 cm étaient fichées et maintenues par des chevilles de bois. Evidemment cette couche de glaise était assez étanche et empêchait la "fournelle" de rentrer sous les lauzes en hiver. Des pointes auraient coûté cher et auraient vite rouillé.
Maintenant on cloue avec des pointes galva et on met un parevapeur étanche sur la douelle (la volige), comme çà quand il y a une fuite on ne sait jamais d'où elle vient et on ne s'en aperçoit que quand l'eau arrive sur le mur ou s'infiltre plus bas là où le parevapeur est troué ou abimé par une pointe, un accident de pose ou par une lauze tranchante qui a bougé lorsqu'on marche sur le toit.
C'est çà le progrès. Tu as une belle toiture en lauze mais si le couvreur n'a pas été consciencieux, le parevapeur cache la misère qu'il y a sur ta tête. En plus il fait condenser l'humidité sur la volige qui ne respire pas, surtout si on a isolé n'importe comment sans laisser de circulation d'air.
Bon, c'était une digression, tout çà pour dire que c'est bien de faire du beau, mais qu'il faut voir dessous comment c'est vraiment.

Sans parler de construire pour 3000 ans, si 25 ans après tu dois tout refaire, au prix où c'est, il vaut mieux refaire ton toit en shingle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:12

On remarque 4 lauzes au 4ème rang en partant du bas à gauche (6,7,8,9) qui sont mal ajustées. Mais qu'est ceque çà peut bien être ?
Vous voyez qu'il y a toujours quelquechose à dire sur tout !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par salazie le Dim 28 Oct - 13:16

moins de problème avec ti case en tôle! un coup de cyclone et vlà la case à terre!
avatar
salazie
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 1129
Age : 67
Points : 4527
Date d'inscription : 13/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:17

D'où le manque de bon couvreurs... Il a fallu que le parc national exige des couvertures en lauzes sur les bâtiments restaurés pour que petit à petit le métier renaisse et que des gars s'y forment. Il y a quelques années c'était galère pour restaurer une toiture en lauzes de schiste, maintenant ça l'est moins d'autant que, finalement, l'idée a essaimé et que des résidents secondaires fortunés préfèrent le traditionnel au schingle. Par contre, c'est plus difficile pour la lauze de calcaire, il n'y a, à ma connaissance qu'un seul artisan spécialisé qui fasse du bon boulot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:21

Loulou Gé a écrit:On remarque 4 lauzes au 4ème rang en partant du bas à gauche (6,7,8,9) qui sont mal ajustées. Mais qu'est ceque çà peut bien être ?
Vous voyez qu'il y a toujours quelquechose à dire sur tout !

Mauvais artisan (il y en a malheureusement) ? ou propriétaire peu fortuné qui a fait le boulot lui-même, de façon empirique comme beaucoup ?

Pour en revenir à ta remarque sur les maison fermées, je suis tout à fait d'accord avec toi, ça fait râler toutes ces maisons fermées qui ne vivent que 15 jours par an.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:29

tu sais Salazie, si la case en bois sous tôle est bien construite dans les normes, elle résistera aux cyclones même violents. L'important est qu'il n'y ait pas de prise au vent , pas de débord de toit ni d'auvents trop avancé surtout, et avec des bons ancrages au sol et une bonne solidarisation des poteaux avec le toit, çà résiste très bien. Bien sûr il n'y a pas ici de tornades en spirale aux quelles rien ne résiste à part George Bush et le Pentagone malheureusement.
Les cyclones ne tournent pas quand on considère un point fixe de son passage . Les vents violents sont unidirectionnels sur la durée du passage. Par contre, si l'oeil passe sur le point considéré, il y aura une inversion totale du vent après la période de calme absolu dans l'oeil, et là çà peut faire un effet de déracinement un coup je te pousse vers le Sud, un coup je te repousse vers le Nord. les arbres n'aiment pas çà. Mais quand tu es en périphérie ou à droite ou à gauche de l'oeil, une fois le vent passé çà va. L'orientation de la maison et sa conception sont importants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:45

Mimie Bonjour, on avait créé au siècle dernier, c'est à dire vers 1988 à Chirac une entreprise intermédiaire qui s'appelait ALTER qui a fait pas mal de restaurations en pierre calcaire dont des fours banaux et des murs traditionnels en calcaire. Je ne sais pas ce qu'est devenu Denis SCHIRA qui était à l'origine de cette spécialisation. J'ai vu un chantier qu'ils avaient fait, et c'était vraiment bien. Ils avaient formé sur le tas des anciens détenus. Je crois que maintenant ALTER fabrique des jouets en bois ou un truc de ce genre. J'ai écrit pour savoir mais ils ne m'ont pas répondu.
Si çà a capoté, c'est vraiment dommage. mais comme tout, là aussi il y a une naissance, une vie et une mort, c'est ainsi...

Pour préciser sur les cyclones qui sont bien sûr circulaires, comme les tornades, la différence bien sûr c'est le rayon. Même ici à la Réunion il y a encore des journaleux météo qui continuent à annoncer "le cyclone est à 400 km au nord-nord est et se dirige vers l'île à 5 km/heure"
Ces ânes bâtés (pas gentil pour les ânes qui voudront bien m'excuser, c'est juste une expression !), continuent à penser qu'un cyclone se reduit à son centre, son oeil. Un système qui fait 100km de diamètre qui passe à 100km de l'île est quand même moins dangereux qu'un système de 400 km de diamètre qui passe à 300km de l'île.
Tout dépend de l'intensité des vents et de son diamètre pour la distance. mais non, on continue d'entendre sur RFO, que le cyclone est à 200 km sans dire quelle est son diamètre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par cilaos le Dim 28 Oct - 15:06

Là est toute la différence entre un Météorologue
et un présentateur météo qui lui est là, car il a pris
du grade aprés avoir servi les cafés , d'ou les interpétations
fantaisistes de ces miss météo ou autres ....
avatar
cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 56
Points : 11021
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 17:56

Tiens c'est vrai Loulou Gé, je me souviens de cette association pour avoir été en contact avec eux, mais... je ne me souviens plus pourquoi au juste ! dur dur de vieillir... pfff... ils faisaient effectivement du très bon boulot, mais comme tout ce qui concerne la réinsertion avaient un peu de mal côté... disons relations... Je vais me renseigner et je te dirais s'ils sont toujours là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 18:12

J'avais vu sur le net qu'il existe toujours à Chirac une assoc qui semble être devenue une entreprise au service de handicapés, mais je n'en suis pas certain (?) et qui s'appelle toujours ALTER, dirigée par un des deux frères SCHIRA, Denis .
J'ai envoyé un mail à l'adresse mais pas de réponse. J'ai pas insisté.
Le plus technicien et passionné par la pierre, et avait un esprit d'éducateur et de technicien confondus, ce qui est rare, était Hugo SCHIRA qui rêvait de monter une entreprise de travaux à risque. Peut-être a-t-il essaimé ailleurs?

ALTER était une création de La Traverse créée par le Juge Francis Carle, le pasteur Alain Rey, les Schira, l'assureur Buisson etc ... et pas mal de gens qui s'étaient rencontrés suite à une exposition de l'ARAPEJ "la Prison dans la Ville". J'en ai parlé sur un autre post sur l'historique succinct de la prison de Mende.

ALTER signifiait d'abord "Association Lozérienne Travail Et Réinsertion" puis le CA a décidé de la transformer en "Association Lozérienne Travail Et Rénovation", parceque, comme tu le dis, le bon peuple n'aime pas trop faire faire ses travaux par des "voyous" et c'était pas très commercial de marquer les travailleurs au fer rouge de l'infâmie .


Dernière édition par le Dim 28 Oct - 19:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 18:18

Merci pour toutes ces explications Loulou. Pour ma part je n'arrive pas à me souvenir à quelle occasion j'ai été au bureau en contact avec cette association. ça me reviendra peut-être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Invité le Dim 28 Oct - 18:57

Peut-être un four à pain ... mais ALTER a fait pas mal de chantiers. Le principe était de faire des travaux qui ne nécessitaient pas trop d'investissement en matériel et en main d'oeuvre spécialisée.
Un encadrement exceptionnel était fait par Hugo SCHIRA qui donnait de lui-même énormément et rien qu'à voir ses mains, il était bien les mains dans le ciment toute la journée, toujours en avant de son petit régiment. je ne sais pas si quelqu'un lui a rendu hommage un jour pour çà, mais je le fais ce soir.
C'est assez rare de voir des salariés d'une entreprise intermédiaire gérer (Denis) et diriger une équipe de travailleurs ex-détenus, parfois difficiles, et après une journée de travail très dure, venir aux réunions de bureau, de CA ... jusque parfois à 11h- minuit et reprendre la route et faire çà pendant des années.
ALTER était exceptionnel, pourquoi ? parce que il y avait un investissement des salariés comme militants aussi auprès du CA. le CA et le Bureau c'était pareil, rien ne se faisait en petit comité restreint avec la sacro-sainte séparation entre salariés et CA.
Là, une association peut vraiment carburer à fond, quand les salariés sont aussi militants que les membres du CA.
mais comme tout, l'usure vient un jour et les gens se fatiguent et passent à autre chose.
Je me souviens que ALTER avait aussi la particularité d'être dirigée administrativement par Denis qui était un " malade compulsif "de tout déclarer. C'est là que j'ai pu voir de mes yeux qu'une entreprise qui déclare tout a vraiment du mal à s'en sortir. Et pourtant ALTER faisait beaucoup de prestations de service et n'avait pas énormément investi dans des matériels à amortir. La richesse d'ALTER c'était la force de caractère des frères SCHIRA doublée d'un CA toujours présent composé de gens de qualité, de militants d'une cause, la réinsertion intelligente de gens souvent cassés du désir. Faire naître le DESIR, par l'ambiance, par l'exemple, par l'entrainement, c'est çà le secret de la réinsertion, pas toutes ces foutaises de bracelets électroniques gendarmo-tribunalo-chancelleriesques à la DATI et à la Sarkozy ...
Les frères SCHIRA méritent cet hommage.

Note :
Non, les frères SCHIRA n'ont rien à voir avec les frappés du casque, les frères Bogdanov qui ont enfanté par leur slogan débile "dans l'Univers, rien n'est impossible" celui de Sarkozy' son corollaire du "Ensemble tout est possible".
"J'ai changé" aussi a t il dit. Et Julo-les-Eglises de chanter "yé n'ai pas sanzé !". Comme quoi les slogans servent selon le sens du vent ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par millou le Dim 28 Oct - 19:21

sunny

Pour en revenir aux toitures c'est vrai qu'elles travaillent beaucoup
avec le temps,il vaud mieux qu'elles soit bien faite:



sinon c'est la catastrophe:

avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5335
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par kaïou le Dim 28 Oct - 21:58

au delà de ces toitures ancestrales du hameau de la Fare (si je ne me trompe?)il y a quelques beaux menhirs tous de gros calibre.
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7280
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par kaïou le Dim 28 Oct - 22:09

pour cloturer un petit cliché du chouchou,il faisait pas beau là haut divendres
avatar
kaïou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 6431
Age : 67
Points : 7280
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par millou le Lun 29 Oct - 12:56

sunny


Avec les moutons:

avatar
millou
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2482
Points : 5335
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la Can des Bondons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum