L'Homme aux Nymies

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Maître Goupil le Ven 5 Oct - 11:44

Soleyrols, hameau (Vialas, 48) : occitan soleirol (du latin solarium et suffixe olum) « lieu exposé au soleil.
La raison pour laquelle les habitantes ont si bonne mine serait-elle d’assister à des séances d’entraînement de l’Union Vialassienne ?

Tample (le), hameau (Génolhac, 30) : occitan tomple (du germanique tumfilo, voir allemand Tümpel) « gouffre, abîme, mare, fondrière, endroit profond dans une rivière ».

Tourrières, hameau (Vialas, 48) : nom de famille Tourrières, féminin de l’occitan torrièr « gardien de la tour » ou torrièra « portière de couvent ».
Il ne faudrait pas pour autant prendre les habitantes pour des nonnes !

Valdebouse,
L’Aubrac, assez ! incapable de voir autre chose dans une bouse que la trace d’une vache d’autant qu’en l’occurrence…
Valdebouse, hameau (Trèves, 30 : Valli-Lobosa 1233, de Valle-Luposa 1289, S. de Valleboza 1466) : adjectif lobosa « fréquentée par les loups » mal compris ensuite.

Valescure, hameau (le Collet de Dèze, 48) : escura « obscure, exposée au nord ».

Valnière, hameau (Saint Martial, 30 : Mansus de Valnyera 1462) : ancien occitan nièra « noire ( obscure, exposée au nord) ».

Valoussière, col (Vialas, 48) : adjectif orsièra « fréquentée par les ours ».
L’habitant, d’un naturel plutôt renfrogné, se civilise toutefois largement avec les années.

Vallat, nom générique de petits cours d’eau, occitan valat (du latin vallatum, dérivé de vallum à l’origine de val « fossé ») « fossé, tranchée, ravin, lit d’un torrent, gorge, défilé, canal, ruisseau, ruisseau des rues ».
Dans l’hydronymie des Cévennes, valat s’oppose à riu, celui-ci ayant une source, celui-là n’en ayant pas.

Vassac, hameau (Bez et Esparron, 30 : D. de Avarssaco 1275) : la forme du XIIème siècle étant sans doute le résultat d’une agglutination, on expliquera ce nom par le nom d’homme gallo-romain Vassus (de Vassius, avec le suffixe acum), des noms de famille tels que Vassas (après vocalisation) ou Bassas (avant) en sont issus.

Vayssières, écart (les Bondons, 48) : occitan vaissiera « coudraie », dérivé de vaissa « noisetier ».
Il est recommandé, si l’on veut éviter de prendre une noisette dans l’œil, de ne pas chercher à en découdre avec l’habitante !

Vébron, commune (Florac, 48) : Vebro (Feuda Gabalorum)) : du gaulois beber « castor » et suffixe onem. Le village a pris son nom de celui du Vébron, affluent du Tarnon à Vébron.
Il y aurait beaucoup à dire sur la queue plate du castor de même que sur le sens double du mot gaulois beber (castor et boire).

Viale (la), hameau (Saint Martin de Boubaux, 48) : occitan viala, variante de vila « ville ». Le nom se trouve également sous la forme vièla et écrit Vielle (nom de fermes et d’écarts) souvent compris la Vieille.
Est ce cette origine qui justifie la présence de tant de maisons de retraite sur le territoire de la commune ?

Villeneuve, hameau (Vébron, 48) : occitan novà « nouvelle ».
Ce nom pourrait constituer celui d’une agglomération fondée au Moyen Age par un seigneur, pour faire fructifier ses terres, sans qu’il soit mentionné de franchises accordées (comme aux Villefranche).

Vimbouches, à nourrir ?
Hameau (Saint Frézal de Ventalon, 48) : Viginti Buxi (Feuda Gabalorum)) : le second terme de la mention nous approche de buxus « buis », d’où l’occitan bois « buis », tombé ensuite dans l’attraction du français bouche. Le premier terme, Viginti, vingt, reste obscur.

The End...
sniff...
(à moins que vous n'en vouliez encore!)


Dernière édition par le Ven 5 Oct - 17:20, édité 1 fois

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3484
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Piboule le Ven 5 Oct - 11:47

Meunon renard, elle est de beurre la noisette, elle fond à la moindre douceur !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8165
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Invité le Ven 5 Oct - 11:48

Sincèrement je suis impressionnée par le travail que tu as fait la renard. Renée et toi vous êtes passés maitres du maintien de la plume d'oie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Piboule le Ven 5 Oct - 11:50

Un +++++ Pour le renard qui bosse dans sa tannière !

Piboule
Faites la taire !

Nombre de messages : 12225
Points : 8165
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Maître Goupil le Ven 5 Oct - 12:12

fifi a écrit:Sincèrement je suis impressionnée par le travail que tu as fait la renard. Renée et toi vous êtes passés maitres du maintien de la plume d'oie.

C'est un plaisir, sur un sujet aussi plaisant, que de laisser libre cours à sa plume.
Je n'irais pas jusqu'à espérer avoir suscité des vocations, mais, comme je n'ai nullement le monopole des noms de lieu cévenols, avoir donné envie à d'aucuns de prendre leur plume à leur tour!

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3484
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Invité le Ven 5 Oct - 12:26

Ce serais sympa d'illustrer tout cela, Millou ça te dit ? Jouer avec les images pour décorer l'écriture de notre renard ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par cilaos le Ven 5 Oct - 15:57

c'est deja fini Question Embarassed

Une petite encore : sais tu d'où viens le suffixe "argues" que beaucoup
de communes ont en languedoc ?
JP Chabrol d'ailleurs disait : caissargues, vendargues...et puis merdargues ! Wink

merci pour toutes ces explications !

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Invité le Ven 5 Oct - 16:04

Super tu vois même Cilaos y prend gout renardeau, donc au boulot on bosse, eh eh je fais des rimes moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par baboulaa le Ven 5 Oct - 16:12

étant un fervent partisan du "pelage" de renard, maitre goupil est prié de se manier le "derche" car je prépare mes pièges et appats
La chasse semble ouverte

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5822
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Cool le Ven 5 Oct - 16:32

Maître Goupil a écrit:
Il convient enfin d’évoquer un composé chimique, primordial en Cévennes et indispensable à la confection d’un breuvage local à base d’anis, l’eau, que l’on trouve plus dans les riu, les vallat, les gours et les gardons que dans les mots.
En effet, méconnaître le suffixe gallo-romain anicis et ses évolutions historiques en anegues, angues, argues amène, à tort, à relier bon nombre de noms à l’aiga, mise bien vite à toutes les sauces toponymiques.
De même que les désinences finales en ac qui ne sont que suffixes de naissance des noms de nombreux domaines gallo-romains (acum, mais aussi anum ou anicis, précédemment cité).
On écartera également des terminaisons en ague telles que dans Costubague, hameau (Mandagout, 30) : composé de l’occitan costa et de ubac (du latin opacus) « hubac, exposé au nord » au féminin en fonction d’adjectif. Il serait en outre grave de ne pas se méfier des aigu, comme dans Saint Germain de Montaigu les Alès, quartier de la ville (Alès, 30 : Castrum de Mont-Agut 1208) : Le déterminant Montaigut représente (1208) l’occitan mont agut « mont aigu, pointu ».
Sans oublier bien entendu le nom de personne germanique (précédemment cité) Aigoald comme origine du fameux Mont Aigoual.

L’eau étant donc trop matière à suspicion, il sera recommandé une utilisation régulière (l’abus de modération étant nuisible à la consommation) de Cartagène (sans h, bien sûr, contrairement à ce qu’affirment ces prétendument connaisseurs pédants du nord de la Gaule).

Alors, Cilaos!
Faut lire! en rouge, ta réponse


Cool
Membre
Membre

Nombre de messages : 151
Age : 28
Points : 3636
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Maître Goupil le Ven 5 Oct - 16:36

cilaos a écrit:c'est deja fini Question Embarassed

Une petite encore : sais tu d'où viens le suffixe "argues" que beaucoup
de communes ont en languedoc ?
JP Chabrol d'ailleurs disait : caissargues, vendargues...et puis merdargues ! Wink

merci pour toutes ces explications !

C'est fini si vous souhaitez que ça finisse...
Sinon, ça peut continuer sur les thèmes des animaux ou des végétations diverses (mais, là, il faut que je les écrive...)

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3484
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Gina le Ven 5 Oct - 17:41

baboulaa a écrit:étant un fervent partisan du "pelage" de renard, maitre goupil est prié de se manier le "derche" car je prépare mes pièges et appats
La chasse semble ouverte

Ce renard devrait être prudent, il y a semble t'il de la chasse dans l'air, à mon grand regret, un renard savoureux et gouteux risque de finir sur la broche.

Gina
Membre
Membre

Nombre de messages : 101
Age : 47
Points : 3457
Date d'inscription : 20/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Fraissinet le Ven 5 Oct - 17:57

Fais attention, Gina, Bab pourrait bien être plus interessé par ton pelage que par mon ramage!

Ceci étant, rassure toi pour le renard, il ne me semble pas né de la dernière pluie...

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6105
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par cilaos le Ven 5 Oct - 18:21

alors .....ARGUES : kesaco ?

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par baboulaa le Ven 5 Oct - 20:02

Fraissinet a écrit:Fais attention, Gina, Bab pourrait bien être plus interessé par ton pelage que par mon ramage!

Ceci étant, rassure toi pour le renard, il ne me semble pas né de la dernière pluie...
dis donc FRAISSINET je ne te permets pas ce genre de conseil à Gina
Voudrez tu te réserver la fourrure de cette beauté. Je pensais que tu étais plus partageur (vu la façon que sais partager le saucisson et le litron)

Quand à renard qu'il prenne garde, Baboulaa en à piégé de plus coriace Twisted Evil

baboulaa
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 4636
Age : 116
Points : 5822
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Invité le Ven 5 Oct - 20:22

Je découvre ta signature Fraissinet elle me fait rigoler. Very Happy

Léa rend saur, Grallator tue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Cool le Sam 6 Oct - 7:44

Fifi, sans vouloir dévoiler les secrets de Fraissinet, ce que je m'interdis, voici néanmoins...
Son avatar est un saurien tiré de la Guerre des Etoiles (c'est tout ce qu'il a trouvé dans la base de données de off-line) de même que la princesse Léia.
Grallator est le nom du saurien qui aurait laissé ses traces il y a quelques années (millions!) à Saint Laurent de Trèves!
Faut-il pour autant le condamner ?

Cool
Membre
Membre

Nombre de messages : 151
Age : 28
Points : 3636
Date d'inscription : 13/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Fraissinet le Sam 6 Oct - 13:31

baboulaa a écrit:
Fraissinet a écrit:Fais attention, Gina, Bab pourrait bien être plus interessé par ton pelage que par mon ramage!
Ceci étant, rassure toi pour le renard, il ne me semble pas né de la dernière pluie...

dis donc FRAISSINET je ne te permets pas ce genre de conseil à Gina
Voudrais-tu te réserver la fourrure de cette beauté? Je pensais que tu étais plus partageur (vu la façon que sais partager le saucisson et le litron)

Quand on a goûté aux fruits délicieux d'une telle beauté, il est difficile de s'en passer...et de la partager! Smile

S'agissant du saucisson et du litron, c'est différent, car ne sont-ils pas infiniment meilleurs à plusieurs Smile

Fraissinet
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 2190
Age : 116
Points : 6105
Date d'inscription : 03/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Maître Goupil le Sam 6 Oct - 13:42

cilaos a écrit:alors .....ARGUES : kesaco ?

Aco kes :

Parmi les suffixes à la naissance des noms de nombreux domaines gallo-romains, les plus fréquents sont -acum, -anum, -anicis.
C'est dans les évolutions historiques de ce dernier (anicis) que se trouve-argues entre -anegues et -angues.

Et voilà!

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3484
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Maître Goupil le Sam 6 Oct - 13:59

baboulaa a écrit:
Fraissinet a écrit:Fais attention, Gina, Bab pourrait bien être plus interessé par ton pelage que par mon ramage!
Ceci étant, rassure toi pour le renard, il ne me semble pas né de la dernière pluie...
dis donc FRAISSINET je ne te permets pas ce genre de conseil à Gina

Quant à renard qu'il prenne garde, Baboulaa en a piégé de plus coriace Twisted Evil

Que Baboula fasse bien attention dans tous ces chemins humides qu'une crise d'arthrose ne le prenne pas, voire pire de goutte, là où le divin clinton est rare!
Qu'il ne se prenne pas le pied dans une racine ou une fondrière et qu'il évite ainsi d'abîmer son si joli visage dans une infâme ronceraie.
Enfin, qu'il veille à ce que l'égarement d'un instant dû à une Gina égarée ne l'amène inconsciemment à se tirer une balle dans le pied, comme c'est c'est fréquent dans les rudes forêts du nord après un repas copieusement arrosé!

Pendant que le chasseur, en sueur de tant courir comme un dératé, tire la langue de soif et d'épuisement, que ses jambes flagellent, que ses bras ont besoin du fusil comme canne, Maître Goupil sommeille tranquillement, à l'abri de la souche profonde où il s'est tapi, divaguant allègrement sur les courbes harmonieuses de la belle Gina!

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3484
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Invité le Sam 6 Oct - 14:14

Je n'admet ni ne tolère qu'un renard pose son nez sur ma poulette la belle Gina ! Et toi tu peux rengainer Fraissinet sinon c'est moi qui vais te faire tâter de mes gros bras !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Maître Goupil le Lun 8 Oct - 13:33

Quelques petites...

Aire-Ventouse, femme, euh non pardon ferme (Molières sur Cèze, 30 : Mansus de Area-Ventosa 1164) : adjectif ventosa « venteuse, exposée au vent ».

Arival (l’), hameau (Ponteils et Brésis, 30 : l’Aribal 1737) : ce nom peut renvoyer à un sobriquet tiré de l’occitan arribal « soûl » ou représenter l’occitan arribal « rive », Aribau, Arribau étant un nom de famille en Gascogne ou dans les Landes qui désigne le riverain d’un cours d’eau.
Le lien qu’ont tenté d’établir certains linguistes entre le gascon Aribau et l’alaman Haribo semble relever toutefois de la spéculation intellectuelle la plus improbable.
En effet, le créateur desdits bonbons, Hans Riegel, nait en 1893 et dès 1920 crée sa propre entreprise à Bonn (en Allemagne) qu'il appelle"Haribo" (Ha comme Hans, Ri comme Riegel, Bo comme Bonn).

Auriol (l’), affluent de l’Hérault (Valleraugue, 30) : Auriol, Lauriol sont des noms de famille dérivés de l’occitan oriol « loriot », sobriquet évoquant la couleur de l’oiseau pour nommer une disgrâce conjugale.
Est ce de faire des œillades qui fait attraper des compères loriots ?

Cripsoules, écart (Bassurels, 48) : obscur.
Est ce néanmoins une raison pour se livrer à des hypothèses totalement fantaisistes, telles que « Cris de soules », qui viendrait de villageoises éméchées à la sortie de la taverne ou bien, pire encore, « Grippe-soules » qui s’accrocheraient désespérément aux bourses !

Vignette (la), écart (Villefort, 48) : suffixe diminutif eta après l’occitan vinha (du latin vinea) « vigne ».
Et vous croyez que c’est en écoulant des stocks de clinton que vous allez améliorer la retraite des vieux !

Maître Goupil
Membre
Membre

Nombre de messages : 196
Age : 131
Points : 3484
Date d'inscription : 26/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Invité le Lun 8 Oct - 16:55

Vialas, commune (48),
de l’occitan vialar, variante de vilar (du latin villare), hameau,
village. Ils ne se sont pas foulé pour trouver ce nom, pourtant ils
sont plutôt bavards de ce côté là, ne parle-t-on pas des moulins à
paroles de Vialas, à eau, dites vous, ah bon, pardon.

Eh toi maitre goupil, il me semble que ces moulins à paroles me disent quelque chose. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par cilaos le Lun 8 Oct - 18:26

Maître Goupil a écrit:
cilaos a écrit:...ARGUES : kesaco ?

Aco kes :

Parmi les suffixes à la naissance des noms de nombreux domaines gallo-romains, les plus fréquents sont -acum, -anum, -anicis.
C'est dans les évolutions historiques de ce dernier (anicis) que se trouve-argues entre -anegues et -angues.

Et voilà!

Merci Maître Embarassed

anicis ! il est vrai que dans les communes qui finissent en argues,
- ils aiment beaucoup l'anis à 45° drunken

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par cilaos le Lun 8 Oct - 18:29

Maître, Wink encore une tite question :

Hermet, tu en connais l'origine ?

Question

cilaos
Membre trop actif
Membre trop actif

Nombre de messages : 9653
Age : 55
Points : 10648
Date d'inscription : 15/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.randoreunion.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Homme aux Nymies

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum